Napée la centaure [finie]

 :: BIENVENUE :: PRESENTATIONS :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 27 Juil - 21:12
Qui êtes-vous ?

Nom : /
Prénom : Napée
Âge : 35 ans
Race(s) : Centaure / Elfe
Alignement : Neutre














Ne jamais se fier aux apparences
Clan de laTerre


Physique




Qui dit centaure, dit homme viril et muscles saillants. Comment alors se représenter une femme avec la moitié du corps composé de 4 pattes, une croupe et une queue ? Napée est une centaure d’une quarantaine d’années mais dont l’apparence avoisine les 25. Elle mesure environ 1m50 au garrot, ce qui en soit est un peu plus grand que la norme pour une jument. Son corps est court et robuste. Son poitrail est large et profond. Ses épaules sont longues et amples. Son garrot se fait discret. Sa croupe est bien ronde, puissante et inclinée. Son abdomen est assez rond. La queue est attachée assez bas. Les membres sont d’une longueur moyenne, nets et raffinés ce qui lui procure une extrême mobilité et d’une certaine souplesse aux différentes allures. Cela n’empêche pas une bonne robustesse. Les pieds sont bien formés et le sabot est dur, ainsi elle peut gravir des chemins escarpés sans grande peine. Sa robe est ce que l’on appelle « alezan », sous forme de centaure ainsi que de jument tout entière, corps et crins sont d’un roux cuivre très prononcé. Au soleil cela peut donner lieu à des jolis reflets et une certaine brillance.
Mi-humaine, mi-jument, Napée est généralement vêtue une fine cuirasse couvrant sa féminité humaine, un simple bustier fermé par un laçage de chaque coté. Sur son corps équin elle porte rarement quelque chose car cela la gêne dans ses déplacements mais pour la chasse ou autre, son dos est couvert d’une protection en cuir au cas où un félin décide d’en faire son casse-croûte. Lors de ses sorties, elle se munie d’un arc, d’un carquois et d’une dague. De dos on peut apercevoir un sillon marquant son omoplate gauche, sous forme équine cette cicatrice est plus discrète, représentée par quelques poils blancs. Résultat d’une mésaventure (essais de marquage).
Sous forme humanoïde la peau de la centaure est légèrement halée par le fait de vivre en grande partie à l’extérieur. Sa chevelure est châtain clair tirant vers le roux lorsqu’elle est sous le soleil. Napée reste une fille simple, son visage est très raffiné voir racé mais n’exagérons rien. Elle a de jolis yeux en amande, en concordance avec sa forme équine, d’un vert pâle peu marqué. Ses oreilles sont petites et légèrement pointues. Ses lèvres forment la plupart du temps un léger sourire en coin. En soi son visage est doux et aspire à la confiance.


Mental




C'est une centaure courageuse et rusée grâce au sang d’elfe présent dans ses veines, Napée est plutôt de nature calme, posée, possédant beaucoup de patiente. Elevée dans le respect de la nature elle prendra donc le temps nécessaire pour faire pousser telle ou telle plante. On peut donc remarquer chez la jeune centaure des caractères bien distincts, par exemple elle peut très bien passer une journée à brouter avec les siens sous forme équine et le jour d’après aller chasser le gibier avec les hommes de son troupeau ou tout simplement galoper crinière au vent. Son côté sauvage et impétueux fait généralement surface lorsque la colère monte ou autre sentiment de contrariété. Elle n’hésitera donc pas à aller face au danger pour aller défendre une personne qui lui est chère.
Elle ne possède pas beaucoup d'amis car elle est plutôt distante avec les étrangers, ayant vécu au sein d’une grande famille où les inconnus étaient très peu appréciés. Cependant lorsqu’elle tisse un lien d’amitié Napée y reste fidèle et n’hésitera pas à venir en aide. La centaure est très obstinée et ne recule devant rien, voire un peu tête brûlée, ce qui lui a valu quelques surprises par le passé. Sous forme humaine elle va volontiers à la Capitale pour aider à vendre la production des siens. Napée est très émotive et à du mal à contenir ses émotions lorsque quelque chose lui tient à cœur.
Malheureusement, suite au massacre de sa famille la jeune centaure s’est renfermée sur elle-même et est devenue bien plus distante qu’auparavant. Elle reste chaleureuse avec ses amis et les gens qu’elle connaît en ville. Cependant elle assume moins  bien son côté animal et ne se transforme que lorsqu’elle est de nouveau dans l’obscurité de la forêt.


