Marche forcée [Pv. Mika-chan]

 :: Monde d'Endora :: Clan de l'Eau :: MONTAGNES ROCHEUSES Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 30 Nov - 16:35

Marche forcée


Ft. Tsubaki




Mika esquissa un faible sourire quand le vampire lui dit qu'il allait bien. Il entrouvrit un peu les yeux quand ce dernier le ramena un peu plus près de lui. Il aimait son contact et sa chaleur... plus qu'il n'aurait pu l'imaginer. C'était la seule chose agréable qu'il ressentait actuellement, le reste de son corps n'étant que fatigue et douleur. Dans un état normal il aurait sûrement été très perturbé par cette proximité soudaine, mais là son esprit était bien trop épuisé pour se préoccuper de ses pulsions physiques.

Il ouvrit de grands yeux en entendant la remarque de Tsubaki et il les baissa un peu, en arborant un air coupable. Il était vrai que son geste avait été extrêmement dangereux, autant pour son état que pour la situation dans laquelle il aurait pu se mettre si le vampire n'avait pas été dans le feu du combat et qu'il était tombé sur des brigands aux mœurs absentes.

TSUBAKI: Je m'en veux déjà assez de t'avoir mis dans cet état, alors ne fais rien qui pourrait te mettre davantage en danger s'il te plait...

Mika ouvrit de nouveau de grands yeux et se figea un instant. Il y avait tellement de culpabilité dans les paroles et dans la voix du vampire que le coeur du blondinet se serra. Il s'en voulait de l'obliger à ressentir ça... Il s'était comporté comme un idiot du début à la fin et maintenant ils en souffraient tous les deux. Mika referma les yeux, les sourcils légèrement froncés et il crispa un peu ses doigts sur la peau de Tsubaki, avant de murmurer d'une voix tremblante:

MIKA: Je suis désolé... Je... Je ne ferai plus de trucs stupides... Je te le promets...



Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Nov - 18:51



Marche forcée
Pv. Mika



Tsubaki remarqua que ses paroles faisaient mouche. Bien. Au moins cela empêcherait-il le gamin de faire d'autres idioties de ce genre. Il haussa un sourcil en sentant Mika pincer sa peau. Il était d'accord pour lui tenir chaud, certes, mais il n'était pas une peluche... Enfin. Vu l'état du jeunot, mieux valait ne pas trop le gronder pour le moment. Il décida uniquement de se recaler sur les fourrures pour le faire lâcher prise.

Il ferma les yeux, goûtant la fraicheur de la nuit. Il captait l'odeur du feu, des braises, l'odeur de la viande froide qu'il avait suspendu près de là, l'odeur du ruisseau gelé, l'odeur du cuir de la tente, légèrement vieilli par l'usage, l'odeur âpre de l'assassin qu'il avait repoussé quelques heures plus tôt, et l'odeur de son acolyte. Mika sentait le sang. Son propre sang. Les yeux clos, le vampire ne put s'empêcher d'entendre ses globules rouge parcourir ses veines, le rythme sourd de son palpitant, et son souffle faible.

Il ne put empêcher sa bouche de saliver à l'odeur plus qu'attirante du liquide vital. Pour réfréner son instinct, il se contenta de poser son menton dans les doux cheveux de Mika et d'émettre un grondement sourd. Sentant son esprit lentement glisser dans les bras de la nuit réconfortante, il susurra, à demi-éveillé:

" Arrête de t'excuser. Sans ton sang dans mes veines j'aurai peut-être eu plus de mal à me débarrasser de ce gêneur... "

Il savait pertinemment que ça n'aurait été vrai que si le combat s'était prolongé encore quelques minutes ou s'il avait usé davantage de sa magie, mais sa réactivité totale lui avait peut-être permis d'éviter quelques sales coups.

Baillant largement, il se secoua légèrement sur les peaux avant de s'arrêter, immobile pour le reste de la nuit. Nuit qui serait bien plus mouvementée qu'il ne l'aurait cru...
_____________________________________________________

Son esprit vagabondait entre ses souvenirs. L'un d'entre eux revenait de manière systématique: une femme. De dos. Sa crinière abondante flottant dans l'air et empêchant de distinguer ses traits. La femme s'éloignait d'un pas mélancolique, comme aux prises d'une fatalité. Tsubaki, aux traits plus jeunes et aux yeux d'un bleu pur, essayait de la rattraper. Mais comme s'il était sur un tapis roulant, la femme ne faisait que s'éloigner, de plus en plus vite. Bientôt, plus rien. Le néant. Et il s'arrêta. arrêtant de lutter du même coup...

Le noir. Froid. Le bruit tonitruant et inévitable de la pluie. Pluie détestée, pluie haïe. Le solide être de sang se recroquevilla. Les battements incessants de l'eau sur le sol brouillaient ses perceptions, affolaient ses sens aiguisés. Et là, une lueur, une main tendue. Levant des yeux bleus désespérés, il vit son sauveur. Il avait le visage familier d'un amant disparu. Deux yeux rieurs et un piercing labial qui lui rappelaient bien des souvenirs. S'abandonnant à la douceur aimante du regard vairon, le monde sembla regagner des couleurs...

Puis à nouveau, tout s'effondra, et il était là, à saigner des innocents alors qu'il se targuait d'être devenu pacifiste...

Le vampire eut un sommeil agité, ses yeux roulant sous ses paupières. Mais il restait parfaitement immobile, comme s'il attendait que la lumière du jour ne le libère de son passé tourmenté...
Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Nov - 19:40

Marche forcée


Ft. Tsubaki




Mika se détendit un peu en sentant le vampire appuyer légèrement sa tête sur la sienne. Il écouta ses paroles mais ne tarda pas à sombrer dans un profond sommeil. Ses pensées agitées provoquèrent un rêve étrange: il était là, seul, dans l'obscurité et le silence. Cet endroit oppressant commençait à l'angoisser, et il sursauta en voyant une silhouette se dessiner lentement dans le noir. Le jeune homme se figea en constatant que la personne qui venait d'apparaître en face de lui... n'était autre que lui-même.

Il était tétanisé par cette image qu'il avait sous les yeux. Son double avait sa forme vampirique, ses canines dépassant légèrement d'entre ses lèvres et ses yeux d'un rouge profond, aux pupilles ovales, le fixant avec un air sombre. Mika grimaça de douleur en sentant son cœur se serrer face à cette vision. Son double approcha alors d'un pas lent dans sa direction. Le sang du blondinet ne fit qu'un tour et il eut un mouvement de recul.

XX: Tu as peur de moi?

Mika se figea et plongea son regard azur dans celui du vampire qu'il avait en face de lui. Ce dernier avança de nouveau jusqu'à se planter en face de lui, l'observant d'un air neutre. Son double tendit alors sa main vers lui et lui effleura la joue. Le jeune homme serra les dents en sentant une douleur vive irradier son visage et il se décala d'un geste.

XX: Non... Tu n'as pas peur de moi... Tu me détestes...

