[+18] Merde... T'es pas mort ?

 :: Monde d'Endora :: Clan de la Terre :: FLEUVE Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 7 Mar - 0:22
Merde... T'es pas mort?
« Ft. Löwin • RP -18 »

Avaran resta muet face à sa question et il l'observa se battre avec ses cheveux. Elle avait une sacrée masse en vrai et il ouvrit des yeux ronds en constatant leur volume. Lui qui avait des cheveux parfaitement lisses, et raides comme la justice, ne connaissait pas la joie d'avoir une touffe de cheveux digne d'un lion. Il sourit légèrement en la regardant se coiffer et quand elle plongea de nouveau son regard dans le sien il l'esquiva.

Comment lui expliquer les dangers de la ville sous-marine sans lui mentionner son travail... Mais il avait beau l'assumer totalement face à des inconnus, il se voyait mal l'avouer à Löwin. Avaran joua avec une de ses mèches de cheveux par réflexe et soupira avant de recroiser le regard de l'elfe. Il allait essayer de trouver les mots.

"Non pas vraiment... C'est juste que je sais à quel point ce coin est mal famé et j'ai pas vraiment envie qu'il t'arrive quoique se soit là-bas..."

L'hybride tiqua alors ce qu'il venait de dire et s'empourpra légèrement. Il espéra qu'elle n'interprèterait pas mal ses paroles. Bien sûr il tenait à la protéger mais... Enfin... Il ne voulait pas qu'elle s'imagine que... Avaran passa ses mains sur son visage avant de laisser ses bras tomber mollement le long de son corps. Il lâcha un "aïe" sans conviction au moment de l'impact entre ses quelques blessures et le sol, puis il laissa quelques minutes de silence s'installer avant de reprendre:

"Loin de moi l'idée de te commander ou quoi... Si tu veux y aller tu peux mais... Enfin je voulais juste te prévenir que c'était dangereux."

Il la regarda avec un air neutre et tenta un petit sourire timide pour dissimuler son malaise.

Ex-Endorien.ne
Voir le profil de l'utilisateur
Ex-Endorien.ne
Revenir en haut Aller en bas
Lun 7 Mar - 0:54

ft. Avaran

ft. Löwin

「Merde... t'es pas mort ?」


L'elfe, toujours en train d'ajuster ses mèches rebelles en fixant son ami, remarqua les étranges expressions qui passèrent sur le visage de l'hybride. Elle ouvrit ses yeux en amande, essayant de comprendre ce qu'il se passait d'inhabituel sur ce visage qu'elle commençait à connaître. Elle n'écouta que d'une oreille distraite son explication, mais retint qu'il... s'inquiétait ? Elle pencha la tête sur le côté comme la créature étonnée qu'elle était, fixant celui qu'elle avait tiré de la mort la veille.

Elle sentit l'un des coins de ses babines s'étirer en un sourire moqueur. Elle ne pouvait pas laisser cette rougeur qu'elle avait vu passer sur les joues d'Avaran disparaitre sans montrer que oui, elle l'avait vue. Mais elle se demanda quel était le sujet de cette gène. Elle le laissa gesticuler, bien consciente qu'il faisait ça pour se protéger. Qu'est-ce que c'était que cet hybride presque fragile et sentimental qu'elle avait face à elle ? Jamais elle n'aurait pensé que l'homme se laisse aller ainsi à la laisser voir derrière sa carapace d'insensibilité, mais il fallait croire que les évènements des derniers jours les avaient laissés sans défenses.

Tout le temps qu'il prit à se remettre en place, l'elfe le dévisagea d'un air goguenard, aiguisant sa répartie.

