Anya Bashstrauss, la taximecin en herbe

 :: BIENVENUE :: PRESENTATIONS :: Présentations Validées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Sam 26 Mar - 22:42
Qui êtes-vous ?

Nom : Bashstrauss
Prénom : Anya
Âge : 22 ans
Race(s) : Louve-garou
Alignement : Neutre














Essayez de me faire changer d'univers pour voir
Clan de l'Air


Physique





Il faisait froid dehors et c’est donc dans un grand vent et claquement de porte que je pénétrais dans une petite pièce agréablement meublée. La clochette au-dessus de la porte retentis tandis que je refermais la porte. Ce son fit lever les yeux à la petite brunette qui était au comptoir. Je fus surpris par ses yeux qui étaient d’un bleu sombre et qui me regardaient avec douceur. Je détournais le regard : ce ne devait qu’être le fruit de mon imagination. Lorsque je quittais des yeux la fenêtre fermée que j’avais soudain trouvé fort intéressante la demoiselle avait déjà replongé son nez fin dans je ne sais quel livre. Je l’observais d’abord discrètement, détaillant avec des coups d’yeux furtifs son visage fin et pâle qui était mis en valeur par des taches de rousseurs et de longs cheveux aubruns qui  étaient retenus dans un chignon plutôt lâche car il laissait échapper quelques mèches frisées. Ces dernières tombaient devant un visage aux longs cils sombres et aux sourcils plutôt épais.

Je finis par m’approcher de la demoiselle. J’aurais voulu être plus discret pour ne pas briser le calme relatif de la pièce mais les planches craquèrent sous mes pieds et elle leva vivement la tête avant de me demander d’une voix douce et posée :

- Vous venez chercher une commande ou bien vous avez u être cher à faire immortaliser ?

Je lui répondis que je venais chercher le grand chien au poil marron moucheté. Elle hésita un instant puis me demandas de la suivre dans l’arrière-boutique avec un grand sourire. Je devais garder mes idées pour moi, surtout ne pas penser que c’était une quelconque invitation ou que-sais-je. Pourtant c’était difficile de penser à autre chose face à cette jeune femme frêle qui était tout à fait le style de femme qui me plaisait : petites et minces. Elle portait des chaussures à talonnettes qui claquaient sur le parquet au rythme de sa démarche calme et posée. Cela faisait tout de même voleter sa robe marron terne cintrée d’un corset encore plus sombre qui faisait ressortir sa chemise blanche à manches bouffante ainsi que sa peau presque de la même couleur Seule chose quelque peu éclatante était l’un de ses bracelets qui était bleu clair. Il était accompagné de plusieurs de ses semblables eux aussi bruns et qui teintaient lorsqu’elle bougeait les bras, émettant un bruit de bois.

Elle poussa ensuite une porte de sa main gauche sur laquelle je pu entrevoir une cicatrice et s’arrêta à l’entrée avant de parler à son père.
Mental





Celui-ci me répondit d'une voix goguenarde qu'il arrivait. Il me lança un regard d'un œil mécontent avant d'aller s'occuper du client. Je n'étais pas contente de me débarrasser de ce client à l'œil particulièrement baladeur. Enfin, je pouvais me tromper. Ceci dit, à force d'observer les gens parler des morts qu'ils amenaient, je finissais par comprendre comment ceux-ci fonctionnaient. C'était plutôt utile pour interagir avec les clients. Après tout quoi de mieux qu'une jeune fille capable aussi bien de vous consoler de la perte de votre être cher que d'avoir l'air impressionnée par les actes héroïques que vous avez fait. Bien évidemment toute cette malléabilité n'était que des actes commerciaux. En vérité, je n'étais pas aussi calme et posée, mes parents avaient beau me punir, je finissais par toujours n'en faire qu'à ma tête. Bien évidemment, je connaissais les limites et étais bien trop consciencieuse pour faire quoi que ce soit qui pouvait mettre en danger mes frères et sœurs cadets. Je les aimais bien trop et étais trop mature pour réellement agir sur un coup de tête à la maison. Il m'arrivait, avec mes amis, de me mettre en colère plus que nécessaire. Cependant, depuis que ma mère était morte, j'avais endossé son rôle et ses responsabilités.

Avec mon caractère bien trempé, je me permettais donc de faire des reproches à mon père lorsqu'il amenait des femmes de joie à la maison ou encore de sermonner mes frères et sœurs lorsqu'ils ne respectaient pas les règles. J'étais sévère et ils devaient parfois tous me haïr. Mais devoir m'occuper de tout ce beau monde m'avait rendue intolérante envers le gaspillage, le désordre et la saleté. J'aurais beaucoup aimé pouvoir dormir plus tard, je me levais aux aurores avant de réveiller toute la maisonnée et mettre en marche la boutique. Si j'en avais eu la capacité, j'aurais très certainement préféré tout faire toute seule. Ce n'était pas le cas. Je forçais donc toute la tribu à respecter l'organisation que ma mère avait méticuleusement mise au point.

Il me fallait donc un mental et des nerfs d'acier pour gérer tout cela et travailler à l'arrière-boutique. N'importe quelle personne rebutée par le sang aurait été condamnée à vomir tripes et boyaux si elle pénétrait dans cette pièce. Je m'en accommodais cependant sans problème et si j'avais pu, je serais restée travailler dans cette pièce au lieu de composer avec des gros et gras riches qui éparpillaient leur argent de façon inconsidérée. C'était certes leur argent qui faisait tourner notre boutique, mais cela n'excusait pas leur façon de nous traiter et de nous prendre notre argent à travers un nombre de taxes exorbitantes. Je les enviais et parfois j'étais tentée de me laisser séduire par un jeune noble simplement parce que son veston valait notre maisonnette. Mais j'étais bien trop sage pour ça, batifoler ainsi n'était pas pour moi.

C’était donc pour cette raison que je raccompagnais la timide armoire à glace et son chien empaillé jusqu’à la sortie de la boutique sans plus de mots que les politesses d’usage. Si seulement je pouvais me permettre d’être une de ces noblionne dont la seule préoccupation est la couleur de ses parures et de sa toilette. Si je n’écoutais que mes envies, je serais riche, je voyagerais, je serais peintre et je ferais des portraits des gens intéressants que je rencontrerais.



Statut




Classe/Métier : Elle est fille d’empailleur et donc empailleuse elle-même. Elle a de solides bases de médecine mais elle ne les utilise pas.

Situation Sociale : La situation économique de sa famille est assez développée pour être stable. Il y a juste assez d'argent pour faire vivre tout le monde mais pas plus. Elle n'a pas les manières d'une dame de la haute noblesse mais elle a tout de même quelques notions de maintien et de politesse car la majorité de la clientèle du magasin est riche voir noble. Elle apprécie cependant très peu être traitée comme un être inférieur par lesdits nobles et rêverais d'être à la place de l'un d'entre eux.

Pouvoirs :En dehors de ses capacités de louve-garou, si elle a des pouvoirs alors ils ne sont pas encore développés.

Familier(s) : Elle n’a aucun familier, pour le moment du moins.
Autre : C’est un personnage plutôt simple et sans histoire. Le but au fil des Rps va être de la faire évoluer.

Histoire




Malheureusement ma vie n'était pas un rêve et depuis ma naissance je vivais au même endroit, dans la même vieille maison dans un des quartiers de Marchebrise. Cette bâtisse avait, semble-t-il toujours appartenu à la famille de mon père. Famille nombreuse si l'on en croyait le nombre de pièces. C'était dans l'une d'entre elles que j'étais née : le premier enfant de la famille Bashstrauss, j'eus le droit à un minimum d'éducation : lecture, écriture, et mathématique grâce à ma mère qui avait une faible constitution et avait donc le temps pour m'enseigner tout ça. Elle était sévère et j'étais attentive mais c'était sans grande envie que j'apprenais ce genre de choses, préférant les travaux manuels. Dès que je le pu, je me faufilais dans l'atelier de mon père et le regardait faire. Très vite j'eu le droit de l'aider et parfois, de réaliser certains petits détails sur ses œuvres.  Mon parrain venait aussi de temps à autres, me forçant à apprendre son métier. J'étais tout sauf pour, mais je n'avais pas le choix et dû me plonger dans l'apprentissage de ses techniques de médecine.