Le blondinet, qui avait porté sa main à sa joue endolorie, ouvrit de grands yeux en voyant que ses doigts étaient couverts de sang. Il pouvait d'ailleurs sentir la chaleur du liquide vital sur la peau de sa joue, coulant lentement le long de son cou.

XX: Si tu m'acceptais tout serait si simple... Tu n'aurais plus à souffrir...
MIKA: JE NE PEUX PAS!

Sa voix se brisa alors qu'il fixait le sol avec des yeux trahissant son malêtre.

MIKA: Je ne veux pas... être un vampire...

Après qu'il eut prononcé ces paroles, son souffle se coupa: la douleur qui venait de traverser l'ensemble de son corps le plia en deux. Les blessures causées par Tsubaki venaient d'apparaître sur son corps. Son double s'approcha et s'accroupit près de lui après qu'il soit tombé à genoux sur le sol.

XX: Un jour tu m'accepteras. Et tu deviendras fort.

Les canines aiguisées se plantèrent dans son cou et ce fut comme si une décharge électrique irradiait son corps.

♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦♦

Mika ouvrit de grands yeux, le souffle court. Il était allongé près de Tsubaki. Il mit quelques secondes a reprendre ses esprits, et à se rappeler ce qui s'était passé. Le jeune homme se redressa lentement et écarquilla les yeux: ses blessures ne le faisaient plus souffrir. Il s'empressa d'ôter l'un de ses bandages et constata avec stupeur que les entailles causées par le vampire avaient totalement cicatrisé. Il jeta d'ailleurs un œil à son compagnon, qui était toujours endormi sur les peaux.

Le blondinet enleva chacun des bandages avec précaution et il sortit de la tente le plus discrètement possible. D'un geste de la main il raviva le feu et porta une main à sa tête: il avait encore un peu la migraine. Il disposa les bandages sur le sol afin de créer une flèche en direction du ruisseau, au cas où Tsubaki se réveille pendant son absence, et alla se laver dans l'eau qu'il réchauffa avant de s'y plonger. Il observa les multiples cicatrices claires qui parsemaient son torse et son bras et ferma les yeux avec un soupir. Il resta dans l'eau quelques longues minutes, lavant son corps et ses cheveux avec l'un des savons qu'il gardait dans ses affaires - oui, monsieur est un noble, ne l'oublions pas - et une fois propre il sortit de l'eau, se rhabilla et retourna au campement. Le vampire était assis près du feu et Mika lui adressa un sourire lorsqu'il croisa son regard.

MIKA: B-Bonjour!

Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Nov - 21:29



Marche forcée
Pv. Mika

Douce lumière que celle qui ne tarda pas à tirer Tsubaki de son sommeil mouvementé. Il sentait un étrange vide à ses côtés. Il étendit les bras. Etendit les bras ? Ah. Mika était parti. Il était rare qu'il ne se réveille pas dès l'aube, mais avec les évènements de la veille, son organisme en avait peut-être décidé autrement... Il émit un couinement/grognement en s'étirant lascivement. Décidément, il n'était pas habitué à ce rythme étrange des derniers jours.

Il s'extirpa des fourrures et sortit, laissant les rayons caresser sa peau, ses pupilles se rétractant sous la forte luminosité du petit matin. Une fois habitué à l'air extérieur, il sorti de la moite tiédeur de la tente, prenant soin de laisser le rabat grand ouvert pour aérer. Il balaya le camp du regard. Pas de blondinet titubant à l'horizon. Encore endormi, il ne se plongea pas dans les Spires de peur de s'y perdre, mais se concentra suffisamment pour réaliser que Mika était non loin, et entier. Il était satisfait de le savoir en un morceau, et se leva pour terminer ses étirements matinaux.

La plaie sur son avant-bras n'était qu'un lointain souvenir, alors une fois qu'il eut étiré ses muscles, il mit à chauffer son traditionnel thé matinal. Il regarda le blondinet revenir vers lui. Il était trempé. Le vampire, lui, torse nu et encore marqué des traces du sommeil. Ses cheveux noirs où dansaient des reflets bleutés étaient plus volumineux qu'à l'accoutumée, et certaines mèches étaient dressées sur le sommet de son crâne. Il constata avec une joie à peine dissimulée que les plaies du jeunot semblaient refermées, et caressa du regard la peau blanche, une lueur joyeuse et presque enfantine dans les yeux.

Son expression ce matin était beaucoup plus jeune que son habituel masque de sérieux. Un léger sourire parait ses lèvres et ses yeux semblaient avoir des reflets bleutés... Il adressa alors un léger sourire à son ami qui venait de le saluer timidement:

" Bonjour ! A ce que je vois, ça va beaucoup mieux aujourd'hui ! "

Le vampire replia sa jambe droite face à lui, posant nonchalamment son bras sur son genou, continuant à détailler son ami d'un air espiègle en attendant que l'infusion chauffe.
Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Nov - 21:44

Marche forcée


Ft. Tsubaki




Mika fut content de voir la lueur joyeuse qui illuminait le regard de son ami. Il le rejoignit et s'assit près de lui avec un sourire.

MIKA: Oui... J'ai encore un peu mal au crâne mais... Je ne suis plus à l'article de la mort.

Il passa une main dans ses cheveux dans un geste un peu embarrassé, esquivant un instant le regard de Tsubaki. Mine de rien il était encore un peu gêné en sa présence et ses joues prirent des couleurs lorsqu'il repensa à leur proximité nocturne ainsi qu'à la proposition de punition qu'avait formulé le vampire.

MIKA: Si jamais tu m'attaches j'aimerais bien que ça soit pour autre chose...

Échappa-t-il dans un murmure avant d'ouvrir de grands yeux en réalisant ses paroles. Il porta une main à sa bouche en devenant écarlate et tourna la tête en toussotant. Son coeur battait la chamade et il essaya de se calmer. Qu'est-ce qui lui avait pris de dire ça? C'était comme s'il s'était mis à penser tout haut. Mika se râcla la gorge et reprit la parole en espérant que Tsubaki n'avait pas entendu son murmure.

MIKA: Hum... Je ne me sens pas trop d'attaque pour une séance d'entraînement aujourd'hui mais euh... On pourrait trouver un village pour refaire le plein de vivre non?

Ses grands yeux bleus osèrent alors venir rencontrer le regard du vampire et il arbora de nouveau un sourire timide.

Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Lun 30 Nov - 23:52



Marche forcée
Pv. Mika

Tsubaki écarquilla les yeux lorsque son ouïe fine lui rapporta le murmure de Mika. Qu'est ce que..? Tsubaki ne réagit pas, il ne voulait pas risquer de mal interpréter ces paroles. Même si l'image du baiser volé de Mika lui revint à l'esprit. Ce comportement de son apprenti avait un écho vaguement familier... Mais lequel ?..

Alors qu'il réfléchissait en faisant des bulles dans son infusion, le vampire proposa alors une chose intéressante. Aller acheter des vivres. Soit. Tsubaki finit d'une traite sa boisson brulante et entreprit de replier la tente et les fourrures sans plus attendre. Il se retourna vers son acolyte, passant par réflexe une main sur le tatouage dans son cou.