" Loin de moi l'idée de te commander ou quoi... Si tu veux y aller tu peux mais... Enfin je voulais juste te prévenir que c'était dangereux. "

Ses yeux se plissèrent lorsqu'elle vit ce sourire de jeune fille timide sur ses lèvres. Qu'est-ce que c'était que ça ? Elle avait l'impression d'avoir un jeune chiot apeuré face à elle et plus ce puissant prédateur solitaire qu'elle avait l'habitude de voir en Avaran. C'était trop tentant. Beaucoup trop. Tapotant ses joues de ses doigts en le fixant, elle lâcha d'une voix volontairement lascive, lente et mesurée:

" Et bah alors ? On s'inquiète ? Ca me donnerait presque envie d'aller y faire un tour pour voir ce qu'il y a là-bas qui peut faire trembler le graaaaand Avaran. "

Elle plaisantait, elle plaisantait, mais voir l'assassin aussi mal voulait dire qu'il craignait réellement quelque chose. Mais quoi ? Elle ne connaissait que très mal le territoire du Clan de l'Eau et n'était encore jamais allée à Aquaris. Cette cité marchande pouvait-elle être à ce point plus terrible que les bas-fonds de Firewall ? Question qui resterait surement longuement sans réponse...

L'elfe se retint de tirer davantage sur la corde, se disant qu'elle risquait de blesser son ami.

" Ne t'inquiète pas. Je ne suis jamais allée à Aquaris et je ne comptais pas y aller. "

Chassez le naturel, il revient au galop. L'elfe lança un de ses immenses sourires éclatants à l'homme, ses yeux de feu lançant des étincelles de taquinerie:

" Tu es chou quand tu rougis. "

Elle retint un rire étouffé, ne pouvant s'empêcher de repenser à cet image de petit chiot qu'elle avait eu plus tôt.

Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Mar - 0:53
Merde... T'es pas mort?
« Ft. Löwin • RP -18 »

Avaran se retint de justesse d'envoyer balader la main de Löwin mais il se contenta de grincer des dents quand elle lui tapota les joues. Il n'avait peur de rien là-bas, loin de là... du moins pour lui. Cependant, l'idée de voir l'elfe traitée comme un vulgaire bout de viande ne l'enchantait pas vraiment. Il fut rassuré quand elle lui confia qu'elle ne comptait pas se rendre dans le Clan de l'eau et il releva les yeux dans sa direction.

Les autres paroles de Löwin lui firent ouvrir des yeux ronds et il la fixa avec un air un peu choqué pendant quelques secondes. "Tu es chou quand tu rougis?"... Quoi?! L'assassin esquiva son regard par réflexe et passa une main dans ses cheveux redevenus lisses et soyeux. Il garda un air sérieux pour ne pas montrer à quel point la remarque de l'elfe l'avait surpris et déstabilisé.

"C'est... gentil... J'imagine."

Articula-t-il d'une voix un peu hésitante. Il était rare que quelqu'un utilise l'adjectif "chou" pour le qualifier et il ne savait pas trop quoi en penser. Peut-être que la jeune femme se fichait de lui... Mais vu son attitude, elle n'en avait pas l'air. Il la fixa avec ses billes argentées avant de pencher un peu la tête comme un petit chiot intrigué.

"Tu es un peu bizarre tu sais."

Avaran et son tact légendaire venaient de lâcher un commentaire très constructif sur la jeune femme... Il se demanda un instant si elle allait le prendre mal mais... Vu le personnage, il en doutait un peu.

Ex-Endorien.ne
Voir le profil de l'utilisateur
Ex-Endorien.ne
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 10 Mar - 1:28

ft. Avaran

ft. Löwin

「Merde... t'es pas mort ?」


Löwin remarqua une lueur courroucée apparaitre dans les yeux d'Avaran lorsqu'elle lui pinça les joues et s'étonna de l'absence quasi absolue d'autre réaction. Deviendrait-il docile ? Ses prunelles sauvages semblaient clamer le contraire. Elle remarqua également l'agrandissement de ses yeux lorsqu'elle le taquina et s'en amusa. Il passa une main dans ses cheveux luisants, comme à son habitude lorsqu'il était gêné ou qu'il essayait de dissimuler quelque chose. L'elfe continuait de le fixer en souriant. Elle s'amusait bien. Lorsqu'il baissait un peu sa garde, il devenait une cible de choix pour sa verve acerbe.

Elle nota la perturbation dans ses orbes d'argent lorsqu'il osa enfin à nouveau affronter son regard. Ah, ce regard de glace. Elle avait toujours du mal à comprendre ce besoin des mâles de cacher leurs émotions à tout prix. Ils n'y arrivaient d'ailleurs pas toujours, et elle trouvait cela parfaitement pathétique la plupart du temps. Mais venant de cet être fier qu'elle avait face à elle, ça lui paraissait tout à fait normal. Elle préférait parler avec ses yeux, avec son cœur, avec son visage si expressif et ses mots acérés. Elle savait se contenir mais n'en ressentait que rarement le besoin, considérant presque qu'il s'agissait là d'une aliénation de sa nature spontanée.

" C'est... gentil... J'imagine. "


Elle ne put retenir un sourire éclatant en le voyant pencher la tête, l'une de ses oreilles retombant légèrement vers le sol. Les siennes d'oreilles, toutes guillerettes, papillonnaient de part et d'autre de son crâne, faisant tinter ses boucles d'oreille métalliques. L'image du chiot s'imposa encore davantage à elle et, un rire semi-retenu dans la voix, elle répondit toujours joyeusement:

" Bien sûr que ça l'est ♥ "

Elle souriait en secouant légèrement la tête de gauche à droite, les yeux plissés, lorsque l'assassin poursuivit:

" Tu es un peu bizarre tu sais. "

Là, c'en était trop. L'elfe éclata de son rire cristallin. Bizarre ?? Elle ?? Disait l'assassin féroce qui devenait un chiot apeuré dès qu'on lui faisait un compliment sincère. Elle tomba sur le dos, les bras sur le ventre tant son fou rire était violent. Elle rit deux bonnes minutes avant de se relever en essuyant les larmes d'amusement au coin de ses yeux en soupirant, tout sourire. Ses yeux rougeoyants luisaient de mille feux, comme si leur petite conversation sans queue ni tête éveillait toute sa joie de vivre.

Elle s'allongea sur le ventre, la tête entre les mains, face à l'hybride, ses mollets relevés battant l'air dans un semblant de rythme.

" Bizarre dit-il. Lapin, il me semble que c'est là le plus beau compliment que tu m'aies fait. "


Elle avait décidé de ne pas le taquiner davantage, ayant bien conscience que sa patience aurait sûrement des limites, mais le surnom affectueux était sorti tout seul. Pour elle il n'avait aucun sens particulier. Elle avisa les légers tressaillements de l'homme face à elle à chaque mouvement. Ses blessures. Une lueur d'inquiétude passa dans ses yeux. Elle l'avait à sa charge pour le moment et comptait bien le rendre au monde au mieux de sa forme:

" Tes égratignures ça va mieux ? "

Elle le fixait tranquillement, un léger sourire toujours sur les lèvres.

" En tout cas, quoi qu'il se soit passé, ça me fait plaisir de te voir. "

Elle se retint d'ajouter "après tout ce temps" pour ne pas avoir l'air de le sermonner. Elle n'avait peut-être pas regretté sa compagnie, mais maintenant qu'elle avait l'occasion de le côtoyer un peu elle en était plus que ravie.
Revenir en haut Aller en bas
Dim 27 Mar - 14:22
Merde... T'es pas mort?
« Ft. Löwin • RP -18 »

Le regard d'Avaran se balada sur les multiples bijoux qui ornaient les oreilles de la jeune femme et qui tintaient au rythme de ses mouvements. C'était plutôt joli, mais il se demandait surtout comment elle pouvait porter tout ça sans que ses oreilles ne s'affaissent sous le poids du métal. Son questionnement intérieur fut violemment perturbé par l'éclat de rire sonore que provoqua sa dernière remarque. Il ouvrit de grands yeux en fixant la jeune femme qui était en train de se rouler par terre. Avaran haussa un sourcil: qu'avait-il donc dit de si poêlant? Son regard blasé ne lâcha pas Löwin jusqu'à ce qu'elle se reprenne.

Quand elle s'installa et recommença à parler, il tiqua sur ses paroles. Lapin? Que... quoi? C'était quoi ce surnom... L'hybride leva les yeux au ciel et plongea son regard dans le sien avec un air du genre "are you kidding me?". Mais alors qu'il s'apprêtait à répondre à sa question, elle enchaîna et il la fixa avec surprise. Ca lui faisait "plaisir" de le voir? Décidément cette petite était vraiment étrange. Il détourna le regard avant de fermer les yeux en soupirant.

