Un joli spécimen de phœnix [avec Epon]

 :: Monde d'Endora :: Clan de la Terre :: GRANDE FORÊT Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mar 7 Juin - 21:53


Le soleil était radieux, et ses rayons passaient à travers le feuillage de la grande forêt, éclairant celle-ci d'une lumière enchanteresse. Les oiseaux chantaient, la végétation se faisait bercer par la légère brise qui soufflait, et il n'y avait aucune créature agressive à l'horizon. La nature était calme et belle à voir aujourd'hui. Il ne faisait ni trop chaud, ni trop froid. En résumé, c'était un temps idéal pour se promener dans cette région boisée du clan de la Terre. Mais le jeune Kreiss s'ennuyait un peu. Cet endroit était bien trop calme à son goût. Il aurait voulu un peu d'action. Il aurait aimé apercevoir une créature légendaire, avoir la chance de l'affronter, et pourquoi pas la vaincre. Mais les choses n'étaient pas aussi simples. S'il voulait voir un monstre rarissime, il devait d'abord le dénicher par lui-même.

Le beau brun réfléchissait, tandis que quelques feuilles mortes tombées au sol craquait sous ses pas. Quelles genres de créatures rares pouvaient se cacher dans une forêt aussi vaste que celle-ci? Les broux et les phoenix semblaient être d'excellents exemples. Kreiss se souvint qu'il avait déjà croisé et affronté un broux. Mais il n'avait pas spécialement gardé de bons souvenirs de cette rencontre. Le broux que Kreiss avait affronté était particulièrement redoutable. D'ailleurs, le chasseur avait de la chance d'être toujours en vie après une bataille pareille, qui l'avait bien amoché. Mais c'était du passé à présent. Le jeune homme avait progressé depuis. Peut-être que s'il recroisait de nouveau un broux, ou un quelconque autre monstre, il pourrait triompher sans trop de problèmes. Ou presque.

En attendant, il n'y avait aucune créature dangereuse en vue. Juste quelques écureuils, ou des oiseaux par-ci par-là.

- C'est peut-être pas plus mal... Après tout, un peu de calme et de tranquillité n'a jamais fais de mal à personne.

Kreiss jugea bon qu'il fallait en profiter pour récupérer un maximum de force, et se préparer au cas où il croiserait enfin un monstre à chasser. Et puis, à bien y réfléchir, il n'y avait pas que la chasse dans la vie! Admirer le paysage qu'offrait la nature d'Endora faisait également parti des activités favorites du jeune homme. Et ce n'était pas seulement parce qu'il était originaire du clan de la terre! Il se sentait bien, lorsqu'il venait dans cette forêt. Il y avait en lui un sentiment de bien-être et d'harmonie, lorsqu'il se promenait par ici, que ce soit pour chasser ou non.

- C'est quand même dommage que je sois la seule personne présente en ces lieux.

Mais ce que Kreiss ignorait, c'était qu'il n'était pas le seul être humain à marcher parmi les nombreux arbres que comptait cette grande forêt...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 9 Juin - 21:40
Cela faisait deux bonnes heures qu'Epon s'était aventurée dans cette forêt riche en faune et en flore. C'était la première fois que la jeune fille mettait les pieds en ce lieu. Elle n'avait jamais quitté le clan de l'eau auparavant. Mais à présent, elle ne regrettait pas d'être arrivé jusqu'ici : cette forêt était tout simplement sublime! Ces bois étaient bien plus accueillants, et surtout, beaucoup moins dangereux que les marécages hantés. L'aventurière avait l'impression d'être en harmonie avec la nature. Et ce sentiment s'était décuplé lorsqu'elle avait aperçu une petite étendue d'eau à proximité, surplombée par une belle cascade. L'endroit idéal pour prendre un bon bain!

Sans hésiter, Epon ôta ses vêtements, qu'elle déposa sur un rocher proche, et plongea dans la mare, dont le niveau arrivait un peu plus haut que son nombril. L'eau de cette source était claire, et avait une température convenable. La bleue s'y sentait tellement bien! Elle avait l'impression que le contact de sa peau nue avec l'eau la détendait, tout en lui redonnant de l'énergie. C'était un sentiment assez paradoxal, mais plutôt agréable. Afin de se sentir encore plus à l'aise, la jeune fille décida de défaire ses tresses, et se retrouva ainsi avec sa longue chevelure lâchée, qui lui descendait jusqu'au milieu de son dos.


Elle plongea ensuite un peu plus profondément, de façon à ce que l'eau lui arrive au dessus de la poitrine, et ferma les yeux. Tout était calme autour d'elle. Seule le bruit harmonieux de la chute d'eau qui s'écoulait en face d'elle se faisant entendre. Décidément, cette grande forêt était un paradis sur Endora!

« Je suis certaine que Cley aurait adoré venir ici... » pensa-t-elle. Mais quelques secondes après, elle afficha un air maussade. Cley... Il lui manquait énormément. Cela faisait trois ans qu'il n'était plus de ce monde, mais Epon souffrait toujours de son absence. Son meilleur ami l'avait quitté trop tôt. Elle aurait tellement voulu qu'il soit avec elle en cet instant précis... Quoi que non! Pas dans ce bain! Elle ne tenait pas à ce que son frère de cœur la voit nue de cette manière. Mais pourtant, elle venait tout juste de s'imaginer, elle et lui, se baignant ensemble dans cet étang. Des rougeurs montèrent alors aux joues d'Epon, tandis qu'elle s'était redressée.

« Bordel! Mais qu'est-ce qui me prend de penser à un truc pareil? » s'était-elle demandée, alors qu'elle rougissait de plus en plus, de gêne. Elle ne se pensait pas capable d'une imagination aussi... perverse. Celle qui se faisait appeler le phénix bleu secoua alors sa tête, afin de chasser ces idées loufoques de son esprit. Elle prit ensuite un peu d'eau dans ses mains, et éclaboussa son visage, de façon à faire descendre la température qui lui était montée au niveau de ses joues. Une fois le contrôle de ses esprits repris, elle poussa un profond soupir. Pas par rapport à ce qui venait de se passer dans sa tête, mais plutôt en pensant à la suite de son voyage. Où irait-elle, à présent? A la base, elle voulait se rendre à Woodan, capitale du clan de la terre. Mais en constatant à quelle point la forêt dans laquelle elle se trouvait était immense, elle commençait à se demander s'il n'y avait pas un vieux temple, où un autre lieu inexploré caché quelque part derrière tous ces arbres. Dans ce cas, une visite plus approfondie de ces bois serait nécessaire pour les débusquer.

« Woodan peut attendre un peu. J'aimerais explorer cette forêt un peu plus en profondeur avant d'y aller. » se dit-elle, alors que son regard s'était tourné vers le ciel bleu qu'elle pouvait apercevoir à travers le feuillage.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Juin - 0:06
Kreiss n'avait jusqu'à maintenant croisé aucune bête hostile dans cette forêt. C'était étrange. D'habitude, il y avait toujours une créature sauvage qui l'attaquait lorsqu'il se promenait dans ses bois, mais aujourd'hui, rien! Le beau brun ne savait pas s'il devait s'en réjouir ou s'en inquiéter. C'était la première fois qu'il voyait ce lieu aussi tranquille, limite ennuyeux. Il n'y avait même pas de braconniers, de chasseurs, ou de brigands dans le coin.

