Prochain arrêt, Shinjuku [Pv Sona]

 :: Monde Terrien :: Asie :: Japon et Corée Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 11 Fév - 13:15

Un nouveau soir...
Sur la capitale nippone. Némésis, se cachait parmi la foule de japonais aux allures plus ou moins professionnels ou excentrique, personne ne remarquerais sa différence si il en avait une. Cependant, par précaution, il avait volé une paire de lunette de soleil noir et grâce à celle-ci, il masquait ses yeux d'un vert un peu trop flash pour un simple humain. Voilà deux jours, qu'il est dans la "nature". Dans Tokyo, il est protégé par l'effet de masse, recherché quelqu'un en ces lieux, c'est comme chercher après une aiguille dans une botte de foin, surtout qu'il a tout du japonais typique... Cheveux noirs, peau blanche. C'est peut-être de part sa taille ou sa carrure de type "sportive" qu'il se différencie, et encore... Y'a rien d'anormal. Ah oui, il pouvait être fière les scientifiques d'avoir enfin créer un être si ressemblant au genre humain. Ils voulaient une arme qui se fond dans la masse, voilà chose faite. Désormais, ils ne pouvaient s'en prendre qu'à eux même si ils ne retrouvaient pas l'hybride, qui avait eu l'intelligence de ne surtout pas se cacher en forêt.

Némésis...
Marchait dans cette soirée, le visage froid et fermé comme à son habitude. Les tokyoïtes évitaient de le croiser ou de croiser son regard, comme si malgré lui, il dégageait quelque chose de dangereux. Seul les animaux, les chiens en l’occurrence, aboyait sur sa personne pour signaler aux humains, sa différence. Par chance, le "meilleur ami" de l'Homme n'est jamais écouté... Ça vaut le coup d'être pote avec des sourds ? Il était aux environs de 19h et l'hybride, sentait la neige venir avec son froid. Par réflexe, il s’engouffrait dans une station de métro. Il adorait ces tunnels qui parcouraient toutes la ville dans un réseau intelligent. Faisant fit des bornes de contrôle, il passait au dessus sous le regard choqué des citoyens les plus honnêtes et qui l'assimilait à tord, d'être probablement un "Yakuza". En deux jours de sortit, Némésis ne connaissait ni la ville, ni ses règles, ni ses clans... Il ne répondait qu'à ses instinct primitif, en évitant de faire trop de remous.

C'était l'heure de pointe.
Les hommes d'affaires sortent des bureaux et la jeunesse se prépare à sortir. L'hybride quant à lui, n'avait pas encore de réel plan concernant son avenir proche ou lointain. Après avoir descendu les escaliers de la station, il arrivait sur le quai où le train venait de partir. Deux jeunes hommes, s'en prenait à une femme en tenu de secrétaire. Il la sifflait, tournait autours... Une parade nuptial de bien mauvais goût se dit l'hybride, qui décidait d'attendre dans un coin, son regard, porté sur le tunnel droit, sombre en théorie, mais pas pour lui.

_ Ton patron, il nous doit des thunes !
_ Ouais ! Il nous prends pour des amateurs ? T'es sa fille au juste ?
_ N-non ! J-je lui en parlerais demain matin.
_ Et si on te coupait un doigt ? Il comprendrait à quel point ça devient urgent, non ?

Personne ne réagissait.
Car tous, craigne la plus grande mafia de l'île. Il valait mieux ne pas s'en mêler, et puis, des agressions dans le métro, c'est si courant que ça en devient banal... Les citoyens ne se formalise plus pour si peu. C'est alors, que l'instinct de Némésis s'éveillait... Il sentait la menace, non pas dirigé vers lui, mais bien contre cette petite brune. Le leader, avait sortie son couteau et jonglait avec avant d'attraper la main de la jeune femme, effrayée qui commençait à pleurer de panique. Son agresseur plaquait la lame sur son petit doigt.

_ Il ne te manquera pas celui-ci !