" Bah alors, tu m'aides ou tu restes droit comme un piquet ?.. "

Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Mar 1 Déc - 15:44

Marche forcée


Ft. Tsubaki




La vampire ne dit rien et se leva pour commencer à ranger le campement. Mika soupira discrètement de soulagement en se disant qu'il n'avait sûrement pas relevé sa réflexion. Le jeune homme, perdu dans ses pensées, sursauta en entendant la remarque de Tsubaki et se mit debout rapidement avant de porter une main à sa tête avec une grimace. Il fallait définitivement qu'il arrête les mouvements brusques.

Il aida son acolyte sans un mot, rangea ses affaires et replia la tente avant de caler son sac sur son dos. Il n'était pas trop fatigué, mais il sentait qu'il ne fallait pas qu'ils marchent pendant des heures. Lorsque Tsubaki fut prêt ils se mirent à marcher en direction d'un village que le blondinet avait repéré sur leur carte. Le trajet fut plutôt silencieux. Mika jetait de temps en temps un regard timide à son binôme. Ses pensées étaient troublées par de multiples choses et il ne savait plus trop où il en était.

D'un côté, il ne pouvait s'empêcher d'être attiré par la présence rassurante et agréable du vampire... Et de l'autre, il était parfois effrayé par le côté froid et distant de ce dernier. Un soupir s'échappa d'entre ses lèvres et quand il releva les yeux il aperçut des maisons se dessiner au loin.

MIKA: C'est plus grand que je n'aurais imaginé!

Alors qu'ils arrivaient dans le village, Mika remarqua le regard hostile et méfiant que les quelques personnes présentes dans les rues leur adressaient. Il fronça un peu les sourcils et resta sur la défensive... Il n'aimait pas cette atmosphère.

Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Mer 2 Déc - 15:26



Marche forcée
Pv. Mika



Tsubaki resta quasi silencieux tout le long du trajet. Il était de bonne humeur, mais n'avait pas grand chose à dire. Tout ce qui occupait son esprit à cet instant était l'étrange façon qu'avait le Destin de s'acharner contre l'entrainement de Mika. Comme si la vie avait décidé que c'était trop simple et plat de laisser le vampire entrainer son acolyte normalement... D'abord l'attaque du côté vampire de Mika, puis la sienne, et enfin l'arrivée de cet assassin sans scrupules. Vraiment... Quelque chose ne tournait pas rond. Et c'était sans compter sur les étranges actions ou phrases qui échappaient au blondinet de temps à autre...

Le voyage se fit sans encombres. Ils arrivèrent bientôt face à quelques bâtisses sur une pente du vallon. Le village, d'ici, semblait bien sommaire... Mais en s'avançant, ils réalisèrent qu'il y avait là bien plus que quelques maisonnettes. Le vampire n'était pas très enthousiaste à l'idée de croiser tant d'inconnus... Ce qui ne semblait pas être le cas du petit blond:

" C'est plus grand que je n'aurais imaginé ! "

Les yeux du jeune homme étaient pleins de curiosité, et Tsubaki se demanda s'il avait beaucoup voyagé auparavant. Ils avancèrent tranquillement dans les ruelles, et l'ambiance changea du tout au tout... Les regards étaient durs, les expressions fermées... Le vampire n'aimait pas ça. Et la tension de son compagnon était elle aussi palpable. Il avait énormément de mal à contenir son aura meurtrière. L'atmosphère pesante éveillait ses réflexes de combattant, mais il devait se calmer.

Il entraina Mika dans une boutique à la devanture asses pauvrement décorée. A l'intérieur, un vieil homme bourru les accueillit, dissimulé derrière un livre abimé. Il leur lança un regard examinateur derrière ses lunettes en demi-lunes. Il leur grogna un salut et retourna à sa lecture. Tsubaki le salua d'un geste de la tête, et se mit à chercher des provisions. Lui et Mika s'étaient séparés pour fouiller le magasin lorsque la clochette de l'entrée retentit.

Quatre hommes étaient dans l'ouverture. Et à leur mine sombre, Tsubaki comprit qu'ils n'étaient pas de bonne compagnie... L'un des hommes, le plus grand, fin comme une brindille et dont une cicatrice barrait les lèvres, éleva sa voix morne et sifflante:

" Et bien Marty, je vois que tu as de bien mauvaises fréquentations... "

Les doigts du vampire se crispèrent sur le paquet de riz qu'il tenait à la main, et il dut se retenir pour ne pas le faire éclater. Des chercheurs d'emmerdes... Des brigands de pacotille qui espéraient profiter des voyageurs... Il soupira. Ce genre d'énergumène l'énervait plus que tout. Il se tourna vers eux, leur envoyant un regard glacé, auquel le leader répondit avec un air goguenard.

" Oh, regardez, mademoiselle n'aime pas être dérangée pendant ses petites emplettes on dirait ! "

Les trois autres eurent un rire glauque. Tsubaki serra les dents. Pourquoi fallait-il toujours qu'où qu'il aille quelqu'un lui cherche des problèmes..?
Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 3 Déc - 10:17

Marche forcée


Ft. Tsubaki




L'atmosphère était pesante, et Mika sentait tous ses muscles se tendre à chaque regard posé sur lui. Les gens de ce village n'aimaient pas les étrangers? Ou avaient-ils simplement remarqué qu'ils étaient des vampires? Il pencha plutôt pour la première hypothèse, car ces gens semblaient plus méprisants qu'hostiles. Ils les dévisageaient avec dédain, arborant une expression qui attisait l'impulsivité du jeune blondinet.

Ce dernier réussit tout de même à se contenir jusqu'à ce qu'ils rentrent dans un petit magasin. Il salua le marchand qui semblait peu préoccupé par leur présence, et abandonna Tsubaki pour déambuler dans les rayons à la recherche de vivres qu'il pourrait acheter. La cloche teinta et les prunelles bleues du jeune vampire basculèrent en direction de la porte, son regard se muant en une expression pleine de méfiance lorsqu'il aperçut l'air patibulaire et supérieur des quatre inconnus. Il grinça des dents en entendant leur première remarque, faisant mine de rien, mais en entendant la seconde, son sang ne fit qu'un tour.

Le pic clairement adressé à Tsubaki venait de sérieusement l'échauffer et il abandonna son paquet de biscuits secs pour arriver à la hauteur des quatre hommes. Il avait un gabarit beaucoup plus petit qu'eux, mais à voir leurs tenues et leurs attitudes, ils semblaient plus être de grosses brutes avec deux neurones qui se touchent plutôt que des guerriers avisés. Mika leur adressa donc un regard glacial avant de lancer d'un ton sec.

MIKA: Eh grande courge, on t'a jamais appris à fermer ta gueule?