Statut




Classe/Métier : Napée fabrique différentes armes à partir des certains bois rares dont l’emplacement n’est connu que par les centaures. Arc, flèches, carquois, dagues, lances, arbalètes, bouclier et autres armes à base de bois. Elle tient son savoir-faire de son oncle, remontant ainsi de plusieurs générations. Le style utilisé est soit fin et délicat, soit dur et brut mais garde toujours une certaine authenticité. Napée a donc repris la marche de son oncle avec l’aide de quelques centaures de son troupeau actuel. Appartenant au Clan de la Terre elle ne peut cependant pas détruire comme elle le souhaite les arbres dont elle a besoin, élevée dans le respect de la terre elle a toujours vécu en harmonie avec la nature. Pour combler cette baisse d’activité elle chasse tout simplement mais remercie chacune de ses prises lorsque celle-ci donne son dernier souffle, et bénissant son esprit dans un langage elfique qu’elle garde caché. Elle comble aussi ses journées par divers entraînements avec les centaures mâles de son troupeau, voulant pouvoir se débrouiller seule et ne pas revivre le cauchemar de sa jeunesse.

Situation Sociale : Grâce à la vente de ses armes en bois rare et de la viande Napée économise doucement mais sûrement un petit pécule. Mais comme n’importe quel commerçant parfois certaines années elle du mal à joindre les deux bouts. Au sein de son troupeau Napée ne joue pas une grande place, elle fait partie des « guerriers » dirons-nous même si elle est encore en apprentissage, elle va chasser avec les autres mais ne prend pas part aux décisions. La jeune centaure est plutôt solitaire après la disparition de sa famille. Lorsqu’elle va en ville elle y reste un moment pour s’informer des nouvelles et ainsi ne pas être surprise si les clans « clandestins » se manifestent.

Pouvoirs : Par la présence, bien que minime, de sang elfique dans ses veines, Napée possède une ouïe plus fine que ses congénères. En vue de son lien particulier avec sa Wyvern, la centaure s’est découvert une capacité étrange, en effet lorsqu’Oslo est en vole sa maîtresse peut voir à travers ses yeux reptiliens. Cela demande beaucoup d’entraînement et l’équipe centaure / wyvern doit encore s’exercer.

Familier(s) : Napée est la plupart du temps accompagnée d’une petite Wyvern répondant au nom d’Oslo. Ce reptilien n’a pas encore atteint l’âge adulte et ne mesure qu’un petit mètre. La centaure se trouvait sur en montagne sur le territoire de l’Eau à la recherche d’une plante. Alors qu’elle établissait son campement pour la nuit dans une grotte isolée, elle prit vite consciente qu’elle n’était pas seule et Oslo, tout seul, abandonné s’était approché, attiré par l’odeur de la nourriture. Napée prit rapidement une décision et décida de prendre la créature sous son aile si celle-ci se montrait coopérative. Peu farouche à l’époque, Oslo adopte rapidement Napée comme une nouvelle mère et ne la lâcha plus depuis se jour.