A peine...
Eut-il éraflé la chair de la jeune femme que l'odeur du sang frais fit tourner la tête de l'hybride xenomorphe vers eux. Sans plus de cérémonie, Némésis s'approchait, entrant dans leurs cercle "privé".

_ Eh c'est quoi ton problème l'aveugle ?! T'en veux aussi ?

L'interpellait le second.
Qui s'approchait bien trop près de lui. Némésis émit un grognement visceral, son adversaire devait se mettre sur la pointe des pieds pour tenir son face à face. Une tentative déprimante d'intimidation, car l'hybride ne bougeait pas alors que son adversaire, lorsqu'il entendit le grognement affichait un air surprit. Trop tard, Némésis lui cracha à la figure une petite gerbe d'acidité avant de lui luxer le bras. Ce dernier hurlait de souffrance et enfin, lorsque le gêneur était à genoux, l'hybride pouvait maintenant s'occuper de la vrai menace, celui avec le couteau. Son compère, qui avait vu la scène maintenait le couteau face à lui, prêt à se défendre tandis que la jeune femme agressée en profitait pour s'enfuir en appelant à l'aide.

_ Mec, j'en ai déjà taillé des tas des comme toi ! Reste tranquille ok ?!

Il jonglait avec sa lame à nouveau.
Némésis regrettait amèrement de ne pas sortir... Sa lame personnel. Le prédateur, tournait autours de sa proie, avant de le charger avec violence et de le pousser volontairement, sur les rails. Le couteau, plus un outil de jonglage et qui était mal tenu, glissait un peu plus loin contre un pilonne de béton. Qui était l'agresseur pour finir ? Les voyageurs, effrayés par la scène s'agitaient et s'enfuyaient, certains criaient "Terrorisme !". Le compteur, affichait deux minutes avant l'arrivée du train suivant. Némésis, sur le bord du quai qui était vide de voyageur maintenant regardait avec dédain le malheureux qui se redressait sous lui, paniqué sur la voie. Lorsque l'humain mit ses doigts sur le rebord pour se hisser, derechef, Némésis marchait dessus.

_ BÂTARD ! ARRÊTE CA ! CA VA MAL FINIR ! TU SAIS PAS QUI JE SUIS !! LAISSE MOI REMONTER.
_ Non.

Répondit-il simplement mais fermement.

_ AIDEZ MOI !

Plus qu'une minute.
Némésis, entendait à sa droite, le train qui arrivait à vive allure. Un sourire se dessinait sur ses lèvres et lorsque les phares de ce dernier éclairait la scène, le chauffeur, klaxonnait, comme si ça allait changer la donne. L'agresseur hurlait, pleurait à son tour de panique, et c'était un délice pour Némésis d'entendre les battements affolés de son cœur. Ce con, pourrait décéder d'une crise cardiaque avant de finir écrasé par le train.

Au dernier instant.
Némésis empoigna ce dernier par la gorge pour le ramener à quai et l'envoyer contre les chaises à quelques mètres, tandis que le train se stoppait pour libérer ses voyageurs. En voyant les deux hommes aux sols, ils étaient associés à des SDF, dont un qui était mal en point avec son bras. Les achevés ou pas ? L'hybride hésitait, ça serait se faire remarquer d'avantage... Et puis, il entendait les pas rythmés des sauveteurs alertés probablement. L'hybride soupirait avant de se glisser innocemment, discrètement dans le wagon.

Par sécurité...
Il valait mieux en rester là.

Quel dommage !
Hybride
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride


I ~ Kill ~ You
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Fév - 14:05

Prochain arrêt, Shinjuku

With @Némésis

Elle avait été envoyée en urgence au Japon après un incident d'ampleur majeure dans un des laboratoires. Sona faisait tout pour être une employée exemplaire et avait ainsi la chance de pouvoir enquêter sur ce genre de pratiques qu'elle détestait tant. Tout le monde n'y voyait que du feu depuis des lustres, et c'est donc pleine de questions qu'elle s'était rendue en Asie avec le premier vol de la journée. Accueillie là-bas, elle avait été conduite jusqu'à un appart-hôtel luxueux où elle avait pu poser ses affaires avant de se rendre dans le laboratoire.