Cela faisait longtemps que le jeune homme n'avait pas eu l'occasion de montrer son hostilité envers autrui, mais il n'allait pas se gêner face à ces hommes sans respect. Celui qui avait pris la parole arbora un air irrité avant de rétorquer:

??: Qu'est-ce qu'elle a la gamine? Elle veut protéger sa grande soeur? Ou sa copine chérie? Comme c'est mignon

Ses acolytes échappèrent un rire gras et peu raffiné tandis que la lueur dans les yeux de Mika devenait de plus en plus hargneuse. La seconde qui suivit, ses phalanges vinrent violemment rencontrer la mâchoire du type qui venait d'ouvrir une nouvelle fois sa bouche pour déblatérer des bêtises et il grimaça de douleur en secouant sa main avant de lancer.

MIKA: Manque nous encore une fois de respect et je te promets que je te carbonise sur place.


Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Ven 4 Déc - 21:32



Marche forcée
Pv. Mika



Tsubaki n'apprécia pas la remarque, mais ne voulait pas créer davantage de trouble dans le magasin. Mais quand Mika s'en mêla et que l'inconnu l'insulta, il grogna. Il se sentait responsable du jeune vampire et refusait de le laisser se faire malmener. Il posa le paquet de riz qu'il avait dans les mains et se tourna lentement, inexorablement, vers les hommes. Mika fut plus rapide. Il s'avança et décrocha un retentissant crochet dans la mâchoire de l'homme. Tsubaki eut un sourire en coin en voyant son compagnon agir. Même s'il secoua sa main sous la douleur - ce qui arracha un soupir dépité à notre ami -, il avait agit avec ferveur. Même si Tsubaki aurait préféré qu'il attende un peu avant de sauter au cou des brigands, il comprit.

Lui-même s'avança alors, captant un regard irrité du boutiquier. Le vampire attrapa deux des hommes par le col et les flanqua dehors. Il se refusait à causer la ruine d'un honnête commerçant. Avant que les deux autres ne réagissent, il les entraina dehors en les trainant derrière lui. Ils avaient réussi à l'énerver, et ils avaient intérêt à en assumer les conséquences. Une fois dans la rue froide, sous les yeux de passants interloqués, Tsubaki libéra les tentacules meurtrières de son aura écrasante. Autant les prévenir de sa puissance et leur laisser l'occasion de fuir...

Mais les brigands étaient apparemment trop sots pour abandonner. Tenaient-ils à leur pseudo réputation de contrebandiers ?.. Le vampire prit presque pitié d'eux.

" Fuyez maintenant. Si vous ne voulez pas le regretter. "

Des mots vides. Prononcés sans aucune envie. Le Camélia n'avait pas envie de se battre. Mais alors pas du tout... Mais il voulait encore moins forcer Mika à se disloquer les poings pour lui.

Debout, les bras croisés sur sa lourde veste, il attendait. Attente plutôt restreinte... En effet, le grand filiforme, au nez tâché de sang à cause du coup du blondinet, se redressa le premier et lança d'une voix agressive teintée de folie:

" Et vous croyez quoi ?? Qu'on va sagement vous obéir ?! Par ici on se bat pour survivre, alors les petits nobles comme vous... " /SBAFF/

Le discours larmoyant du brigand fut coupé net, et il termina sa course dans un superbe vol plané. Il ouvrit des yeux fous, injectés de sang, et attrapa sa mâchoire fracassée. Face à lui, à quelques mètres, se trouvait son bourreau. Le poing encore levé, les cheveux dansant au vent, le regard d'un rouge violent, Tsubaki le fixait. Il tenait à ce qu'il comprenne ce qui l'attendait s'il se bornait à revenir à la charge. Les trois autres n'étaient pas non plus une grosse affaire.

Le vampire voyait déjà dans leurs yeux vitreux la peur bourgeonner. Il ne serait même pas étonné de voir le sol humide à l'endroit où il les avait lancés. Des couards. Pauvres âmes égarés qui se versaient dans la malhonnêteté comme mode de vie. Le nez fin du vampire était légèrement plissé en une expression de dégoût, et son aura grandissante envahissait la rue comme un tsunami s'engouffre dans les villes. Inarrêtable. Ou presque... A quelques rues de là, une autre aura lourde rencontra la sienne, et un rictus carnassier se dessina sur des lèvres inconnues...
Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Dim 6 Déc - 23:46

Marche forcée


Ft. Tsubaki




Mika grimaçait toujours un peu de douleur en massant ses phalanges endolories. Il suivit le vampire des yeux quand ce dernier mit les provocateurs dehors et le rejoignit après avoir bafouillé quelques excuses au marchand. Quand il sortit, il sentit l'aura pesante et puissant de son acolyte et l'observa... Ses grands yeux bleus s'ouvrirent en grand au moment où le poing de Tsubaki envoya valser l'un des types qui venait de lui répondre. Le jeune blondinet le fixa avec admiration, la bouche légèrement entrouverte.

Les hommes se regardèrent avant de se mettre silencieusement d'accord pour décamper à tout allure sans demander leur reste. Mika resta absorbé un instant par la vision que lui offrait le vampire, avant de finir par sortir de ses pensées en secouant vivement la tête. Il soupira.

MIKA: Quelle bande de cons...

La jeune homme les regarda filer avant de grimacer un peu en lâchant un soupir trahissant cette fois sa douleur. Il fit un peu bouger ses doigts en serrant les dents. Quand il releva les yeux, il vit que Tsubaki le fixait et il arbora un grand sourire en cachant sa main dans son dos.

MIKA: Je... C-Ca va. On... On va finir nos courses?

Il afficha un air faussement sincère avant de reprendre une expression sérieuse, ses yeux se dirigeant vers les bâtiments un peu plus loin. Il avait perçu comme une présence qui les espionnait. Un frisson lui parcourut le dos et il fronça légèrement les sourcils avant de s'engouffrer de nouveau dans la boutique.


Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Déc - 2:40



Marche forcée
Pv. Mika



Quelle belle journée était une belle journée si elle n'était pas entachée de sang et de meurtre ?.. Tsubaki commençait à se le demander... La mort semblait attachée à ses pas, engluer à son futur au moins autant qu'elle l'était à son passé, et si cette fois il ne s'agissait que de quelques os brisés, le vampire savait bien que ça n'allait pas durer...

Il se détourna du spectacle répugnant des bandits et regarda Mika le rejoindre. Celui-ci semblait plutôt mal à l'aise. Le vampire avait du mal à comprendre pourquoi. Il avait déjà fait face à pire, avec ou sans Tsubaki. Alors lorsqu'en plus le petit blondinet lui adressa la parole en bégayant, il ne put s'empêcher de hausser un sourcil. Il se demandait s'il parlait de son poing meurtri, des brigands, de la situation,...? Enfin, peu d'importance. Il entendit les bandits déguerpir alors qu'il retournait dans la boutique avec son compagnon, et soupira. Enfin un peu de calme.