"Moi aussi ça... me fait plaisir de t'avoir croisée."

Finit-il par lâcher après quelques secondes de silence. Après tout, il appréciait l'elfette, et sa compagnie n'était pas désagréable... Il la considérait même comme une amie et arrivait à lui faire confiance, chose assez impressionnante venant de lui. Avaran passa ensuite ses doigts sur ses bandages et fixa ses cicatrices avec un air dubitatif.

"Et pour répondre à ta question, je pense que ça va oui... Se sont des trucs assez superficiels donc ça guérira vite."

Avaran avait la chance d'avoir les capacités d'un vampire dans la moitié de son sang, ce qui lui permettait de cicatriser plus vite qu'un humain lambda. Ses billes argentés remontèrent en direction de Löwin et il détailla la jeune femme un instant. Elle avait un air tellement innocent ainsi installée avec son air espiègle. L'hybride esquissa un sourire en coin en échappant un petit soupir amusé.

"Je pourrais presque penser que tu es mignonne en te voyant comme ça. Puis après je me rappelle ta délicatesse naturelle et je me dis qu'en fait non."

Un large sourire moqueur étira ses lèvres et il reprit la parole.

"D'ailleurs tu comptes faire quoi après? Tu cherches un endroit où travailler non?"

Ex-Endorien.ne
Voir le profil de l'utilisateur
Ex-Endorien.ne
Revenir en haut Aller en bas
Ven 6 Mai - 12:44

ft. Avaran

ft. Löwin

「Merde... t'es pas mort ?」


Toujours allongée sur le ventre, les pieds battant l'air, l'elfe profitait de sa position pour observer la grotte plus en détails. Avec toute l'agitation de la veille, elle n'en avait pas vraiment eu l'occasion. L'endroit présentait des traces d'occupation, autres que les ustensiles disposés de-ci de-là dans une certaine désorganisation révélant le passage de petits animaux indésirables. Il était clair que ce n'était là qu'un repaire secondaire, une cache utilisée au besoin, mais pas vraiment entretenue. La lionne se demanda si c'était le métier d'assassin de son ami qui le forçait à avoir un endroit de ce genre sous la patte, et combien de lieux dissimulait-il ainsi pour ses besoins personnels. Ses yeux rouges remarquèrent différentes hauteurs de traces de passage humanoïde. D'autres personnes étaient-elles déjà venues ici en compagnie de l'hybride ? La curiosité de la jeune femme ne faisait qu'augmenter au fur et à mesure de ses découvertes.

Alors qu'elle effleurait du doigt la pierre fraiche, se demandant quel phénomène naturel avait bien pu pousser la formation d'un tel édifice, la voix d'Avaran l'interrompit. Ses oreilles s'agitèrent joyeusement en l'entendant et elle releva deux grands yeux pétillants vers lui.

" Moi aussi ça... me fait plaisir de t'avoir croisée. "

Instantanément, un sourire joueur se forma sur les lèvres de l'elfe. Il réagissait ! Il était même plutôt charmant à vrai dire. En repensant à la froide distance qu'il avait tenu à établir entre eux à leur première rencontre, et qu'elle n'avait jamais démentie ni remise en question puisqu'elle-même appréciait cette forme de respect, elle se dit qu'ils en avaient parcouru, du chemin. Un chemin éclaboussé de sang, terni par la mort et une vie chaotique, mais qui finalement avait mené à l'établissement d'une certaine reconnaissance et d'un respect mutuel et, semblait-il, plus ou moins solide.

Elle observa l'homme jouer avec ses bandages, notant encore une fois à quel point sa vie devait être mouvementée pour qu'il soit déjà marqué ainsi à son jeune... Attendez... Quel âge avait-il déjà ? Elle réalisa une nouvelle fois que même s'ils avaient passé pas mal de temps ensemble, ils ne connaissaient rien l'un de l'autre, et cela était à la fois étrange et rassurant. Elle appréciait cette part de mystère et la sécurité qu'elle procurait, mais n'aurait pas dit non à quelques connaissances supplémentaires sur celui qu'elle avait déjà sauvé à maintes reprises.