Les victimes survivantes étaient peu nombreuses et dans un état qu'il lui glaça le sang. Elle ignorait ce qu'ils avaient créé cette fois... Mais à voir les ravages de la bestiole, ce n'était pas un chaton tout fluffy. Elle avait passé plusieurs heures à aider à stabiliser l'état de la poignée de blessés, avant qu'on lui révèle enfin quelques détails de l'affaire. Vu la minceur du dossier qu'elle avait eu entre les mains, elle avait compris qu'on lui cachait des choses, mais en le feuilletant elle avait appris pas mal de choses. Ils avaient conçu une arme vivante... Un monstre aux multiples fonctions qui avaient échappé à leur contrôle et avait saccagé le laboratoire. Une bête intelligente. Sona s'était raidie plus d'une fois en lissant les pages plus en détails et quand elle avait quitté les lieux en début de soirée, son esprit s'était égaré un moment sur ce qu'elle avait pu voir.

Elle sortit de ses pensées en se faisant bousculer par une jeune femme qui sortait en trombes du métro. Sona voulut lui demander se qui se passa mais elle détala bien trop vite pour lui en laisser le temps. La demoiselle aux cheveux pastels fronça les sourcils et descendit doucement les escaliers. Elle entendit alors des cris paniqués et ne tarda pas à croiser des gens qui fuyaient. L'un d'eux bafouilla quelque chose d'incompréhensible mais elle perçut dans ses paroles le mot "blessé" qui la motiva à continuer sa descente. Elle fila jusqu'au quai et vit deux hommes à terre, dont un qui semblait plutôt mal en point. Près d'eux, deux personnes affolées appelaient les secours, et un jeune homme les fixait de façon totalement stoïque, voire agressive. Et vu le regard qu'une dernière personne restée à l'écart lui lançait, Sona comprit qu'il y avait eu altercation.

Elle s'approcha des deux blessés et leur demanda ce qui s'était passé. Malheureusement, en l'état elle ne pouvait pas faire grand chose. Celui qui était recroquevillé sur lui-même daigna se redresser un peu et elle aperçut avec effroi les dégâts faits sur son visage. Si ce type les avaient attaqué, alors il devait détenir un liquide puissant pour faire autant de dégâts... hors il ne semblait pas avoir quoique se soit sur lui. Le second lui expliqua de manière totalement embrouillée ce qui s'était passée et elle tiqua sur une chose : l'inconnu avait craché au visage du blessé. Les images du dossier lui revinrent brutalement en tête et elle se releva d'un bond.

Restez avec eux d'ici l'arrivée des secours.


Lâcha-t-elle à l'intention des deux femmes au téléphone, qui hochèrent vivement la tête. Elle suivit ensuite le jeune homme aux cheveux noirs à l'intérieur du train et s'approcha de lui avant de dire à voix basse.

Si tu ne veux pas avoir de gros ennuis, suis-moi...



Elle sortit à l'arrêt suivant, se tourna vers lui et fit un geste de la tête pour appuyer ses paroles.

Allez, viens ! A moins que tu ne veuilles retourner en cage... Si tu vois ce que je veux dire.


Autant y aller au bluff. Si elle avait raison, il la suivrait sûrement par curiosité et elle aurait sa réponse. Et sinon, elle passerait seulement pour une fille bizarre.

DEV NERD GIRL

Humain.e
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Fév - 19:44

Némésis...
S'engouffrait dans le wagon, anonymement. Il prit place sur une chaise de plastique orangée lorsqu'il entendit le sasse de la porte se refermé. Voilà. Affaire classé... Le train démarre et le regard de l'hybride se perds contre la vitre. Il baille et alors, il sent une présence volontairement proche de lui. Une voie féminine lui dit en toute intimité.

_ Si tu ne veux pas avoir de gros ennuis, suis-moi...

L'hybride.
Hausse un sourcil et tourne son regard vers une jeune femme, aux cheveux... Roses ? Vraiment ? Némésis la suivait du regard, de quels ennuies peut-elle bien parler ? Il n'y a que lui comme réel menace, mais pour ça, qu'en savait-elle... La jeune femme, au visage clair et traits doux, se préparait à sortir à l'arrêt suivant. L'hybride roulait des yeux, feintant l'indifférence... Elle fait bien ce qu'elle veut, cependant, sa voix reprit une nouvelle fois vers lui.

_ Allez, viens ! A moins que tu ne veuilles retourner en cage... Si tu vois ce que je veux dire.

Malgré lui.
Némésis sentit son corps se raidir. Il plissait son regard vers elle... Que sait-elle ? Qui est-elle ? Elle a pas la sale tronche des scientifiques qu'il connaissait... Elle, elle semblait avoir vu plus souvent la lumière. Alors, jusqu'au dernier instant, l'hybride se fit désirer avant d'emboiter le pas derrière elle, le sasse du wagon se refermant de justesse derrière lui. Il la dépassait de plus d'une tête facilement et demeurait silencieux, pas franchement sociable et contrairement à elle, où on dirait un rayon de Soleil vivant... On avait pas envie de se retrouver seul, avec lui.

Il la suivait.
Sur ses gardes... Et si jamais c'était un coup monté et que ces voyageurs étaient en réalité des chasseurs ? Non... Ils ne sont pas assez stupide pour le provoquer en publique, beaucoup trop de témoins pour un si grand secret. Ils débouchèrent à la surface de la ville, le quartier Shinjuku toujours aussi animé en début de soirée et peuplé de jeunes en tout styles. Némésis, se mit à la hauteur de l'inconnue en mettant ses mains dans les poches de son manteau, n'appréciant pas le froid hivernal.

_ Tu fais partis de ces nanas des "love hôtels" ? Je suis pas intéressé...

Némésis...
Ne voyait que ça. Si elle avait vu la scène, et très sûrement, la cage dont elle parlait c'était sûrement la prison... Et aucune prison normal ne saurait le retenir. Ou alors, elle fait un coup de pub pour son Love Hotel, avec sa perruque de cheveux rose pour attirer le client et peut-être que la cage dont elle parle, c'est une nouvelle ambiance pour les SM...

Ville de tordus !
Hybride
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride


I ~ Kill ~ You
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Fév - 15:31

Prochain arrêt, Shinjuku

With @Némésis

Bon, il avait fallu insister un peu, mais il avait fini par la suivre. Elle était sortie du métro sans un mot, préférant éviter de se retrouver face à des agents de sécurité qui auraient assisté à la scène. Elle sursauta presque quand l'inconnu à ses côtés prit la parole. Il avait une jolie voix. Grave et un peu intimidante, mais agréable à l'oreille. Elle ne put s'empêcher de pouffer un peu en entendant sa réponse.

Si c'était ça ma motivation, crois bien que je t'aurais beaucoup plus aguiché.


Sona trouva alors une rue un peu isolée dans son champ de vision. Le quartier était animé, donc c'était chose rare, mais au moins, ici, ils seraient tranquilles. Bien sûr, l'idée de se retrouver seule avec un type qu'elle suspectait être un hybride tueur ne lui avait même pas traversé l'esprit. Non, la seule chose qui la préoccupait, c'était de savoir si oui ou non sa théorie était avérée. Une fois qu'ils furent assez à l'écart des oreilles curieuses, elle se planta face à lui et sans lui laisser le temps de réagir elle attrapa les lunettes noires qui cachaient ses yeux.

C'est bien ce que je pensais...


La couleur des iris du jeune homme la fit se crisper. Elle avait lu dans le dossier que la bête du laboratoire avait une apparence humaine, mais bien sûr, il n'y avait aucune image. Néanmoins, elle avait remarqué les quelques notes en bas de page, qui indiquaient certains détails physiques, comme les fameuses iris vertes, légèrement fluorescentes, que leur cobaye arborait sous forme humaine.