La rumeur dans la rue ne semblait que grandir, le roulement des mots rapides des passants étonnés, choqués, ou terrifiés emplissant le village. Rien d'inhabituel après un affrontement citadin. Le vampire prit le temps de vagabonder dans les rayons. Les étagères de bois n'étaient pas des plus remplies, mais elles présentaient une diversité de produits tout à fait remarquable pour un village aussi reculé. Il semblait clair qu'une route commerciale traversait les Montagnes en cet endroit. Tendant la main vers plusieurs produits de première nécessité qu'il cala sous son bras, il partit à la recherche de tissu pour réparer son pantalon atrocement éventré par Avaran la veille et pour refaire son stock de fil au passage. Alors qu'il remarque quelques fruits étrangement dodus pour la saison avancée -surement grâce à une magie régénératrice -, le vampire se surprit à se demander si Mika aimait les fruits et légumes, et, dans le doute, n'acheta que quatre pommes luisantes.

Une fois son sac de commissions bien rond, le Camélia se dirigea vers le comptoir du boutiquier, déposa ses produits sur le buffet de bois ancien et attendit la somme à régler. Il n'en avait pas l'air mais le vampire était très économe. Il sortit une sacoche de cuir rigide de ses sacs et l'ouvrit, révélant son contenu. Dans un sac de toile destiné à amortir les bruits du métal, une bonne centaine de pièces dorées et argentées. Une vraie petite fortune. A des lieux du train de vie modeste du grand brun. Alors qu'il balayait les rayonnages des yeux pour croiser le regard bleu de Mika, il tiqua. Quelque chose ne tournait pas rond. Il fixa la porte. Rien. Plus rien. Le silence. Total. Lourd. Froid. Pesant. Un silence de mort.

Alors que Mika allait régler ses achats, le vampire se dirigea dans un silence absolu vers la porte, tous ses sens aux aguets. Les Spires lui révélaient une présence très lumineuse tout près. Une présence dont il se serait bien passé... La netteté de ses contours et son énergie gelée semblait en effet accuser un vampire...
________________________________________________________________________



Hello Sweetie ♥

Tsubaki se glissa tel un fauve hors de l'épicerie. Une fois au dehors, il fronça davantage les sourcils. L'air était lourd. Aussi pesant que le silence. Le ciel semblait s'être assombri. Et là, face à lui, au milieu de la rue, un grand jeune homme dégingandé au regard joueur. Tsubaki haussa un sourcil. Les réels ennuis commençaient...

Leïnell avait trainé dans ce village miteux pendant plusieurs jours. Il lui semblait que cela faisait des semaines déjà. Il n'avait absolument pas apprécié son séjour ici. Il se demandait encore pourquoi ses supérieurs pouvaient le contraindre à rester là... Ils s'attendaient à ce qu'il y ai un soulèvement dans une contrée aussi lointaine ?.. Perte de temps. Alors quand il entendit la rumeur d'un affrontement, il ne put s'empêcher de quitter sa cachette et chercher le propriétaire de l'aura plutôt amusante qu'il avait ressenti.

Un grand sourire barrait son visage. Le voilà ce mystérieux inconnu. Et plutôt mignon avec ça. Ses tripes avaient-elles la froideur de son regard ou la douleur transformerait-elle son expression hautaine en un délice de souffrance et d'abandon à la fatalité ? Le vampire aux cheveux violacés se lécha les babines et s'inclina avec moult moulinets face à l'homme:

" Monseigneur bonjour ! Je me demandais qui pouvait bien déranger cette journée paisible. Me voilà rassuré de ne voir là qu'un charmant voyageur désarmé. "

Un autre inconnu sortit de la boutique, et en voyant l'étrange proximité entre les deux hommes, Leïnell prit une mine boudeuse. Lui aussi il voulait un compagnon de route docile et séduisant. Il pencha la tête sur le côté et poursuivit:

" Malheureusement mes agneaux, je ne vais pas pouvoir vous laisser partir sans jouer un peu avec moi... "

D'étranges volutes de brume noire semblaient s'échapper de ses manches et ses yeux d'un froid éclat métalliques semblaient se délecter d'avance de quelque chose. Tsubaki se méfiait. Malgré son apparence de premier de la classe, son aura était clairement meurtrière. Et cette brume... Corrosive, empoisonnée, incapacitante,...? Il n'en savait rien et n'avait pas vraiment envie de le savoir non plus.

S'avançant clairement dans la ruelle, face à l'homme, le vampire se redressa de toute sa taille, les bras croisés, plantant ses pupilles charbonneuses dans celles de l'homme. Déjà, son aura percutait celle de l'homme. Celle de Tsubaki était bien plus violente. Plus écrasante. Celle de son adversaire était plus insidieuse, et paradoxalement elle donnait plus froid dans le dos... Le grand brun n'aimait pas ce que les Spires lui apportaient... En réponse à la très visible hostilité, de la glace commençait à se former sous les semelles du Camélia. Il ne comptait pas se faire surprendre par un quelconque coup fourré, et espérait que Mika ne tenterait rien de stupide... Mais le regard du jeune homme laissait un horrible sentiment remonter son échine...

" Passe ton chemin. Nous n'avons rien contre toi. "

Un rire reptilien attrapa ses paroles au vol. L'homme semblait trouver ça hilarant. Il passa une main dans ses cheveux violets et repris sa position de base, ses yeux humides de larmes. Jeu d'acteur ou caractère étrange ? Tsubaki n'était pas sur de vouloir le découvrir...

" Et il a de l'humour en plus ! Tu ferais un superbe trophée une fois ta fierté trainée sur le sol... "

Le ton était avide. Les mots menaçants. Tsubaki n'aimait pas cet homme. Et encore moins l'étrange fumée qui commençait à envahir le sol à ses pieds, donnant au village des airs de cimetière hanté...
Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Dim 13 Déc - 13:09

Marche forcée


Ft. Tsubaki




Tsubaki sembla approuver la proposition concernant les courses et s'engouffra à nouveau dans la boutique. Le jeune vampire prit sa suite sans oublier de lancer un regard méfiant derrière lui. Il n'y avait rien aux alentours, mais il sentait tout de même une présence. Ses dents grincèrent un peu et il pénétra dans le petit commerce en fouillant les rayons.

Ses yeux bleus scrutèrent les étalages avec un regard curieux et il s'arrêta plusieurs fois pour observer de plus près certaines marchandises. Il y avait un choix assez varié malgré la quantité limitée pour chaque produit. Mika déambula de longues minutes en récupérant quelques bricoles à grignoter pendant le trajet. Il arriva ensuite près d'un rayon rempli de fioles et haussa un sourcil en lisant les étiquettes une à une. Il écarquilla les yeux en lisant "sang de brebis" sur l'une d'entre-elles et tourna la tête pour regarder où se trouvait Tsubaki avant de la prendre pour la regarder avec un peu plus d'attention. Il refusait catégoriquement de boire le sang d'un humain, mais il le savait, il pouvait lui arriver d'avoir des pulsions quand il se sentait faible et il lui fallait une alternative au cas où...

Il sursauta en entendant la sonnette tinter et aperçut son binôme qui sortait de l'échoppe. Mika serra un peu les dents et fixa la fiole un instant avant de fermer les yeux, de prendre une grande inspiration, et de filer en direction du marchand. Il présenta ses articles et posa quelques pièces sur le comptoir avant de tout fourrer dans un de ses sacs en lin, évitant soigneusement de croiser le regard du vieux commerçant. Le jeune homme avait beau progresser un peu, il restait toujours aussi honteux concernant son statut de vampire.

Il sortit de la boutique et se figea en remarquant que Tsubaki se tenait face à un inconnu. Son regard s'assombrit quand il constata la position hostile des deux hommes. Le blondinet rejoignit le vampire d'un pas rapide et se planta près de lui en lançant un regard assassin au noble qui leur faisait face. Le grand brun prit la parole et ses mots provoquèrent un rire étrange chez l'inconnu. Mika grinça un peu des dents, cette attitude moqueuse échauffant légèrement ses sens.

??: Et il a de l'humour en plus ! Tu ferais un superbe trophée une fois ta fierté trainée sur le sol...

Le jeune homme ouvrit de grands yeux, son cœur loupant un battement au passage. Habituellement, il aurait craché une réplique cinglante à la figure de ce personnage irrespectueux, mais là, il restait muet. Au lieu de l'énerver, ces paroles avaient glacé son sang: ce n'étaient pas de simples menaces en l'air, et il le sentait. Mika eut un léger mouvement de recul, et se plaça un peu en retrait derrière Tsubaki. Il était d'un coup tétanisé par la situation sans s'expliquer pourquoi... Quelque chose ne tournait pas rond.

Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Mar 15 Déc - 20:01


Marche forcée
Pv. Mika



Le petit blond qui était sorti à la suite de sa proie était ma foi bien frêle. Rien de bien intéressant. Il y avait tout de même une once d’agressivité dans son regard, mais pas de quoi se méfier. Et il n’avait aucune présence, aura. Rien à voir avec son appétissant compagnon…

Le vampire passa une langue avide sur ses lèvres. L’énergie froide et écrasante qui s’échappait du grand brun était tout en franchise. Sa soif de sang et de coups était claire. Cela contrastait parfaitement avec sa propre aura, plus insidieuse, plus vicieuse… Comme s’il cherchait à caresser la tête de son adversaire affectueusement avant de mettre fin à ses jours de la façon la plus brutale possible. Il observait les deux hommes, sa brume sinistre, d’un violet presque noir, se répandant lentement sur le sol avec un étrange chuintement…

Il souriait. Déjà, il était prêt. Quels que soient les pouvoirs de ces hommes, et quel que soit le rôle des éléments dans tout ça, ils ne pourraient rien contre quelque chose d’impalpable. Ses talents étaient étonnants… Sauraient-ils y faire face ? Ou tomberaient-ils dans le panneau comme toutes ses victimes avant eux ? Il espérait qu’au moins, ils sauraient lui offrir un beau combat.
_______________________________________________________________________

Tsubaki était sur ses gardes. Il ne savait rien de plus que ce que ses sens lui apprenaient. Les Spires lui enseignaient que la fumée nappant à présent le sol était l’expression de la magie de l’inconnu. Il ne pouvait rien déterminer quant à ses propriétés, mais elle était très clairement offensive… Le Camélia se mit en garde. Il ne savait pas s’il pourrait faire quelque chose contre cette brume, mais son propriétaire si. En l’assommant, peut-être l’étrange vapeur disparaitrait-elle ?

«  Et bien ? N’es-tu que mots ? J’attends. »

Un défi. Le Camélia espérait qu’il ferait mouche. Si l’homme était réellement aussi féroce qu’il le semblait, il ne resterait surement pas sans réagir. Et il avait raison.

«  Surveille tes propos. Tu riras moins quand tu baigneras dans le sang de ton ami… »

Le ton était neutre, mais les mots cinglèrent comme un coup de fouet. Une menace. Claire. Le vampire de glace se demanda s’il fallait y comprendre qu’il s’attaquerait à Mika en premier ? Ou bien le sens était-il plus lourd… ? Il n’avait pas d’autre choix que d’attendre pour le découvrir… Une attente violente. L’inconnu était passé à l’assaut.

Pas directement bien sûr, mais une lame apparut brutalement sur la gauche de Tsubaki, qui la dévia tant bien que mal. Une lame violette, aux contours flous. La brume ?! Le regard du vampire se durçit, le sourire de l’inconnu s’agrandit en un rictus ravi. Pouvait-il contrôler la densité moléculaire de cette étrange substance ?... Il n’eut pas le temps d’en découvrir davantage, une autre lame bondit sur lui. Cette fois, il s’y était attendu. Il la gela d’un geste. Tant qu’elle était solide, la substance ne pourrait pas résister à sa magie. Il retomba souplement sur le sol, satisfait. Mais son adversaire ne semblait pas déconfit le moins du monde, ce qui ébranla sa confiance. La glace ne bougeait pas. Mais… La lame n’y était plus. Elle s’en était échappée ! Il pouvait donc inverser la cristallisation à sa guise ! Quelle technique de fourbe…

Se recalant sur sa droite, Tsubaki réfléchissait à une manière de s’approcher de l’inconnu qui était désormais protégé par une barrière mouvante de ce détestable gaz… Peut-être qu’il pourrait le surpasser par sa vitesse exceptionnelle ? Il pouvait essayer. Il disparut.
_________________________________________________________________________

Leïnell trouvait amusant l’acharnement du grand brun. C’était comme observer un papillon s’empêtrer lui-même dans la toile d’une araignée… Et là, sous ses yeux, une autre proie. Un sacrifice. Alors quand le vampire se jeta de lui-même dans son champ d’action, il ne put réprimer un rire. Chaque parcelle d’air était saturée par son pouvoir dans une sphère de 5m de diamètre autour de lui. C’était du suicide de tenter d’y pénétrer et d’en sortir inviolé !

Et le vampire aux cheveux nappés de turquoise en fit les frais. L’un des pics de glace qu’il fit apparaitre à la volée réussit à griffer la joue d’ivoire de l’homme aux cheveux violets, mais ce fut tout. Tsubaki tomba lourdement au sol, comme écrasé, les yeux écarquillés. Il sentait son corps le brûler, de l’intérieur. Il n’avait pas été assez prudent… Il aurait dû former une armure d’air autour de son corps pour s’isoler des particules… C’était désormais trop tard… Et son ennemi se gaussait allègrement de sa déconfiture…

« Allez mon petit, montre moi ce que tu sais faire… ♥ »

Le regard glacé transperçait Mika. Son compagnon était encore étendu, immobile. La brume se concentra sur lui, changeant le vampire en une étrange masse violette… Puis, dans un nuage, disparut. Le corps avec lui… Tsubaki avait disparu

Seul se trouvait, dressé là, l’inconnu, qui riait à gorge déployée. Ses yeux brillaient d’une lumière mauvaise. Il planta ses yeux dans ceux du blond, et tendit la main devant lui, faisant apparaitre plusieurs pics.

Des pics de glace…



Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Mar 15 Déc - 20:44

Marche forcée


Ft. Tsubaki




Mika restait immobile, son regard azur allant de Tsubaki à l'inconnu et inversement. Il sentait l'aura pesante de cet homme mystérieux et le danger qui commençait à les entourer. Cette brume était loin d'être normale et le jeune vampire gardait tous ses sens en alerte. Ils ne pouvaient pas fuir vu la situation, seulement, était-ce une bonne idée d'attaquer de front cet homme dont ils ignoraient la force et les pouvoirs?

??: Surveille tes propos. Tu riras moins quand tu baigneras dans le sang de ton ami…

L'ami en question serra les dents en le fusillant du regard. Il avait beau être tétanisé, il ne supportait pas pour autant les provocations gratuites. Mika ouvrit de grands yeux quand une lame apparut de nulle part pour filer sur Tsubaki. Il ouvrit la bouche pour l'avertir mais son ami fut plus rapide. Le blondinet le regarda contrer les attaques de son adversaire avant de s'élancer vers lui. Il resta immobile, persuadé qu'il n'avait pas besoin d'intervenir...

Jusqu'à ce que le vampire se retrouve cloué au sol. Le sang de Mika ne fit qu'un tour et une flamme apparut dans sa main. Seulement, avant qu'il n'ait eu le temps de faire quoique se soit, Tsubaki se volatilisa. Le jeune homme écarquilla lentement les yeux tandis que le temps semblait s'être figé autour de lui. Quand le choc provoqué par cet évènement soudain laissa bien vite place à une puissante colère: son regard s'assombrit et il fronça les sourcils.

MIKA: Qu'est-ce que tu viens de faire espèce de salopard?!

Gronda-t-il d'une voix rauque, la flamme dansant dans sa main devenant plus intense et plus écarlate. Ses iris bleues se teintèrent de rouge alors qu'il laissait lentement la haine l'envahir. Il plissa légèrement le nez, sa bouche entrouverte révélant ses canines aiguisées.

 MIKA: Je te donne dix secondes pour le ramener en vie et en état.

Articula-t-il lentement d'une voix glaciale. Son sang s'était figé en voyant la lame de glace dans la main de son ennemi, mais il ne voulait plus laisser sa peur prendre le dessus. Il allait se battre pour sauver Tsubaki. C'était le moment de ne pas faillir... Le moment de devenir fort.

Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Mer 16 Déc - 1:15


Marche forcée
Pv. Mika



Leïnell s'amusait comme un fou. Il avait vu la lueur sauvage grandir dans les yeux du petit blond chétif. Il avait noté sa connaissance de la magie. Du feu hein ? Il regarda le parfait bout de glace entre ses doigts. Le pic n'était même pas froid au contact, et pourtant on sentait sa puissance glaciale. Ses faces étaient tranchantes, sa matière sans aucune inclusion d'air. La lumière passait à travers sans aucune difficulté. Froide perfection. Le vampire sourit.

Quel affrontement ça avait été si le bel homme n'avait pas été si sot... Il lui faudrait se contenter du petit blond pour l'instant. Comme s'il était pris par un violent regain d'énergie magique, l'homme aux cheveux de lilas émis encore davantage de sa brume maléfique. Il ne s'avança pas vers le jeune homme, se contentant d'étendre les bras vaporeux de son pouvoir.

Ensuite, comme pour se familiariser avec sa nouvelle acquisition, l'homme gela le sol à ses pieds d'un mouvement de main. Il sourit, satisfait. Il ne parviendrait surement pas tout de suite à avoir un contrôle suffisant de cette nouvelle capacité pour se reposer sur elle en combat, mais ça pourrait être amusant. Il jeta un œil aux flammes du petiot. Quel contraste amusant... Un vampire de glace et un vampire de feu. Et lui. Son sourire s'élargit. Il allait pouvoir jouer un peu.

" Oh, je te rassure, il va bien. Je l'ai seulement emprunté. Je préfère garder le meilleur pour la fin. ♥ "


Le ton était volontairement provocateur. A la réaction ultra rapide du jeune homme, Leïnell avait compris qu'il y avait un certain attachement entre eux. Même si le grand brun avait semblé plus réservé. Peut-être pourrait-il retourner le couteau dans la plaie un peu..? Il bailla à s'en décrocher la mâchoire, prenant une voix faussement assoupie:

" Aaaaaah ! Enfin, disons qu'il l'est pas pour l'instant. Mais je ne peux rien garantir. "

Il se délectait d'avance de la réaction du jeune homme à sa prochaine annonce. Il offrit un immense sourire perfide au jeune vampire:

" Mais si je meurs, il restera perdu à jamais. "

Il laissa un lourd silence gravé ses mots au fer rouge dans le cerveau de son opposant. Il pouvait tenter de l'affaiblir, mais le tuer était trop risqué. La brume se mit à s'approcher sournoisement des pieds du blondinet... Et attaqua, à plusieurs reprises. Leïnell ne visait pas les points vitaux, il cherchait seulement à affaiblir son adversaire. Il jouait. Un tendon, une zébrure sur une cuisse,... Tout pour agacer son adversaire.

Il jouait, il jouait, restant à l'écart derrière sa substance étrange, mais il savait que son temps lui aussi était compté, à en juger par la soudaine douleur dans sa poitrine...


Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Mer 16 Déc - 8:55

Marche forcée


Ft. Tsubaki




Mika fulminait intérieurement mais il ne voulait pas attaquer le premier. Il avait vu que ce vil personnage était terriblement dangereux et sournois, et le prendre de front revenait à du suicide. Il resta donc immobile, en restant en retrait, lui adressant un regard hargneux et déterminé. Ses oreilles captèrent ses paroles avec attention.

Tout son corps était tendu, et il serra les dents en sentant son cœur s'emballer lorsque son ennemi lui avoua son plan tordu. Mika n'arrivait pas à comprendre sa magie, mais il avait déjà entendu parler des connexions de ce type, liant deux corps afin de les rendre indissociables. Il se méfiait de ce genre de choses comme la peste, seulement, s'il ne pouvait pas le tuer, il pouvait toujours l'affaiblir.

La brume commença à se condenser plus intensément autour de lui et ses yeux balayèrent les alentours pour l'observer. Il attendit, immobile, tous les sens en alerte, et ne tarda pas à subir les attaques sournoises de l'étranger. Il esquiva ou se protégea avec sa magie, mais certaines réussirent à le blesser et il grimaça. Il fallait qu'il trouve une faille... Un plan. Le jeune vampire se crispa et lâcha d'un ton sec.

MIKA: Les dix secondes sont terminées.

Mika ferma les yeux et la seconde d'après, un élémentaire de feu d'environs trois mètres se matérialisa devant lui. L'énorme créature rugit et se rua sur son adversaire tandis que Mika invoquait des orbes de feu, de la taille d'une balle de ping-pong, qui se mirent à tournoyer autour de lui, filant aléatoirement sur l'inconnu à toute allure. Il voulait jouer à distance? Le blondinet aussi savait faire ça.

Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Dim 20 Déc - 23:32


Marche forcée
Pv. Mika



Leïnell regarda avec de grands yeux amusés la fureur envahir l’expression du jeune homme. Il avait bien fait de les séparer. Jouer avec le petit se présentait comme bien plus amusant que prévu. Il aimait regarder ses proies se débattre du mieux qu’elles pouvaient. Un frisson bien connu remonta sa spinale. L’excitation, l’envie de meurtre… L’appel du sang…

Le vampire offrait toujours aux rares spectateurs son sourire moqueur, taquin, carnassier… Un sourire fou. Ses yeux métalliques semblaient danser de concert avec les particules l’entourant. La brume violacée semblait réagir à l’excitation de son maître. Et là, elle se mit à rougir… Echo du feu qui lui faisait face.

Les yeux d’argent de Leïnell s’écarquillèrent, son rictus s’élargit. Il semblait être l’incarnation de la folie. Une nouvelle fois, il éclata d’un rire sonore. Ce petit était plein de ressources. Il se redressa, ouvrant ses bras comme pour offrir son corps à sa folie vengeresse. Il faisait face à l’immense élémentaire de feu sans même un zeste de peur. Et déjà la magie se reconcentrant dans les paumes du jeune vampire le laissait espérer mieux.

« Viens donc ! Je t’attends ! »

La brume sembla jaillir comme des milliers de tentacules avides du sol autour de lui. Leur vitesse semblait bien plus importante tout d’un coup. Les bras insondables se séparèrent en deux branches. Une dernière partie de l’étrange substance resta à ses pieds, tournoyant autour de lui. Les orbes de feu furent plus rapides que le démon de flammes. Leïnell croisa les bras. La substance semblait agir de son propre gré. Elle se matérialisait comme un bouclier éphémère pour absorber le choc. Et étrangement, les particules semblaient vibrer de plaisir au contact de l’énergie magique…

Lorsque l’élémentaire chargea tel un puissant jet de flammes brulantes, le sourire de Leïnell sembla s’élargir. Il disparut aussitôt dans une sphère de sa brume. Les flammes l’engloutirent aussitôt. Le déluge de chaleur perdura quelques longues minutes, puis l’élémentaire cessa son attaque, comme si l’énergie qui lui était allouée était épuisée.

La sphère noire était toujours là, mais elle brillait d’une lueur mauvaise et semblait presque palpiter. Elle repartit aussitôt sous sa forme originelle, mais la fumée violacée avait désormais une teinte rougeoyante. Le vampire inconnu semblait ne plus pouvoir tenir. Deux larmes perlaient au coin de ses yeux et il laissa échapper un rire sonore. Ce jeune semblait ne savoir faire que ça. Rire et se moquer des autres. Il s’exclama alors entre deux rires :

« Pas mal gamin ! Malheureusement, toute attaque magique sera sans effet sur moi ! »


Il accompagna ses mots de vérité d’un grand sourire provocateur. Ce qu’il disait était vrai. Dans la plupart des cas…
______________________________________________________________________________


Il faisait sombre… Il faisait froid… Il était fatigué… Où était-il au juste ?

Il était seul. Il était perdu. Tout était noir autour de lui… Il n’avait pas envie de bouger. Il était bien. Mais il se semblait étrangement faible… Il ne se souvenait pas de grand-chose… Il n’avait presque pas envie de se souvenir… Et pourtant, il sentait qu’il le devait.

Le temps semblait s’être arrêté. Et soudain, il entendit une voix floue, lointaine…

« …sont… »

Il se repassa la voix dans sa tête pour essayer de comprendre :

« …secondes sont écoulées… »

Le sens lui échappait totalement… Mais cette voix. Elle avait quelque chose de familier… Alors, une grande vague de chaleur bouleversa son univers, et un pic de lumière sembla fendiller sa coque de noirceur. Il entrouvrit un œil bleu, las. Que se passait-il donc ici ?.. Il sentit une flammèche de mémoire en lui. Une brume violette qui envahissait son champ de vision. Que s’était-il réellement passé ?.. Il tenta d’en appeler à sa magie, mais quelque chose l’en empêcha. Contrarié, il se concentra, et son univers sembla s’ébranler…

Au dehors, une violente douleur empoigna Leïnell… Il serra les dents. Il fallait en finir avec ce gamin...


Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Lun 21 Déc - 22:57

Marche forcée


Ft. Tsubaki




L'élémentaire de feu eut beau se déchainer ses actions furent sans effet. Mika grinça des dents et se raidit. Il défiait son ennemi du retard mais il avait beau faire preuve d'assurance, ses ressources se réduisaient de façon drastique si son ennemi ne bluffait pas. Sans magie, il ne pouvait pas faire grand chose... Et il ne pouvait pas sauver Tsubaki. Tendu, il se mit à trembler légèrement et essaya de réfléchir à une solution miracle qui pourrait lui faire prendre le dessus sur son ennemi.

Alors que son cerveau entrait littéralement en ébullition, il décela un changement dans l'attitude de son adversaire. Son regard venait de changer, il s'était crispé et Mika sentait l'aura pesante vaciller un peu. Il y avait une faille chez cet homme étrange. Il devait en profiter. Maintenant ou jamais.

Le jeune homme utilisa alors le pouvoir qu'il n'avait pas utilisé depuis longtemps. Il bondit en avant et l'instant d'après il se trouvait à quelques centimètres du vampire. Son poing partit avec plein de conviction dans l'abdomen de ce dernier, le pliant en deux sous la force du coup, accentuée par la puissance de ses flammes. Envahi par la rage et la satisfaction provoquées par la réussite de son attaque, il enchaîna les coups avec des grognements féroces.

Lorsque son ennemi commença à faillir Mika arrêta ses coups, le souffle court et il le fixa de ses iris rougeoyantes. Il restait droit et stoïque, l'observant quelques instants avec haine. Des flammes apparurent de nouveau dans ses mains tandis qu'il prononçait d'une voix rauque et lente:

MIKA: Ramène. Tsubaki. Maintenant.

Son regard était dur et froid... Il était prêt à fracasser ce type jusqu'à ce qu'il libère son ami, mais la peur serrait tout de même sa poitrine... Il espérait que Tsubaki aille bien, mais ne pas le voir l'angoissait terriblement.

Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Mar 12 Jan - 23:02


Marche forcée
Pv. Mika



Leïnell s'était attendu à beaucoup de choses, mais certainement pas à une réaction aussi violente de la part du jeune homme. Il se retrouva bientôt sur le sol crasseux, du sang à la commissure des lèvres, un jeune vampire enragé face à lui.

Le vampire esquissa un sourire machiavélique et plongea ses yeux d'argent dans les iris flamboyants de Mika. Ce petit lui plaisait bien. Un charmant petit chien prêt à défendre son maitre. Il lui en faudrait un comme ça, se dit-il. Peut-être pourrait-il dégoter un orphelin en manque d'affection dans un bled voisin et le dresser comme celui qu'il avait en lui semblait l'avoir fait avec le blondinet ?

Toute sa brume s'était approché d'eux pendant les attaques du jeune homme, et même si son état l'empêchait de l'employer avec autant de fureur que d'accoutumée, elle restait terriblement efficace. