C'est beau mais ça reste paumé

 :: Monde Terrien :: Asie :: Ouest Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 27 Fév - 22:01
Malgré l'avancé de la technologie, c'est fou comment le paysage de certains pays pouvaient être préservé. Des montagnes à perte de vue, avec un paysage pouvant déparier entre des endroits arides où seules des herbes sèches pousses et de la verdure dès que l'on approchait des lacs de pays. Si Endora avait aussi ses belles régions, une diversification aussi importante restait rare et souvent dans des régions assez reculés. Bref paumé. Un peu comme ici tiens...

Région charmante mais un peu paumé:
 

Et pourtant, Firiel était accoudé à la fenêtre, cheveux au vent à regarder le paysage, choses qu'elle ne serait pas permis si elle était dans le deuxième hummer qui la suivait vu la poussière que le véhicule laissait derrière lui malgré la vitesse réduite. A voir ce convoi atypique sur une route où seuls une dizaine de véhicule passait, il y avait de quoi attirer le regard curieux voir suspicieux des locaux.

(en russe) "C'est le mal du voyage qui te fait faire la gueule ou quoi Firiel ? La civilisation, tu la reverra."

L'elfe bougea légèrement la tête, pour regarder un homme à la trentaine passé, brun de forte stature à l'autre bout de la banquette arrière, séparer de Firiel par un autre de ses collègues. Si le treillis est absent, se contentant des couleurs du désert, la présence du gilet par balles et de son fusil mitrailleur trahissait son appartenance à l'armée. Matvei Blinov... qui n'hésitait pas à la tutoyer, elle travaillait avec lui depuis deux ans. Ce vétéran Spetnaz est peu être chargé de sa sécurité pendant les opérations, Firiel l'est tout autant sur le domaine magique. Bref, ça fait dix ans que les Endoriens arrivent sur Terre par on ne sait quel moyen, les Terriens ont dû s'habituer.

Matvei Blinov:
 

(en russe) "J'ignore si c'est les secousses qui me rends nostalgique ou si c'est le fait de devoir traîner ma carcasse dans un trou aussi paumé qui me rend si lunatique. Il y a une semaine je ne savais même pas que le Tadjikistan existait... Dans tous les cas, ce n'est pas la civilisation qui me manque, c'est tout simplement les rails à suspension magnétique."
(en russe) "Sustentation magnétique. Ne va pas croire, il y a vingt ans ce n'était pas si développé que ça."

L'elfe ferma les yeux quelques instants, soupirant devant la contradiction. Il vaut mieux qu'elle se trompe ici que devant la haute société. Elle évite au moins les ricanements désagréables qui la compare pour une arriérée. Firiel répondit sous la même remarque sarcastique comme elle l'a toujours fait avec Matvei, un jeu où ils renvoient sans arrête la balle. Il parait que ça tisse des liens...

(en russe) "Ne va pas croire, la calèche et les nids de poules, ce n'était pas le grand confort non plus mais ça donnait une raison d'engueuler le cocher."

Au moins le silence d'une heure a été brisé. Quand Firiel fait la gueule, ça se ressent assez facilement sur l'ambiance. De nouveau un silence assez vite coupé par le chauffeur.

(en russe) "On arrive à Gora Bakchigir dans quelques minutes."

Firiel tourna la tête vers la vitre du conducteur. Voyant à quelques kilomètres un petit village. Que faisait-elle ici, dans un endroit aussi reculé ? Tout simplement parce qu’il y a une dizaine de jours une transmission a été intercepté. Soit disant qu'une femme au cheveux blancs ou argenté a été aperçu dans la région. Firiel est là pour savoir si il s'agit d'une nouvelle venue Endorienne ou non. Pourquoi deux hummers rempli de soldats ? Simplement que la transmission n'avait pas à avoir lieu sur ce territoire. CIA ou une autres organisations qui cherchent à mettre les mains sur les Endoriens ? Elle est là pour régler le problème.

L'elfe soupira de nouveau. Non pas que l'enquête l'ennuie, c'est tout simplement les patrons actuelles : Tokyo. Si on a dépêcher son équipe, c'est qu'ils étaient les plus près à agir. Sauf que Tokyo et Moscou, le fonctionnement est différent. Les premiers demandent un rapport de plusieurs pages quand elle nettoie un bâtiment pour "régler un problème", pour ne serait ce qu'expliquer le pourquoi du comment, surtout quand il y a des dommages collatéraux... Là où les seconds, trois lignes sur le rapport suffisent, les médias feront le reste. Matvei n'est pas mieux, il est même pire : c'est un militaire pure souche, les papiers lui donnent de l'urticaire là où Firiel était bien plus habitué à ce genre de paperasse quand elle était maître espion au service du clan de la Terre.

(en russe) "Je vais accompagner l'interprète. Toi-"
(en russe) "Je ne m'éloigne de quelques uns de tes hommes, je surveille si il y a une rémanence magique et je te tiens au courant au moindre détail étrange. Matvei, ça fait deux ans que l'on travaille ensemble, tu peux m'épargner tes conseils."

Le militaire proche de la quarantaine grogna à peine une seconde.

(en russe) "C'est surtout qu'ici, à part la communication radio courte portée, tu peux oublier le téléphone portable : le réseau et cette région, ça fait deux. Et ça je travaille suffisamment longtemps avec toi pour savoir que tu n'es pas habituée."

Firiel n'en rajouta pas. C'est vrai que le seul téléphone par satellite, c'est Matvei qui l'a. Foutu région reculée. En espérant qu'elle ne se soit pas déplacé pour rien. Pour une elfe, Firiel n'est pas le genre à s'extasier sur la beauté d'une région. En tout cas, les deux hummers, finiront par entrer dans le village, certains curieux commençant à s'approcher, suivi de près par une personne âgée, certainement le doyen de cette communauté qui s'adressa dans une langue qu'elle n'arrivera même pas à identifier. C'est Matvei et plusieurs de ses hommes, en sortant, qu'il s'y dirigeront, là où Firiel ne tarda pas à sortir aussi, restant assez à l'écart et replaçant sa toque pour éviter de, ne serait ce, montrer des traits elfiques un peu trop présent car c'est un coup à attirer tous les marmots du bled avec ses oreilles. Son regard pour le moment plus pausé sur les habitations. En espérant qu'elle ressente quelques choses mais là encore, ce n'est pas dit : après tout ça fait une semaine qu'elle voyage.
Ex-Endorien.ne
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Ex-Endorien.ne
Revenir en haut Aller en bas
Mar 28 Fév - 10:01
En réécriture


Je suis le DC de Luminia et je parle en #006600.
Revenir en haut Aller en bas
Mar 28 Fév - 13:36
RAPPEL : la communication entre la Terre et Endora est impossible. De plus, les téléportations effectuées d'un monde à un autre ont été réalisées par Endora et personne d'autre. Merci ;) !
Admin
avatar
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofendora.purforum.com
Admin


• • I AM GOD • •

Revenir en haut Aller en bas
Mar 28 Fév - 14:22
Ah, d'accord. Je réécrirai, alors


Je suis le DC de Luminia et je parle en #006600.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Monde Terrien :: Asie :: Ouest-