Il la rassura alors sur son état et elle se contenta de lui sourire tranquillement, ravie de l'entendre.

" Je pourrais presque penser que tu es mignonne en te voyant comme ça. Puis après je me rappelle ta délicatesse naturelle et je me dis qu'en fait non. "

Prise de surprise, l'elfe écarquilla les yeux et ses joues s'empourprèrent, même si la teinte grisâtre de sa peau rendait le phénomène moins détectable. Qu'est-ce que... Mignonne ? Elle ? Elle entrouvrit la bouche mais aucun mot ne s'échappa d'entre ses lèvres sombres. Qu'est-ce qu'elle pouvait bien répondre à ça ?

Alors qu'elle essayait de reprendre sa contenance, ce fut son interlocuteur qui la tira de l'étonnement gêné dans lequel elle avait plongé:

" D'ailleurs tu comptes faire quoi après? Tu cherches un endroit où travailler non? "


Ses oreilles, qui s'étaient figées à sa dernière remarque, se remirent à bouger en rythme avec sa respiration et elle haussa les épaules:

" Je ne sais pas vraiment... Pour le moment je vais remonter un peu au Nord et on verra... Je n'ai pas vraiment envie de retourner au Clan du Feu pour le moment, et le Clan de la Terre ne semble pas très accueillant non plus... Mais effectivement, si je trouve un endroit où me poser pour finir l'hiver... Il ne reste que quelques semaines très froides, mais ça sera déjà ça... Et toi ?"


Puis, elle repensa à sa question d'un peu plus tôt et leva ses yeux innocents vers lui:

" D'ailleurs... Rien à voir mais... Tu... Tu es jeune pour un assassin. Quel âge tu as ? "


Elle détourna le regard. Qu'est ce que c'était que cette question d'enfant ? Mais elle avait envie de la poser, alors voilà, elle le faisait... Quoi qu'il puisse en penser. Elle se retint cependant de poser davantage de questions sur le lieu dans lequel ils étaient, de peur de paraitre trop intrusive, et elle savait qu'Avaran n'aimerait surement pas ça.
Revenir en haut Aller en bas
Sam 11 Juin - 1:03

Merde, t'es pas mort?

Löwin & Avaran


Avaran ne put s'empêcher d'esquisser un sourire en coin un peu moqueur en voyant la réaction de Löwin. Elle semblait tellement innocente et douce d'un seul coup, qu'il en oubliait presque la guerrière au regard glacial qu'il avait pu apercevoir de temps en temps. L'elfe était une jeune femme aux multiples facettes, qui lui paraissait à cet instant incroyablement complexe. Elle cachait de nombreuses choses à son sujet et comme lui, elle essayait toujours de paraître forte... Mais il aimait découvrir de petites failles, et apprendre à la connaître.

Je ne sais pas trop encore... Je n'ai pas vraiment de point d'attache, alors ne général je me contente d'errer jusqu'à ce que je trouve quelque chose à faire. Et c'est toujours plus appréciable quand ça rapporte de l'argent ou que ça ne me fait pas finir dans cet état.


Avaran soupira et grimaça un peu en se tournant pour faire face à Löwin. Il l'observa quelques instants avant de répondre à sa seconde question. Il plissa légèrement les yeux, essayant de deviner l'âge qu'elle pouvait avoir... Mais il savait que le physique des elfes était toujours trompeur, alors il préféra ne pas faire d'hypothèse hâtive. D'ailleurs, la question de la jeune femme l'avait fortement surpris.

Euh, j'ai vingt quatre ans, pourquoi?


Il pencha légèrement la tête avec une expression interrogative similaire à celle d'un petit chien intrigué par la voix de son maître. Elle le trouvait jeune pour être un assassin? Si elle savait à quel âge il avait commencé les meurtres... Mais pour l'instant il préférait lui épargner les détails. Après tout, si elle avait un petit peu d'estime pour lui, il voulait essayer de la préserver.