Tu te rends compte à quel point c'est dangereux pour toi d'attaquer des civils en t'exposant ainsi ?! T'es au courant que les types du laboratoire ont des contacts avec la mafia et les autorités japonaises, et qu'en agissant ainsi tu leur donnes de superbes indices pour retrouver ta trace ?!


Sans qu'elle s'en rende compte, elle avait haussé la voix et parlé sur un ton presque agressif. Un soupir lui échappa et elle passa ses mains sur son visage avant de reprendre de façon plus calme.

Excuse-moi, je suis un peu abrupte. Je m'appelle Sona, je suis médecin, et j'ai été envoyée en mission dans le laboratoire détruit il y a trois jours par un hybride en fuite. Hybride activement recherché évidemment...


Elle releva la tête pour planter son regard dans celui qu'elle ne comptait pas appeler X-42, et lui tendit par la même occasion ses lunettes.

Mais si je ne me trompe pas, tu es au courant de la chose mieux que moi, n'est-ce pas ?


DEV NERD GIRL

Humain.e
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Lun 13 Fév - 10:48

Après...
Un visage surpris, la jeune femme répondit après avoir pouffé un peu de rire. Némésis, perplexe, haussait un sourcil, ignorant qu'il avait de l'humour dans ses nombreuses qualités.

_Si c'était ça ma motivation, crois bien que je t'aurais beaucoup plus aguiché.

Il fronçait les sourcils maintenant.
Lui ? L'aguiché ? C'est bien la dernière chose à faire sur Terre, sauf si on en a marre de la vie. Décidément, cette femme est bien étrange... Elle l'entrainait dans une ruelle bien moins fréquenté, ce qui est rare dans ce coin de la ville. L'instinct de Némésis s'éveillait, l'idée d'une traquenard fleurissait un peu plus dans son esprit, pourtant, malgré le coté sombre de la rue, l'hybride ne décelait aucune autre forme de vie aux alentours.

Soudain.
La jeune femme fit volte face et Némésis eut à peine le temps de faire un mouvement de recul. Ce n'est pas lui qu'elle visait, mais ses lunettes ! Il la fixait, d'un air contrarié, car passer à coté de ce regard, de cet éclat plus qu'anormal... C'est difficile.

_C'est bien ce que je pensais...

_ Depuis quand votre espèce pense ?

Rétorquait-il.
Au prémisse de la colère, il grognait et aimerait récupérer son bien. Il sentit que son regard, son attitude intimidait d'une certaine façon cette jeune femme vraiment énervante et bien trop curieuse, il espérait qu'au moins, elle aurait bon goût...

_ Tu te rends compte à quel point c'est dangereux pour toi d'attaquer des civils en t'exposant ainsi ?! T'es au courant que les types du laboratoire ont des contacts avec la mafia et les autorités japonaises, et qu'en agissant ainsi tu leur donnes de superbes indices pour retrouver ta trace ?!

Elle était avec eux ?!
Ce machin rose bipédique fait sérieusement partie du laboratoire ?! D'autre part, Némésis ne baissait pas le regard, ses traits devenant plus dur car il n'aimait pas du tout le ton qu'elle employait à son égard. Némésis tentait de se retenir, trois agressions le même soir, ce n'est franchement pas indiqué mais c'est pas l'envie qui lui manque... Pour qui se prend t-elle ? Et elle croit lui apprendre quoi ? L'hybride, se donnait cinq minutes, pas plus avant de craquer... Tant pis, y'a bien un dicton humain qui dit "Jamais deux sans trois".

C'est alors...
Que peut-être, la jeune femme sentie l'agressivité et la réele menace en face d'elle, car, elle reprit contenance, un ton plus doux et reprit.

_ Excuse-moi, je suis un peu abrupte. Je m'appelle Sona, je suis médecin, et j'ai été envoyée en mission dans le laboratoire détruit il y a trois jours par un hybride en fuite. Hybride activement recherché évidemment...

Et ?
Il sentait qu'il devait faire quelque chose à son tour, mais ayant toujours été très mauvais dans les relations social, il se contentait d'hausser les épaules avec un air "je m'en foutiste". Se présenter ? Non, ça ne lui ai pas venu à l'esprit. Au moins, elle s'est excusé, alors, Némésis arrondissait à 8 minutes la survie de cette dernière, jusqu'à cette phrase.