Autre : Douée à l'arc et lien étroit avec son familier

Histoire




Un troupeau s’élance dans la pleine, le martèlement des sabots sur le sol résonne et trahis ainsi la présence des équidés. Des chevaux ? En quelque sorte, au loin on peut distinguer les 4 pattes et les corps massifs mais en plus une partie très humaine. Le troupeau continua de galoper ainsi en direction d’un point d’eau, à sa tête un étalon ouvrait la marche, fier et puissant à la robe aussi sombre que la nuit. Le reste de la famille suivait de bon train ainsi que les poulains pas encore métamorphosés en centaures. Lorsque le troupeau fit halte tous troquèrent leur buste d’humain pour une encolure et une tête d’équidé pour aller s’abreuver au cours d’eau. Les petits en profitèrent pour chahuter ensemble et avec les jeunes chevaux de trois ans. Une jument, du nom d’Ophélia, s’éloigna à l’ombre d’un chêne, voulant profiter du calmait que le vieil arbre pouvait offrir, elle rassembla ses membres sous elle pour amorcer une descente sur le sol. Une fois couchée elle poussa un soupire et regarda les autres au loin, c’est que son bébé commençait à peser lourd. Elle s’autorisa ensuite à ferme les yeux un instant et ses pensées vagabondèrent vers un homme, oui un homme et non un centaure. Elle le visualisa et se souvint de ses fameuses oreilles en pointes si particulières. Ophélia se rappelait de ce fameux jour comme si c’était hier, sous forme humaine elle avait accompagné quelques un des siens à la Capital de Woodan pour vendre leur production. Le petit groupe avait prévu d’y rester une semaine le temps de profiter de la civilisation. Ce fut pendant cette courte semaine qu’elle rencontra un elfe, après une conversation banale autour d’un verre sur les motifs qui les amenaient chacun ici, l’elfe proposa qu’ils se revoient au cours de la semaine. Au final se furent tous les jours, Ophélia commença à l’apprécier plus que ce qui lui était possible. Lorsque se fut le moment de repartir il n’y eut pas de scène d’adieu, ils s’étaient promis de se revoir ici lors de la prochaine foire. Un mois plus tard la suite de leur histoire fut évidente malheureusement, les centaures étant très attachés aux traditions leur amour ne pus durer comme ils l’auraient voulu, l’elfe n’etait pas le bienvenue au sein du troupeau. Ophélia ouvrit les yeux et poussa un soupire, l’enfant qu’elle portait était le seul souvenir qu’elle aurait de son amour. Le chef de troupeau vint ensuite la voir pour lui dire qu’ils se remettaient en route.

Un mois plus tard Ophélia avait, collé à son flanc, une petite pouliche d’un brun caramel. La centaure décida de la nommer « Napée », nom donné aux nymphes des vallées boisées. La petite grandissait tranquillement en sécurité au sein du troupeau, s’épanouissant au fil du temps. Elle connut ses premières métamorphoses, ce qui ne fut pas une partie de plaisir mais un passage obligé pour un centaure. Le fait qu’elle ai de jolies petites oreilles légèrement pointues fut un peu pointé du doigt par le chef du troupeau. Cela passa avec le temps et Napée montra un caractère doux et d’une grande gentillesse. Plus les années passaient plus la jeune centaure se faisait une place au sein du troupeau et il s’est avéré que son ouïe plus développée fut un atout pour la chasse et autre, merci papa.
A l’age de la majorité elle chassa seule pour la première fois, mettant en pratique tout ce qu’on avait pu lui enseigner. La tâche ne fut pas aisée, devant se reprendre à plusieurs reprises pour pouvoir approcher sa cible à bonne distance sans la faire fuir. Lorsque l’animal s’écroula enfin sous sa flèche Napée se transforma en humaine et s’agenouilla près de l’animal, récitant les paroles apprises pour remercier sa proie de lui offrir sa viande. Après ce jour elle ne cessa de vouloir se perfectionner et apprendre d’avantage. Elle participa à de nombreux voyages avec les explorateurs du troupeau. Elle continua donc pendant quelques années à apprendre à se défendre et à utiliser ses dons. C’est lors de l’une de ces explorations qu’elle fit la rencontre d’Oslo, cette petite Wyvern mâle abandonné. A partir de ce moment elle apprit à développer le lien qu’elle avait avec cette petite créature.

Malheureusement cette vie paisible allait prendre fin. Napée avait dans la vingtaine d’année lorsque ce jour funeste arriva. Il n’a y avait que sang, cris, pleurs et autres visions d’horreurs. Des soldats, visiblement du Clan de l’Ombre, étaient venus réclamer des hommes pour une guerre et les dirigeants du troupeau n’avaient guère accepté. Les représailles furent radicales, tous furent massacrés. Napée était jeune, avait-elle bien vu le blason des soldats ? Aujourd’hui elle se le demande encore.
Le troupeau avait bien entendu essayé de fuir mais ils furent traqués, étant cette fois à la place de la proie. La peur les gagna, eux, créatures pourtant si fières et robustes. Les centaures mâles avaient tenté de défendre les leurs en plus de les emmener en lieu sûr. Napée avait suivit le mouvement, Oslo volant à ses côtés bien qu’il soit tout aussi paniqué. L’odeur de brûlé emplissait leurs poumons, certains avaient prit forme équine, totalement sous l’emprise de la peur. La plupart périrent ce même soir, d’autres trépassèrent les jours suivant en raison de la fatigue, la faim et l’incapacité à survivre sans le troupeau. Napée de son côté s’enfuyait avec sa mère à ses côtés, séparées du reste du troupeau par les flammes. Elle trouvèrent refuge pour la nuit mais le futur n’allait continuer en s’améliorant.