Tu es curieuse en fait. Tu as d'autres questions bizarres comme ça à me poser?


Demanda-t-il avec un sourire en haussant les sourcils, son visage arborant un petit air de défi.


Ex-Endorien.ne
Voir le profil de l'utilisateur
Ex-Endorien.ne
Revenir en haut Aller en bas
Mar 14 Juin - 0:55

ft. Avaran

ft. Löwin

「Merde... t'es pas mort ?」

L'elfe s'était légèrement redressée, elle en avait marre du sol froid contre son ventre. Elle écouta la réponse de son ami et ne put s'empêcher de penser qu'il avait toujours une manière tellement détachée de raconter les choses... Comme s'il ne voulait pas montrer quoi que ce soit de plus que du flegme ou du désintérêt. C'était à la fois terriblement agaçant et amusant, l'elfe sachant très bien que dans cette petite caboche affreuse se cachaient tout un tas de doutes et de regrets dont elle n'avait qu'à peine effleuré la surface...

Elle eut un sourire en coin, se retenant de lui renvoyer son détachement à la figure, souriant en imaginant l'air outré qu'il aurait arboré si elle lui avait fait remarquer à quel point il était méprisant parfois... Même envers lui-même. Mais elle ne put retenir un peu de sarcasme:

" Je vois que Môôôssieur a une vie si mystérieuse et sombre... "

Elle souriait à pleines dents, toujours aussi contente d'enfin profiter d'un moment hors du temps, et un peu rassurée d'entendre qu'il ne comptait pas se jeter immédiatement dans une nouvelle tuerie. Elle sourit à son air suspicieux quant à sa question suivante. Il était tellement drôle, frileux comme tout lorsqu'il s'agissait de parler de lui...

Mais malgré ses observations, elle ne put s'empêcher d'ouvrir grandes ses oreilles de lutin, celles-ci se tournant spontanément légèrement vers l'avant, curieuses. Vingt-quatre ans... Il était donc un peu plus âgé qu'elle aurait pu physiquement le penser, mais bien moins que son caractère suspicieux et vieux jeu le laissait deviner (Tsubaki si tu passes par là je t'aime ♥). Elle nota cette information dans un coin de sa tête, et pouvait enfin mettre un âge sur cet idiot qu'elle avait tiré d'affaire si souvent. Il n'était pas beaucoup plus vieux qu'elle au final... Peut-être avait-il lui aussi été brisé très jeune, comme elle, pour finir si aigri si tôt...

Et là, l'hybride lui offrit ce qu'elle n'aurait jamais osé espérer. Une faille dans sa garde. Une invitation à passer outre ses défenses. Et qu'est-ce que c'était que ce regard ? On aurait pu croire le sien lorsqu'elle trouvait une victime à escroquer... Elle plissa les yeux, arborant un sourire taquin.

" Ooooh, tu serais vraiment stupide au point de me laisser, à moi, poser toutes les questions que je veux...? "

Elle s'éclaircit la voix comme un journaliste avant une interview, et se lança, l'air joueur, s'avançant en rampant vers le blessé comme pour l'acculer encore plus, dans une tirade digne du plus insupportable des gamins de cinq ans:

" D'où viens-tu ? Qu'est-ce que c'est que ce culte que tu voues à tes cheveux ? Pourquoi est-ce que tu es si suspicieux ? Pourquoi est-ce que j'ai toujours l'impression que tu aimes te mettre dans le pétrin ? Quelle est ta couleur préférée ? De quelle race es-tu ?... "

Elle poursuivit un moment avant de s'arrêter, l'air plus calme:

" Je ne voudrais pas te forcer à dire quoi que ce soit ceci dit, je sais que tu tiens à ton mystère... Comme si tu avais peur de quelque chose... "

Elle haussa les épaules:

" Si tu as des questions n'hésite pas, tu es tout à fait du genre à les ruminer sans les poser... "

Elle ajouta à sa dernière phrase un clin d'oeil taquin, presque accusateur.

Revenir en haut Aller en bas
Aujourd'hui à 20:17
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Monde d'Endora :: Clan de la Terre :: FLEUVE-