_ Mais si je ne me trompe pas, tu es au courant de la chose mieux que moi, n'est-ce pas ?

Elle le soupçonne réellement.
Agacé par ses déclaration, il s'approchait d'elle, sans douceur et avec une visage fermé à la limite de l'agressif.

_ Tu es fatigante et irritante, humaine Sona et ô combien inconsciente d'oser me parler sur ce ton, alors que pour bien moins que ça, certains sont morts sur le champ.

Il la poussait.
Volontairement jusqu'à la coincer contre le mur et d'un geste sec, il récupérait ses lunettes. Pourquoi n'a t-il pas nier ? Car au vu du tempérament de la jeune femme et surtout, maintenant qu'elle a un indice flagrant sur sa réelle nature... Nier, serait perdre du temps. Son regard plongé dans le sien, puisque c'est ce qu'elle désirait, il reprit.

_ Tu as peut-être lu des choses sur moi, et mais on ne ta pas assez mis en garde je pense...

Observait-il.
Avant de remettre ses lunettes sur son nez.

_ Je ne te tuerais pas, pour l'affront que tu me fais... Oser me réprimander... J'ai une meilleure idée... Puisque tu connais ceux qui me traque, et bien tu seras un mouchard, pour mon service.

Autant qu'elle soit utile.
Il allait expliquer son idée mais il fut interrompu par un groupe de jeunes adultes qui empruntait la rue. Némésis, reculait alors. La proposition, ne laissait en rien le choix à la jeune femme et si elle refuse, il la liquidera alors. Pas besoin de s'encombrer inutilement de lien qui ne serve à rien. Alors ? Était-elle toujours aussi ravie d'avoir mis la main dessus ?

C'était une erreur.
Hybride
Voir le profil de l'utilisateur
Hybride


I ~ Kill ~ You
Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Fév - 21:20

Prochain arrêt, Shinjuku

With @Némésis

Sona se raidit quand la main de Némésis lui arracha les lunettes des mains. Elle était coincée contre ce mur froid, pourtant, son regard ne quittait pas celui du jeune homme.

Tu ne me fais pas peur.


Demanda-t-elle de façon neutre en restant stoïque. Bien sûr qu'elle savait qu'il pouvait la tuer facilement. Elle avait bien vu ses ravages au labo... Mais elle ne craignait pas cet homme qu'elle avait en face d'elle. Elle ne craignait aucun hybride. Sona ouvrit ensuite de grands yeux à la demande de son interlocuteur.

Euh... Mais tu n'as pas compris que c'est mon but depuis le début... de t'aider ?


La demoiselle attendit patiemment que les jeunes gens qui traversaient la rue soient suffisamment loin pour reprendre la parole.

Je fiche que tu sois un tueur, sinon tu crois bien que je ne t'aurais pas emmené avec moi dans un lieu si excentré. Si je l'ai fait c'est parce que j'ai plus envie de te protéger que je n'ai peur que tu me tues. Et je vois d'ici ton "je n'ai pas besoin de protection, blablabla", sauf que crois-moi, je sais qui tu as aux trousses, et si même moi j'ai eu un listing détaillé de tes faiblesses, je suis sûre qu'eux aussi... et s'ils t'attrapent, tu connaîtras des souffrances bien pire que celles que tu as pu connaître par le passé. Et ça, je refuse que ça arrive.


Elle était peut-être irritante et fatiguante, mais si c'était l'attitude à avoir pour pouvoir protéger les hybrides qu'elle croisait, alors elle était prête à assumer ce rôle. Enfin, pour l'instant, elle comptait déjà s'occuper de celui-ci.

Par ailleurs, tu veux que je t'appelle comment ? Parce que le seul nom que j'ai, il est hors de question que je l'utilise.


DEV NERD GIRL

Humain.e
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Monde Terrien :: Asie :: Japon et Corée-