- Il y a quelque chose qui cloche, ici. Pourquoi c'est aussi calme?

Il avait beau retourner sa question dans tous les sens, le jeune chasseur ne parvenait pas à trouver une réponse logique. Il s'était même demandé s'il n'était pas passé dans un autre monde, sans le savoir. Une telle tranquillité dans la grande forêt du clan de la Terre, ce n'était pas normal. Il y avait sans doute quelque chose, ou quelqu'un qui dégageait une force ou une onde suffisamment puissante pour effrayer les monstres environnants, et les faire fuir. C'était la seule explication qui semblait plausible aux yeux de Kreiss, qui continuait son chemin à travers cette riche végétation.

Mais après avoir parcouru une distance longue d'une cinquantaine de mètres, le jeune homme entendit au loin un bruit ressemblant à un cours d'eau, ou à une source. De connaissance, il savait qu'il n'était pas très loin du grand fleuve. Donc, trouver une source dans les parages ne l'étonnerait pas. D'ailleurs, cela tombait bien : il avait envie de se rafraîchir un peu.

Kreiss se laissa guider par les clapotis qu'il entendait, et finit par arriver devant une mare d'eau assez grande, avec une petite cascade qui l'alimentait. Mais chose qui étonna le jeune homme : ce bassin n'était pas vide. En effet, au milieu de cette étendue d'eau se baignait une jeune femme, possédant de longs cheveux bleus. Kreiss la voyait de dos, mais en remarquant les vêtements de cette inconnue sur un rocher non loin d'elle, il devina qu'elle était nue.

- Eh bien! Quel spectacle! pensa-t-il, alors qu'un léger sourire se dessinait sur ses lèvres.

Il ne pouvait pas voir le visage de cette mystérieuse fille, mais vu de derrière, elle avait l'air d'être plutôt jolie. Physiquement, elle avait un beau corps, ainsi qu'une peau très légèrement bronzée, qui semblait douce au toucher. Mais ce qui surprenait Kreiss, c'était la couleur de ses cheveux : un bleu-vert, qui se mariait parfaitement à cette peau un peu mate qu'elle possédait. Par contre, ne la voyant pas de face, Kreiss avait un doute sur la race de cette belle demoiselle. Était-ce une nymphe? Une humaine? Une sirène? Une fée? Ou autre chose?

Ce mystère attisait la curiosité du jeune chasseur qui, au lieu de s'éloigner, préféra rester là où il était, en croisant ses bras, et en souriant légèrement, profitant de la vue qu'elle lui offrait, si on pouvait le dire ainsi. Kreiss savait que violer l'intimité d'une fille de cette manière ne se faisait pas. Si Gaïa, sa grand-mère, le voyait en train de faire ce genre de chose, il était clair qu'elle lui aurait passé un gros savon. Mais c'était plus fort que lui. Le beau brun n'arrivait pas à détourner son regard de celle qui se trouvait à présent en face de lui. Ce n'était même pas pour le plaisir de la voir nue dans un bain, mais plutôt par curiosité. Cette inconnue aux cheveux bleus l'intriguait vraiment. Il voulait connaître son identité, et la raison de sa présence dans cet endroit. Peut-être que c'était elle la cause de l'étrange tranquillité qui régnait en ce moment dans cette forêt...
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Juin - 19:09
Epon était perdue dans ses pensées. Alors qu'elle avait toujours le regard tourné vers le ciel, plusieurs questions se bousculèrent dans sa tête: Comment allait se passer son voyage en dehors du clan de l'eau? Allait-elle rencontrer des gens amicaux? Des gens cruels? Quels genres de monstres affronterait-elle durant son périple à travers Endora? Mais la vrai question qu'elle se posait réellement était celle-ci: Allait-elle revenir saine et sauve à Aquaris? Elle se souvenait que ses parents, ainsi que ses deux amis Shin et Raphaël avaient tenté de la dissuader d'entreprendre son voyage. Ils s'inquiétaient tous pour elle. Mais la jeune fille leur avait promis d'être prudente, et de rentrer sans blessures. Bon, il fallait être honnête : des blessures, elle en aurait forcément. Mais être blessée était toujours mieux que d'être tuée.

Au final, si on réfléchissait dans ce sens là, le but principal de son voyage était de survivre. Survivre aux monstres qu'elle allait affronter, mais surtout, survivre aux habitants des autres clans d'Endora, qui étaient pour la plupart bien plus dangereux et sournois que la majorité des monstres qu'elle avait déjà vaincu depuis son départ. En survivant ainsi à cette quête, elle prouverait à son entourage et elle-même qu'elle est capable de braver les dangers d'Endora, malgré son jeune âge, et elle réaliserait également le rêve de Cley. Tous ces sentiments étaient sa source de motivation. En y repensant, un tendre sourire apparut sur ses lèvres. Elle n'avait plus peur désormais. Penser à sa famille, à ses amis, et espérer les revoir de nouveau pour leur raconter son voyage, lui donnaient la force et le courage dont elle avait besoin pour ne plus reculer.

Mais tout à coup, la jeune fille aux cheveux bleus revint à la réalité. Elle venait de ressentir une énergie juste derrière elle. Ce n'était pas une aura spécialement hostile, ou ultra puissante, mais elle témoignait de la présence d'une personne, qui l'espionnait sans doute. Elle se retourna alors vivement, afin d'observer en direction du lieu d'où provenait cette énergie, et ce fut à ce moment là qu'elle le vit : un jeune homme brun, de grande taille, qui semblait avoir à peu près son age, ou sinon un an de plus. Sur le coup, Epon était surprise. Qu'est-ce que ce type faisait là? Et surtout, pourquoi la regardait-il comme cela, avec son sourire, et ses bras croisés, comme s'il attendait que  quelque chose se passe ?  Mais une fraction de seconde plus tard, celle qu'on surnommait le phénix bleu se rendit compte qu'elle était toujours nue, et que son intimité était entièrement dévoilée à cet inconnu. Sa réaction fut très vive :

« Aaaaaah!!! »

Rougissant de honte, la jeune fille se servit de ses pouvoirs, et utilisa l'eau de la source pour faire apparaître une grande et longue vague, qui fonça droit vers le brun. Elle ne savait pas si la vague l'avait touché ou non, et elle s'en fichait un peu à vrai dire. Elle avait choisi de profiter de cette diversion, pour se précipiter vers le rocher où étaient déposés ses affaires. Elle y attrapa ensuite une serviette de bain, qu'elle enroula autour d'elle, afin de cacher certaines parties de son anatomie.

« Espèce de pervers! C'est dans ta nature d'espionner des jeunes filles en train de prendre un bain??? »

Epon était à la fois gênée, et en colère contre ce jeune homme, et cela se voyait sur la mine énervée qu'elle affichait à présent. La jeune fille s'était préparée à utiliser un nouveau sort d'eau, si ce mec ne lui donnait pas une explication valable sur la raison de sa présence en ce lieu.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Juin - 1:35
Le pauvre Kreiss s'était fait emporté par la vague que venait d'invoquer la jeune fille. Il se retrouva donc au sol, un peu secoué, et surtout trempé jusqu'à la moelle épinière. En même temps, on pouvait dire qu'il l'avait bien mérité. Il n'aurait jamais dû mater cette petite aux cheveux bleus de cette manière. D'ailleurs, à présent qu'il avait vu son visage (ainsi que le reste de son corps), il savait que cette fille était un être humain, tout comme lui.

- Une humaine capable d'un sort aussi puissant?

Surpris par ce fait, le beau brun se redressa pour se retrouver assis, et observa celle qui était en face de lui. Elle avait l'air jeune... Très jeune, même! A vue d’œil, elle ressemblait à une simple gamine! D'où puisait-elle la force pour produire une telle vague, juste en utilisant l'eau de ce bassin? En temps normal, les humains ne possèdent pas autant d'affinité avec la magie. Pourtant, cette charmante demoiselle venait, en quelque sorte, de prouver le contraire. Était-elle vraiment humaine ? Peut-être que c'était une hybride... ou pas! Kreiss était un peu confus. Tellement confus, qu'il n'avait même pas pris la menace de la jeune fille au sérieux. Elle avait l'air de vouloir l'attaquer de nouveau, probablement en lui balançant une deuxième vague à la figure. Mais le jeune chasseur était trop étonné pour réagir. Du moins, durant vingt bonnes secondes, pendant lesquelles régnait un silence complet entre les deux.

Finalement, Kreiss fini par se remettre debout, et détourna son regard de la jeune fille, un peu gêné par l'absurdité de la situation.

- Euh... Écoute. Je... Ce n'était pas mon intention de t'espionner de la sorte, ni même de te déranger. Excuse-moi pour tout ça. C'est juste que... J'ai cru que tu étais quelqu'un de pas très net.

Oups! Il n'aurait pas dû dire cela de cette manière! Il risquait de vexer son interlocutrice, et ce n'était pas son but non plus. Histoire de ne pas la mettre plus en colère qu'elle ne l'était déjà, il se reprit rapidement.

- Désolé, ce n'est pas ce que j'ai voulu dire. Je suis un chasseur de monstres... Sauf qu'aujourd'hui, il n'y a pas de monstres à chasser dans cette forêt. Alors j'ai pensé que quelqu'un traînant dans les environs y était certainement pour quelque chose. Et comme tu es la première personne que je croise depuis que je suis ici, je t'ai soupçonnée. Mais finalement, je me rends compte que ça ne peut pas être à cause de toi. Tu m'as l'air trop jeune et innocente pour...

Merde! Pourquoi il ne la fermait pas? Il y a des jours où Kreiss se serait bien coupé la langue! A force de parler et de dire n'importe quoi, il allait finir par s'attirer les foudres (ou plutôt les tsunamis) de cette mage. Trop jeune et innocente... Pas sûr que la concernée considère cela comme un compliment!

- Bref! Oublie ce que je viens de dire, et moi, j'oublie ce que je viens de voir, okay?

Le beau brun, le regard toujours détourné, avait esquissé un léger sourire en prononçant cette phrase. Mais au fond de lui, il était nerveux. Comment allait réagir la jeune fille face à son attitude? Il n'était pas sûr de vouloir le savoir, mais il ne pouvait pas fuir à présent. Il se prépara donc au pire.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Juin - 14:43
Epon faisait la moue face à la tentative de justification du jeune brun. Néanmoins, il semblait aussi gêné qu'elle, et avait l'air sincère dans ses propos. Même s'il s'y prenait de façon très maladroite, cet inconnu regrettait ce qui venait de se passer. L'aventurière ne savait pas comment réagir avec ledit chasseur. Devait-elle oublier cet incident embarrassant, et passer à autre chose? Ou continuer à lui en vouloir pour cela? La deuxième option était très tentante. Elle avait très envie de faire apparaître une deuxième vague, bien plus froide que la précédente, pour lui faire définitivement passer l'envie de jouer les pervers avec les jeunes filles qu'il croisait. Mais d'un autre côté, ce type ne lui avait fait aucun mal, physiquement parlant. Epon jugea alors qu'il ne méritait pas une telle punition, et qu'il avait suffisamment pris cher pour ce qu'il avait fait.

Elle baissa donc sa garde, récupéra ses affaires, et sortit de l'eau, en s'avançant vers lui. Mais elle ne marcha pas directement jusqu'à lui. Elle s'était plutôt tournée vers un arbre non loin d'elle, dont le tronc était assez imposant. Elle s'avança ensuite vers cet arbre, et se plaça derrière le tronc, à l'abri du regard du brun, afin de pouvoir se rhabiller.

« Si jamais tu t'approches pour regarder, je te tue. » le prévint-elle, alors qu'elle venait tout juste d'enlever sa serviette autour d'elle, pour commencer à enfiler ses vêtements. L'opération ne lui prit pas plus de cinq minutes. Elle s'était également recoiffée, en attachant ses cheveux bleus en deux tresses, comme elle avait l'habitude de le faire. Une fois vêtue, Epon sorti de sa cachette improvisée, et s'était avancé de quelques pas vers cet homme. Elle en profita pour le détailler plus attentivement : des cheveux bruns mi-longs en bataille, un visage plutôt fin, de magnifiques yeux d'un bleu profond, et un style vestimentaire peu commun, mais qui lui allait pourtant bien. Il était également élancé, faisant facilement une vingtaine de centimètres de plus que la jeune fille, et assez baraqué, avec une musculature visible, et parfaitement bien sculptée. La guerrière le trouvait plutôt mignon. Mais qu'il ne s'y méprenne pas! Ce n'était pas parce qu'il était du genre beau gosse, qu'Epon allait être plus clémente avec lui!

Le regardant d'un air un peu froid tout d'abord, elle rétorqua :

« Oublier ce que tu viens de dire va m'être difficile. Le fait d'être qualifiée de pas très nette, trop jeune et innocente ne me plaît pas beaucoup, tu sais? Tu n'es pas le premier à le faire, et je sais que tu ne l'as pas forcément fait exprès, mais à la longue, je trouve ça agaçant. Surtout que je suis adulte, maintenant... »

S'il y avait une chose que la jeune aventurière détestait, c'était d'être considérée comme une fillette innocente, pure, niaise et fragile. Tout le contraire de ce qu'elle était en réalité. Après, peut-être que c'était à cause de son physique chétif, mais tout de même! Émettre un tel jugement sur une personne, alors qu'on vient à peine de la rencontrer, Epon trouvait cela un peu gros. Enfin! Elle ne voulait pas partir sur de mauvaises bases avec son vis-à-vis. Son visage se radoucit donc légèrement.

« Alors comme ça, tu es un chasseur? Je suppose donc que tu connais bien cette forêt, pas vrai? »

Si c'était le cas, peut-être que cet homme pourrait l'aider, en lui servant de guide.

« Je m'appelle Epon. Epon Aqua-Wave, alias le phénix bleu. Pourrais-je connaître le nom de celui qui m'a vue en tenue d'Eve? »

Il y avait une pointe légèrement sarcastique sur la voix de la jeune fille, signe qui montrait qu'elle lui en voulait encore un peu par rapport à cette mésaventure, malgré son effort pour entamer la conversation avec le brun.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 12 Juin - 23:06
Kreiss demeurait bouche-bée devant le caractère trempé de cette jeune fille qui se faisait appeler Epon. Elle avait un physique quasiment similaire à celle d'une jeune adolescente innocente et frêle, mais pourtant, son caractère reflétait plutôt une fille forte, déterminée et indépendante. C'en était perturbant, voire effrayant sur le coup. Surtout si on ajoutait à cela sa démonstration de magie, à laquelle le beau brun avait eu droit.

Maintenant qu'il y repensait, Epon avait fait apparaître un petit raz-de-marrée. C'était une magie élémentaire de l'eau. Ce jeune fille venait sans doute du clan de l'eau dans ce cas! Mais Kreiss était toujours surpris par la force de cette attaque magique. Il n'avait jamais vu un humain maîtriser un élément de cette manière. Il fallait être drôlement puissant, et seuls quelques rares personnes suffisamment entraînées, du moins parmi les humains d'Endora, étaient capables de faire cela. Le jeune chasseur faisait probablement face à quelqu'un de peu ordinaire. Et cela lui plaisait beaucoup!

Voyant que cette petite adulte, si on puis dire, attendait une réponse à sa question, Kreiss s'avança un peu plus vers elle, et lui sourit.

- Kreiss. Kreiss Tauriel. Enchanté de te connaître Epon, même si j'aurais préféré une rencontre moins mouvementée.

Le sourire du jeune homme s'était légèrement agrandi, suite à cette réplique. Il pensait réellement ce qu'il disait. Il aurait préféré éviter la grosse vague qu'il s'est pris dans la ''tronche''. Mais bon! C'était du passé désormais.

- Le phénix bleu? C'est un surnom que les gens ont l'habitude de te donner? C'est drôle, les phœnix sont des créatures que je rêve de rencontrer. Si tu en es vraiment un, je n'imaginais pas qu'un phœnix bleu pouvait exister. Ni qu'il pouvait être aussi joli!

Kreiss ne pouvait s'empêcher de faire un clin d’œil qui se voulait séducteur. Il avait dit cela sur le ton de la plaisanterie, mais était curieux de savoir comment Epon réagirait face à cette tentative foireuse de drague, qui ressemblait plus à une taquinerie qu'à autre chose. Puis, reprenant un peu son sérieux, il répondit à l'autre question que la belle demoiselle lui avait posé.

- Oui, je connais cette forêt comme ma poche. C'est mon terrain de chasse. Je vis à Woodan, la capitale du clan de la terre. Si tu veux je peux te faire visiter. Mais maintenant que j'y pense... Tu ne m'as pas l'air d'être du coin. Tu t'es perdue? A moins que tu recherches quelque chose en particulier?

Le chasseur observa ensuite les environs, l'air un peu grave.

- Si c'est le cas, je te conseille de rester sur tes gardes. Je trouve qu'il y a quelque chose de bizarre dans ces bois. Je suppose que tu es arrivée jusqu'ici sans encombres, n'est-ce pas? Figure-toi qu'entre Woodan et là où nous nous trouvons actuellement, il y a un bon bout de chemin. Et je n'ai croisé aucune créature à chasser, alors que d'habitude, cette forêt en est remplie. Je ne sais pas ce que tu en penses, mais je trouve tout ça louche...

Kreiss commençait à se demander s'il devait laisser cette jeune fille reprendre son chemin toute seule. Un danger régnait peut-être dans cette grand-forêt. Et dans ce cas, même s'il la connaissait à peine, le jeune homme se devait de veiller sur elle, jusqu'à ce qu'elle soit en lieu sûr.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Juin - 20:02
Face au compliment du brun, qui avait plutôt l'air d'être une tentative de débutant en matière de séduction, Epon prit un air blasé. Vraiment? C'était tout ce qu'il avait trouvé à dire? Un phoenix n'était pas censé être que joli. C'était une créature légendaire, capable de protéger et de guider ceux qu'il accompagnait! C'était d'ailleurs pour cela que ses amis d'enfance lui avait donné le surnom du phénix bleu! Mais bon... peut-être que ce dénommé Kreiss ignorait tout cela. C'était sans doute la raison d'une telle plaisanterie de sa part. Du moins, c'était ce qu'Epon voulait croire.

L'aventurière remarqua ensuite que Kreiss affichait une mine beaucoup plus sérieuse et anxieuse que précédemment. Il n'avait pas l'air de mentir concernant ses soupçons sur ce phénomène plus qu'étrange. Effectivement, une si grande forêt, et pourtant aucun monstre dans les environs... Ce n'était pas vraiment normal. Surtout que la grande forêt du clan de la terre était réputé pour la diversité des créatures y résidant, si Epon en croyait les dires de son entourage à Aquaris.

La jeune fille se concentra alors, tout en fermant ses yeux. Elle tenta de détecter une quelconque énergie sur un rayon d'une dizaine du mètres. Mais mis à part l'aura de Kreiss, qui dégageait une certaine lumière, elle ne ressentait la présence de personne. La bleue se concentra un peu plus, et essaya d'élargir sa sensibilité aux énergies sur un périmètre plus large. Mais aussitôt, elle sentit une migraine lui monter à la tête. Sans s'en rendre compte sur le coup, elle avait basculé vers l'avant. Mais elle se ressaisit à temps, et s'accrocha au bras du brun pour ne pas s'effondrer au sol.

« Mince... Désolée... » s'excusa-t-elle, alors qu'elle essayait de se remettre de cette désagréable expérience. Ce n'était pas la première fois que ce genre de malaise lui arrivait, lorsqu'elle forçait un peu sur ce pouvoir. Preuve que ce n'était pas une faculté qu'elle maîtrisait parfaitement. Néanmoins...

« J'ai l'impression de détecter une grande force sombre et oppressante autour de nous... affirma-t-elle en lâchant le bras de Kreiss, et en observant les profondeurs de cette forêt. Par contre, je n'arrive pas à la localiser précisément. C'est comme si elle était partout à la fois. J'ignore ce que c'est, mais ça pourrait expliquer pourquoi il n'y a aucun monstre dans les environs. »

Quelques secondes après avoir confier cela, Epon se rendit compte que son compagnon n'allait sûrement pas comprendre de quoi elle parlait. Elle se mit donc à lui expliquer plus en détails :

« J'ai le pouvoir de détecter les énergies des créatures proches de moi, et ainsi de savoir si elles sont bonnes ou mauvaises. Ne me demande pas pourquoi j'ai ce pouvoir, parce que je l'ignore moi-même. Mais c'est un fait, même si ce n'est pas un pouvoir que je contrôle totalement. En tout cas, la présence dont je te parle est vraiment obscure et malsaine. Je n'avais jamais ressenti cela auparavant. »

La jeune fille ne le montrait pas, mais ressentir une aura aussi singulière lui donnait des frissons.  A quel genre d'entité pouvait bien appartenir cette force? D'ailleurs, appartenait-elle à quelque chose, ou à quelqu'un de vivant ? Epon commençait à avoir des doutes à ce sujet. Une chose était tout de même sûre : elle comptait lever le voile sur l'origine de ce phénomène peu commun.

Elle se tourna alors vers Kreiss, et l'observa attentivement : pouvait-elle lui faire confiance? A son sens, oui. Même s'il avait l'air d'un voyeur pervers aux premiers abords, dans le fond, il était plutôt sympa et jovial. Cette aura lumineuse qu'il dégageait confirmait ces qualités, et en plus, le jeune homme n'avait fait que dire la vérité jusque là. De toute façon, au pire, s'il se mettait à mentir, ou s'il tentait quoi que ce soit de louche envers elle, Epon pouvait toujours le défoncer à coup de tonfas et de vagues d'eau. Donc, quitte à parcourir cette forêt à la recherche d'une énergie inconnue, autant le faire avec quelqu'un qui connaissait bien l'endroit.

« Ça te dirais de chercher à comprendre pourquoi les créatures censées habiter dans ces bois ont déserté les lieux ? » lui proposa-t-elle, avec un léger sourire aux lèvres. Elle ne savait pas vraiment jusqu'où cette nouvelle aventure allait la mener, mais toute cette histoire l'intriguait trop pour continuer sa route comme si de rien n'était.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 18 Juin - 20:07
Kreiss s'était tourné vers la jeune fille, au moment où celle-ci avait attrapé son bras, comme pour ne pas tomber au sol. Elle semblait tout à coup affaiblie à ce moment là.

- Hé, tu es sûre que ça va ?

Cette soudaine baisse de régime de la part d'Epon inquiétait le chasseur. Mais lorsqu'elle lui raconta qu'elle avait le pouvoir de ressentir les énergies autour d'elle, tout devint instantanément plus clair dans la tête du beau brun... ou presque tout. Il avait surtout comprit que ce petit malaise était dû au fait que la mage d'eau avait trop forcé sur sa faculté.

D'ailleurs, il était surpris par cet autre pouvoir de sa compagne. Qu'un humain maîtrise parfaitement des sorts élémentaires puissants comme un raz-de-marré, passe encore, même si le jeune homme avait du mal à y croire. Mais posséder le pouvoir de ressentir les énergies enfouies en chacune des personnes présentes dans les environs... Kreiss n'avait jamais vu, ou entendu parlé d'une telle capacité. Et encore moins chez une humaine aussi jeune que la demoiselle qui se trouvait juste devant elle. Qui était donc cette fille, pour posséder autant de pouvoirs?

Il lui poserait cette question un peu plus tard. Pour l'instant, il était préoccupé par quelque chose de beaucoup plus inquiétant : cette force noire qu'avait ressenti le ''phoenix bleu''. Ceci confirmait bien l'hypothèse que Kreiss avait émit quelques instants plus tôt. Par contre, l'origine de cette force restait un mystère pour le moment. C'est alors qu'Epon lui proposa de se joindre à elle, pour découvrir ce qui se tramait dans cette forêt. Le brun n'hésita pas une seule seconde à accepter :

- Et comment, que ça me dirait! affirma-t-il alors que ses lèvres s'étaient étirées en un sourire jovial. Si ce phénomène perdure, je serais obligé d'aller voir ailleurs pour chasser. Non pas que cette idée me déplaise, mais cette grande forêt deviendra ennuyeuse à mourir si elle est dépeuplée de son bestiaire habituel.

Et puis, parcourir cette forêt en compagnie d'une fille aussi mignonne était une raison de plus, même si le jeune chasseur se gardait de révéler un truc pareil. Par contre, un détail le laissait un peu perplexe. Est-ce qu'Epon savait se défendre un minimum, sans utiliser de magie?

- J'ignore quelles genres de bêtes on va croiser sur notre chemin, si on en croise une, mais la plupart des monstres vivants ici sont résistants à la magie de l'eau. Donc, pardonne la franchise de ma question, mais est-ce que tu sais te battre sans tes pouvoirs? Si ce n'est pas le cas, je ne pense pas que ce soit une bonne idée de se lancer dans une aventure aussi périlleuse.

Peut-être que cette question risquait de vexer la jeune fille, mais il se devait de la lui poser. Même s'il était enchanté à l'idée de faire équipe avec elle pour résoudre le mystère planant dans ces bois, il ne pouvait pas se permettre de la mettre en danger.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Dim 19 Juin - 22:39
Devant cette question de la part de Kreiss, Epon poussa un soupir, un peu déçue. Évidemment! Lui aussi la sous-estimait, comme la majorité des personnes qu'elle croisait sur son chemin. Bon sang! A croire que personne sur cette planète ne connaissait le proverbe qui disait qu'il ne fallait jamais se fier aux apparences! Toutefois, la jeune fille n'en était pas plus vexée que ça. Elle était tellement habituée à ce genre de remarque, qu'elle s'en retrouvait complètement blasée. Mais peu importe! Le chasseur attendait visiblement une réponse à sa question. L'aventurière lui montra donc ses deux dagues en forme de tonfas.

« Ne t'en fais pas pour moi, je peux me défendre avec ces armes... peut-être mieux que toi, d'ailleurs! » avait-elle ajouté, en affichant un sourire un peu moqueur, pour lui faire comprendre qu'elle était bien plus forte que ce que son physique laissait supposer. Et elle ne s'en arrêta pas la, concernant les explications sur ses capacités.

« Je maîtrise l'eau sous toutes ses formes, que ce soit à l'état solide, liquide ou gazeux. Je parviens à changer la température de l'eau comme bon me semble. Donc, même si une créature est résistante à l'eau liquide, je pense qu'il y aura quand même moyen de faire quelque chose avec de la glace, ou de la vapeur. »

Sur ces mots, elle avança de quelques pas, dépassant ainsi Kreiss, et observant les environs. La jeune fille ne parvenait toujours pas à localiser précisément l'endroit d'où provenait cette énergie singulière et oppressante. Mais elle était là, cachée quelque part parmi tous ces arbres.

« Réfléchissons... proposa Epon, d'un air pensif. Si nous étions une entité capable de faire fuir tout être vivant par la seule force de notre aura, quelle serait la cachette idéale dans cette forêt? »

Non. Il fallait réfléchir autrement. Il y avait, sans l'ombre d'un doute, trop de réponses possibles à cette question. La guerrière aux cheveux bleus préféra alors se poser la question suivante : vers quelle direction les créatures vivant dans cette forêt avaient-elles fui?

« Si on parvient à le découvrir, il nous suffirait alors d'aller dans la direction opposée pour retrouver cette source d'énergie qu'on recherche. Tu en penses quoi? »

Dans le fond, Epon trouvait son idée pas trop bête. Mais elle préférait avoir l'avis de Kreiss, avant de se précipiter tête baissée dans une fausse piste. Le brun était quand même un chasseur! Donc, retrouver la trace d'une proie qu'il recherche était plus dans ses cordes que dans ceux d'Epon. Peut-être qu'il avait une meilleure idée que l'aventurière pour atteindre leur objectif commun.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 25 Juin - 16:18
Kreiss réfléchit un instant. Effectivement, l'idée d'Epon n'était pas mal trouvée dit comme cela. Mais la jeune fille aux cheveux bleus avait oublié un détail : toutes les créatures ne partiraient pas forcément dans la même direction. Et elles ne fuiraient pas toujours vers un endroit opposé de là où provenait le danger. Se fier aux traces des bêtes n'était donc pas une solution appropriée pour cette situation.

- Ce qu'il nous faudrait, c'est prendre un peu de hauteur, pour avoir une vue d'ensemble de la forêt. Ce serait déjà un bon point de départ.

Ses yeux se tournèrent alors vers un arbre non loin d'eux, au feuillage touffu, et qui s'élevait assez haut. En tout cas, bien plus haut que les autres arbres environnants.

- Attends-moi là, je reviens.

Il s'éloigna d'Epon, et s'avança vers l'arbre en question pour l'escalader. Étant chasseur, il avait l'habitude de monter aux arbres de cette façon, soit pour se cacher afin de surveiller discrètement ses proies, soit pour se déplacer rapidement en forêt, en sautant de branches en branches. Donc, grimper de cette manière jusqu'au sommet du végétal ne lui posa aucune difficulté, étant donné qu'il était suffisamment agile et habitué pour le faire.

Finalement, en une ou deux minutes, il était arrivé tout en haut de l'arbre, et observait l'horizon. Son emplacement actuel lui donnait une belle vue sur les trois quarts de cette grande forêt, ce qui était déjà pas mal. Mais soudain, ses yeux s'écarquillèrent de stupéfaction, alors qu'il venait d'apercevoir une grande colonne sombre s'élever à la même hauteur que les plus hauts arbres de ces bois.

- Qu'est-ce que c'est que ça...

Cette chose était entourée d'une aura ténébreuse, qui se diffusait dans l'air. Était-ce à cause de cela, s'il n'y avait plus de monstres dans le coin ? Était-ce de là que provenait l'étrange énergie que ressentait Epon ? Il y avait de fortes chances que ce soit le cas. Après avoir mémorisé la position de cette mystérieuse colonne noire, Kreiss descendit de l'arbre, et revint prêt d'Epon.

- Nos soupçons étaient fondés, affirma le beau brun à la jeune fille. Il y a bien une chose obscure qui trône au nord-est de la forêt au moment où je te parle. J'ignore si c'est un monstre, ou juste une magie inconnue, mais c'est dans le genre gigantesque, et ça m'a pas l'air d'être bénéfique pour la faune résidant dans le coin. Ce n'est pas vraiment très loin d'ici, mais il va falloir marcher. On y va ?

Alors qu'il lui avait posé la question en souriant légèrement, il commença à marcher en direction de l'endroit où se trouvait ce machin sombre non identifié.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Dim 26 Juin - 17:37
La jeune fille aux cheveux bleus suivit le chasseur de près. Mais elle demeurait un peu anxieuse face à ce que Kreiss lui avait raconté. Une chose obscure, gigantesque, et qui n'était pas bénéfique pour les monstres de cette forêt... Qu'est-ce que ça pouvait bien être ? Epon n'avait jamais entendu parlé d'une telle créature auparavant. Mais à en croire les dires de son nouvel ami, ce truc ténébreux était probablement dangereux. Une fois arrivés sur place, elle et Kreiss seront sans doute amenés à se battre.

Toujours en le suivant silencieusement, Epon observait Kreiss. Tout en lui laissait supposer qu'il savait se battre. Mais quel était son niveau face à un véritable adversaire? Il était sûrement un redoutable chasseur, certes, mais entre chasseur et guerrier, il y avait des différences. Du coup, la jeune fille commençait à se demander s'il serait de taille pour affronter une entité colossale, comme celle qu'il avait aperçu non loin de leur position. Epon avait même des doutes sur ses propres chances de victoire face à cette créature, si elle devait l'affronter.

« Je me suis connue plus optimiste que ça... » pensa la jeune fille, alors qu'elle avait détourné son regard de son compagnon pour observer les environs. Tout était calme. Un silence pesant régnait dans ces bois, rendant ceux-ci assez sinistre malgré la beauté de l'endroit. Epon ne laissait rien paraître, mais au fond d'elle-même, elle avait la chair de poule. Et ce sentiment était de plus en plus fort, au fur et à mesure que les deux se rapprochaient de leur destination.

L'énergie obscure qu'Epon ressentait s'intensifiait petit à petit. La jeune fille le détectait nettement à présent. Mais cette aura était incroyablement puissante et oppressante. A chaque mètre parcouru, quelques gouttes de sueurs perlaient le front d'Epon. Elle avait également l'impression l'air se raréfiait, et qu'il était de plus en plus difficile pour elle de respirer. Ce n'était pas une sensation agréable, et même, c'était carrément atroce. L'aventurière avait tout à coup la tête qui tournait, et eut le réflexe de s'accrocher au bras de Kreiss pour ne pas s'effondrer bêtement au sol. Elle avait également fermé les yeux, et luttait pour ne pas céder devant la puissance que dégageait l'étrange chose dont elle et le chasseur étaient à la recherche.

« Merde... pesta-t-elle, alors qu'elle avait rouvert les yeux. Je ne sais pas ce que j'ai, mais je crois que je commence à comprendre pourquoi les habitants de ces bois ont fui. Ce truc dégage une énergie phénoménale... Et plus on s'en approche, plus j'ai l'impression de me sentir mal... »

La jeune fille marqua un temps d'arrêt, pendant lequel elle respira un bon coup, avant d'observer Kreiss pour lui demander :

« Comment tu te sens, toi ? »


Revenir en haut Aller en bas
Ven 1 Juil - 12:09
Epon n'avait pas l'air de se sentir bien. Kreiss s'était arrêté de marcher, et s'était tourné vers la jeune fille, qui s'était accrochée à son bras pour la deuxième fois. Il pouvait apercevoir les perles de sueurs présentes sur son front. Par ailleurs, son amie aux cheveux bleus semblait essoufflée, alors qu'ils n'avaient pas fait beaucoup d'efforts physique jusqu'à maintenant.

- Eh ben... pensa le chasseur, surpris. La créature qu'on recherche doit être sacrément costaud, si l'énergie qu'il dégage met Epon dans un état pareil, Et dans ce cas, le combattre pourrait s'avérer plus difficile que prévu.

Pour répondre à la question que lui posait la belle demoiselle, Kreiss allait bien. Il se sentait juste un peu oppressé à cause du silence de mort qui régnait dans la forêt, mais physiquement, il pétait le feu. Après avoir réfléchi quelques secondes, le beau brun posa sa main sur l'épaule de sa cadette, et afficha un sourire qui se voulait rassurant.

- Je pense qu'on ferait mieux de se reposer un instant, histoire que tu te sentes mieux, et que tu t'habitues à cette énergie.

Le chasseur observait ensuite les environs, afin de repérer un endroit où Epon pourrait s'asseoir, et ainsi récupérer des forces. Mais il afficha un air choqué, lorsqu'il aperçu à travers les nombreux troncs d'arbres une gigantesque colonne noire, plantée profondément dans la terre, et s'élevant aussi haut que les arbres présents aux alentours.

- Qu'est-ce que...

Ce n'était pas possible ! Ils étaient censés avoir encore du chemin a faire, avant de rencontrer cette chose ! Il y en avait donc un deuxième caché dans cette forêt ? Et que le jeune homme n'avait pas remarqué, lorsqu'il avait grimpé un arbre pour observer l'ensemble de la région ? Ou alors...

Le regard de Kreiss se tourna vers le sol, là où se trouvait justement cette entité non identifiée. Une longue trace y était visible, et semblait dessiner une longue ligne droite qui provenant du nord-ouest. Exactement la position vers laquelle le chasseur se dirigeait avec Epon. Cette énorme chose se serait donc déplacée jusqu'ici ? En si peu de temps ? Mais qu'est-ce que c'était que ce truc, à la fin ? N'importe quel idiot répondrait qu'il s'agissait là d'une énorme colonne ténébreuse. Ni plus ni moins. Mais d'où provenait-elle ? Là, c'était une question bien plus complexe. Par contre, une chose était sûre : il fallait s'en débarrasser, car elle perturbait l'écosystème de ces bois. Tout en passant devant Epon pour la protéger d'un assaut éventuel de cette étrange créature, Kreiss s'arma de ses deux fidèles épées. L'une était longue, avec deux lames parallèles ayant la forme de flammes rouges, et l'autre était plus courte, avec une simple lame pointue de couleur jaune.

- C'est un gros morceau, quand même, pensa le jeune chasseur. Comment je vais m'y prendre, pour me débarrasser d'un colosse pareil?

Mais alors qu'il essayait de mettre au point une stratégie pour le combattre, une voix résonna dans la forêt.

- Tu penses pouvoir me vaincre, gamin ? Pitoyable !

Kreiss fut totalement surpris. Alors cette colonne obscure en face de lui pouvait parler ?

- Qui es-tu ? lui demanda le chasseur, en pointant sa plus longue épée vers son nouvel opposant. Et quelle genre de créature es-tu ?
- Petit effronté ! Toi, qui es-tu, pour ainsi t'adresser à moi ? répliqua l'entité.

Une sorte de boule noire aux reflets violacés, pas plus grosse qu'un ballon de baudruche, se forma ensuite devant cette mystérieuse créature. Puis, la seconde d'après, elle vola à une vitesse fulgurante en direction des deux humains.

- Bon sang ! cria Kreiss, alors qu'il avait attrapé Epon, et qu'il s'était jeté à plat ventre au sol avec elle. En faisant cela, il avait esquivé de justesse ce projectile magique, qui avait fini sa course dans le tronc d'un gros arbre, créant un énorme creux dans celui-ci. Le beau brun se releva bien rapidement, tout en aidant sa nouvelle amie à se relever.

- On ne peut pas dire que ce soit gagné d'avance, pour régler cette histoire... murmura le chasseur à la jeune fille, pendant qu'il s'était remis en garde face à la colonne d'ombre. Epon, tu ne devrais pas rester là, surtout dans ton état. Je vais tenter de retenir cette chose ici. Toi, rends-toi à Woodan, au nord d'ici. Préviens les habitants de ce village qu'un danger menace peut-être notre clan tout entier !

Kreiss avait conscience que son plan était risqué. Mais la jeune fille n'était visiblement pas en état de se battre, et il ne pouvait pas laisser cette grosse bestiole ténébreuse s'aventurer plus loin dans cette forêt. Et puis, il fallait bien informer son village natal de ce qui se tramait dans cette forêt. Il n'avait donc pas trop le choix.
Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Dim 3 Juil - 19:17
La situation était critique. Alors qu'Epon puisait dans ses forces pour rester debout, elle vit que Kreiss s'était mis en garde devant cette grande et sombre créature bizarroïde. Le jeune chasseur avait demandé à l'aventurière de s'enfuir vers Woodan, afin de prévenir ses habitants de ce qui se passait dans cette forêt. Mais Epon n'en fit rien. D'une part parce que marcher jusqu'à Woodan dans son état actuel la fatiguerait encore plus, et d'autre part parce qu'elle ne pouvait pas laisser Kreiss affronter cette chose seul.

« Tu viens toi-même de dire que ce n'était pas gagné d'avance ! Pourquoi est-ce que tu veux affronter ce monstre seul, alors qu'on est deux ? »

La jeune fille aux cheveux bleus savait que si le chasseur lui avait demandé une chose pareille, c'était surtout pour l'éloigner de la créature qui leur faisait face, et ainsi la mettre en lieu sûr. Mais elle était également consciente que Kreiss risquait de perdre la vie, s'il combattait ce monstre géant. Dans un premier temps, Epon voulut lui proposer de battre en retraite. Mais ce n'était pas sûr que Kreiss accepterait de faire cela. Et puis, ce monstre allait sans doute les poursuivre, si les deux décidaient de décamper.

Au final, les deux compagnons n'avaient pas le choix : ils devaient combattre cette créature ténébreuse, même si c'était un combat qui s'annonçait rude. Respirant un bon coup, Epon oublia son  état de malaise, et se plaça juste à côté du chasseur, toutefois sans dégainer ses tonfas. Il fallait être réaliste : face à un monstre pareil, l'idée de combattre avec deux dagues étaient tout simplement ridicule. De plus, elle n'avait pas spécialement la force de les manier correctement, vu son état de fatigue actuelle. Si elle devait combattre, Epon se contenterait d'utiliser sa magie aquatique.

« Soit on combat ensemble, soit on fuit tous les deux, parla la guerrière à l'adresse de Kreiss. Mais ne me demande pas de partir en te laissant seul face à ce gros tas de ténèbres. Ce n'est pas mon genre de faire un truc pareil... »

Elle parlait en connaissance de cause. Elle détestait fuir les combats, et haïssait encore plus de laisser une personne combattre seule des adversaires puissants. C'était bête dit comme cela, mais Epon était comme ça. Même si c'était risqué de sa part, et même si les ennemis étaient dangereux, elle faisait toujours face au danger. Elle avait prit cette mentalité du côté de son père.

« Misérable petite fille, rétorqua tout à coup la chose, tirant ainsi Epon de ses pensés. Tu désires mourir, toi aussi ?
- S'il y a quelqu'un qui doit mourir ici, ce ne sera certainement pas moi. Ni Kreiss.
- Tu emploies de bien grands mots, pour une gamine. Mais si tu tiens à mourir au même titre que ton ami, qu'il en soit ainsi ! »

Epon fronça les sourcils face à cette réplique, tandis qu'elle s'était préparée à riposter si ce monstre lançait une nouvelle attaque.
Revenir en haut Aller en bas
Mer 6 Juil - 15:50
Le chasseur fut surpris par la décision de son amie aux cheveux bleus. Elle était inconsciente ou quoi? C'était à peine si elle pouvait tenir debout! Si elle combattait dans cet état face à un tel monstre, elle allait se faire tuer à coup sûr! Mais Kreiss sentait de la détermination dans la voix d'Epon. Celle-ci n'avait fermement pas l'intention de le laisser derrière. C'était noble de sa part, mais aussi très risqué. Le chasseur ne la pensait pas capable d'un tel courage.

Non sans une certaine hésitation, Kreiss finit par se positionner devant Epon, et faisait toujours face à la créature.

- Bon, okay, parla-t-il à l'adresse de son amie. On combat ensemble. Mais tu restes en arrière et tu me couvres. On ne sait pas de quoi cette chose est capable, alors pas d'imprudence.

Mais à peine avait-il fini sa phrase, que la colonne sombre les avait de nouveau attaqués. Cette fois-ci, ce fut une multitude de boules ténébreuses qui bombarda les deux jeunes gens. Voyant le danger, Kreiss avait saisit Epon par le poignet, et s'était caché avec elle derrière l'un des nombreux arbres présents pour éviter cette attaque.

- Vous me faites bien rire, vous les humains! parla la mystérieuse créature. Toujours à vous cacher sans arrêt, au lieu de faire face dignement à la mort.
- Tss... Facile à dire pour toi, salopard... murmura Kreiss entre ses dents, pendant qu'il réfléchissait à un moyen de donner du fil à retordre à ce monstre.

Le chasseur observa alors Epon. Finalement, peut-être qu'elle avait bien fait de rester avec lui. Le beau brun avait un semblant de plan, et l'aide de la bleue lui serait précieuse pour l'appliquer.

- Je vais l'attaquer, et faire en sorte qu'il se concentre sur moi. Toi, tu l'attaqueras par surprise avec tes pouvoirs, au moment où il s'y attendra le moins. Je ne sais pas si ça suffira à le battre, mais au moins, ça le déstabilisera, et nous donnera un avantage.

Une fois la stratégie expliquée à la belle demoiselle, Kreiss sortit de sa cachette, et s'était rapproché de la créature.

- Tu comptes m'affronter tout seul ? lui demanda cette dernière.

En guise de réponse, le chasseur s'était mis en garde. Tout en rigolant sournoisement devant un tel courage qu'il considérait plutôt comme une folie, le monstre l'attaqua de nouveau, toujours en répétant sa même attaque, c'est à dire les boules d'énergie noires.

- Sérieusement, c'est tout ce dont tu es capable ? le provoqua Kreiss, tandis qu'il se contentait d'éviter ces projectiles. Le chasseur était très agile et acrobate. Il parvenait à esquiver plus ou moins aisément, en réalisant divers sauts périlleux. Une fois cette technique évitée, Kreiss se rapprocha à vive allure de cette chose, et la frappa simultanément avec ses deux épées. L'impact de cette attaque avait dessiné une large entaille en forme de croix sur la robe noire de cette entité inconnue. Mais le chasseur eut la désagréable surprise de voir que cette ''blessure'' s'était cicatrisée dans la seconde qui suivait.

- Merde... grogna Kreiss, alors qu'il avait fait plusieurs bonds en arrière pour s'éloigner de la créature. Cette dernière rigolait d'ailleurs, en remarquant la tentative d'attaque ratée du jeune homme.

- Pauvre fou! Tu n'as aucune chance face à moi...

Le jeune chasseur avait la rage au fond de lui. Les attaques physiques n'étaient pas efficaces face à un monstre pareil. Il fallait donc utiliser des attaques magiques... sauf que Kreiss n'était pas un mage. Certes, il y avait un type de magie qu'il maîtrisait correctement : l'alchimie. Mais face à un pareil adversaire, cet art serait tout aussi inefficace que le corps-à-corps. Le chasseur n'avait donc pas le choix : il devait grandement s'en remettre à Epon. Tandis que son regard s'était tourné vers la cachette où se trouvait son amie, l'ennemi attaqua de nouveau le chasseur.

Invité
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 7 Juil - 16:19
Epon, toujours cachée derrière l'arbre, observait le combat acharné que livrait Kreiss contre la créature ténébreuse. Jusqu'à maintenant, la jeune fille n'avait aucune idée de ce que pouvait bien être cette chose. Mais il était clair que ce n'était pas un personnage amical, bien au contraire.

Finalement, le chasseur se débrouillait plutôt bien au combat. L'aventurière l'avait sous-estimé. Il n'utilisait que ses épées pour se battre. Aucune magie. Et pourtant, il parvenait facilement à esquiver les attaques du monstre, et avait réussi à le toucher une fois, le tout sans se faire blesser pour l'instant. Malheureusement, la prouesse dont faisant preuve le jeune homme était loin d'être suffisante pour mettre cette créature hors d'état de nuire. Epon devait donc l'aider.

L'énergie oppressante que dégageait cette colonne malfaisante agissait toujours sur la jeune fille, qui n'était pas au meilleur de sa forme à cause de cela. Mais elle préféra oublié cette faiblesse, et sortit discrètement de sa cachette. La créature était tellement occupée à attaquer Kreiss, qu'elle n'avait pas remarqué qu'Epon se rapprochait d'elle par derrière. L'aventurière en profita donc, et se concentra sur ses pouvoirs. Ses mains s'entourèrent d'une aura bleue azur, et plusieurs gouttelettes d'eau apparurent dans leur creux, grossissant petit à petit. Lorsque la jeune fille se sentit prête, elle tendit ses deux mains en direction de la créature.

« Mange-toi ça! »

Elle fit apparaître un puissant jet d'eau, qui fonça droit vers cette colonne noire, et qui la transperça de part et d'autre, provoquant un grand trou. Un hurlement provenant de la créature se fit entendre, laissant supposer que l'impact de la technique d'Epon sur elle était douloureux.

« Et strike! » murmura la jeune fille en souriant, satisfaite de voir que son attaque avait fonctionné. Mais la joie fut de courte durée. Malgré le trou béant visible désormais sur la colonne noire, celle-ci s'était tournée vers Epon. Ce monstre ne possédait pas de visage. Mais le ton de voix qu'il avait à présent adopté, sous-entendait clairement qu'il était dans une colère aussi noire que la couleur de son enveloppe.

« Sale petite peste! » avait-il hurlé, tandis qu'il avait prit d'assaut l'aventurière, en l'attaquant avec une colonie de boules sombres. Epon se mit à courir pour en esquiver quelques uns. Mais la vitesse d'attaque du monstre était si rapide, que la jeune fille ne pouvait pas toutes les éviter de cette manière. Elle n'avait donc pas d'autre choix que de faire apparaître un mur d'eau devant elle, afin de bloquer les projectiles sombres qu'elle ne pouvait esquiver.

Cela s'avérait efficace pendant une vingtaine de secondes. Mais la colonne ténébreuse semblait bombarder la jeune fille à l'infini, la forçant à puiser dans ses derniers retranchement. Maintenir ce bouclier aquatique en place demandait pas mal d'énergie à Epon. Et l'énergie était justement ce qui lui faisait défaut en ce moment. Elle avait donc de plus en plus de mal à bloquer les attaques avec la barrière qu'elle avait invoqué. Si elle ne trouvait pas rapidement une solution, la jeune fille verrait sa protection brisée, et elle se prendrait une multitude de projectiles en pleine face, ce qui la mettrait dans une situation très dangereuse.

Son regard se tourna alors vers Kreiss. Il fallait qu'il trouve une solution pour retourner la situation à leur avantage, sinon le duo risquait de passer un sale quart d'heure.
Revenir en haut Aller en bas
Aujourd'hui à 15:00
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Monde d'Endora :: Clan de la Terre :: GRANDE FORÊT-