J'eu un peu de temps pour m'amuser lorsque mon premier petit frère vint au monde. Pendant quelques jours personne ne s'occupa de moi ou presque si bien que je dus trouver de quoi m'occuper. Ce n'était pas une mince affaire pour une petite qui ne jouait presque jamais si bien que j'en fus presque heureuse lorsque mon apprentissage repris.

Les années s'enchaînèrent et les cadets aussi. J'avais deux frères, trois sœurs et quinze ans lorsque ma mère mourut. Il était passé le temps des apprentissages et après les funérailles,  le magasin rouvrit avec moi derrière le comptoir. Moi qui passais déjà moins de temps à l'arrière-boutique car je devais m'occuper de mes benjamins, je n'avais même pas eu le temps de faire mon deuil correctement et voilà que j'étais noyée par les responsabilités et la gestion de tout ce petit monde. Peu après vinrent les temps des premières transformations. Période difficile durant laquelle il était difficile de supporter tout ce monde présent autour de moi en permanence.

C'est à ce moment-là que je me rendis compte qu'ils avaient tous besoin de moi. En effet, dès que j'étais absente j'avais l'impression que toute la maisonnée partait en vrille : les jeunes ne faisaient plus les tâches qui leur étaient attribués et mon père, âgé et fatigué, n'arrivait pas à tout faire sans moi. Déjà que j'avais peu d'amis, j'arrêtais de fréquenter mes rares amis et à abandonner le rêve de me marier et de devenir peintre pour me consacrer totalement à ma famille.

Je finis par avoir l'habitude de ce brouhaha permanent qui, jusqu'à aujourd'hui, est toujours le même et restera toujours ainsi.



Bonjour ! Mon pseudo est Sasha ou Anya et j'ai 21 ans. Dans la vie, je fais des études d’art et j'aime Rp, dire des bêtises, lire, dessiner et plein d’autres trucs. Pour information, j'ai trouvé le forum grâce au hasard. Avant de finir, je voudrais rajouter que votre forum est très beau et que je viens juste de reprendre le Rp du coup si ma prez' est pas géniale c'est normal.
Ok par Tsubaki

Design & Codage de la fiche par Shaoline

Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Mar - 0:48
Bienvenue mademoiselle ;)

Je lirai tout ça demain, j'espère que tu te plaira parmi nous !
Modératrice
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Mar - 23:04
Hey hey hey ♥

Alors,

J'aime beaucoup l'idée de ton perso, et surtout ce métier et son caractère, ça fait vraiment plaisir de voir un métier original de ce genre sur le forum !

Je te donnerai mon avis plus en détails plus tard mais je vais tout d'abord te demander une petite relecture des fautes d'orthographe. Rien de bien méchant mais tu as fait pas mal de fautes d'étourderie: "Un porte".

Corrige moi ça et je reviendrai vers toi ;)
Revenir en haut Aller en bas
Lun 28 Mar - 17:12
Hellow !

Tout d'abord merci beaucoup pour votre accueil !

Ensuite, j'ai relu et normalement niveau fautes ça devrait aller mieux !

Voila voila


Je m'exprime en #3399ff
Revenir en haut Aller en bas
Lun 28 Mar - 18:14
Alors alors,

C'est bien mieux, même s'il reste des coquilles, mais rien de bien grave ^^

Pour ma part j'aime beaucoup ton personnage, je le trouve très crédible et très ancré dans l'univers d'Endora, ce qui est particulièrement intéressant.
Ton personnage donne également une impression de "toile vierge". Elle a tout à apprendre du monde et d'elle-même, même si son histoire l'a forcée à murir plus vite qu'elle n'aurait du. Ce qui présage un développement très intéressant inRP au fil des rencontres, et ça, j'approuve.

Pas grand chose d'autre à redire, à part que j'espère que ton personnage saura sortir un peu du cardigan que lui mettent ses responsabilités et qu'elle pourra s'ouvrir à tout ce que propose Endora, de bon comme de mauvais.

Sur ce, je te valide, Rang C !

Tu peux dès à présent te chercher un compagnon de RP ou poster un RP Solo ou Libre où bon te semble ;)
Revenir en haut Aller en bas
Aujourd'hui à 15:00
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: BIENVENUE :: PRESENTATIONS :: Présentations Validées-