Alors qu’elles pensaient que les dirigeants du Clan de la Terre n’allaient pas laisser passer cet affront, elles n’en ressentirent pas les effets. Elles n’osèrent pas retourner dans leur prairie, s’aventurant dans des contrées qu’elles ne connaissaient guère. Si bien qu’elles tombèrent nez à nez avec des brigands, épuisées par leur fuite, affamées elles ne purent tenir tête bien longtemps. Napée ordonna à Oslo et s’en aller et fuir pour ne pas qu’il se fasse capture lui aussi.
La suite ne fit qu’empirait, Ophélia ne résista pas aux conditions d’esclavage dans lesquelles elles vivaient, elle succomba lors du trajet en direction du Clan du Feu. Napée fut rapidement séparée d’elle et fit son deuil comme elle put, se murant ainsi dans un silence long et froid. Une fois sur place elle dut faire face à une vie de soumission absolue, réduite à faire des travaux demandant une certaine force, obligée par moment à se métamorphoser en jument pour être attelée comme une vulgaire bête de somme. Quelques jours après son arrivée les maîtres tentèrent de la marquer au fer rouge sur l’épaule mais Napée ne se laissa pas faire, ruant et se cabrant, déchaînant sa colère pour se défendre. Si bien qu’elle ne garda qu’une partie de la marque. Elle priait chaque jour pour ne pas subir ce qu’une femme seule peut redouter le plus. Ce qui consola ses journée en enfer se fut la présence d’autres centaure dans les rangs d’esclaves. Elle put donc trouver un semblant de réconfort auprès de ses semblables et ainsi un certain soutien, voire un minimum de protection. Elle forma des liens avec certains et ils s’entraidèrent les uns les autres.

Une lueur d’espoir apparut lors d’un siège d’une ville, les maîtres esclaves étant occupés à sauver leur fortune ils ne se préoccupèrent point des créatures enchaînées. Le petit groupe de centaure put donc s’enfuir sous forme équine et galoper loin de la puanteur des cadavres. Ils restèrent ensemble et le plus fort d’entre eux prit la tête du groupe. Après un voyage laborieux ils arrivèrent à regagner les terres de leur Clan d’origine. Une fois installés, Napée reprit la profession de son oncle et aida les hommes du troupeau à chasser, peu à peu des centauresse vinrent trouver refuge chez eux et des couples se formèrent. Napée connut une ou deux histoires d’amour mais son esprit était hanté par le souvenir de sa famille disparue. Le sourire lui revint en partie lorsqu’ Oslo la retrouva, ne s’étant jamais trop éloigné de sa maîtresse.

Napée reprit doucement le court de sa vie au sein de ce petit groupe de centaures meurtris par la vie. Cependant elle n’oublie pas et espère pouvoir un jour venger sa famille.



Bonjour ! Mon pseudo est Adé et j'ai 18 ans. Dans la vie, je fais des études de psycho et j'aime Rp, cela va de sois. Pour information, j'ai trouvé le forum grâce à des recherches. Avant de finir, je voudrais rajouter que j’accompagne Orion  
Validé par Endora

Design & Codage de la fiche par Shaoline

Revenir en haut Aller en bas
Sam 30 Juil - 21:42
Bienvenue !!
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofendora.purforum.com
Admin


• • I AM GOD • •

Revenir en haut Aller en bas
Sam 30 Juil - 22:02
Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Dim 31 Juil - 11:05
C'est tout bon !
Je te valide rang D :)
(et n'oublie pas de remplir ton profil ;))
Admin
Voir le profil de l'utilisateur http://talesofendora.purforum.com
Admin


• • I AM GOD • •

Revenir en haut Aller en bas
Dim 31 Juil - 13:30
Bienvenue ici ! En espérant que tu te plaises avec ton personnage ma foi sympathique !


Big Bad Wolf.

« I smell the blood of a petty little coward, here... »
Revenir en haut Aller en bas
Aujourd'hui à 20:19
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: BIENVENUE :: PRESENTATIONS :: Présentations Validées-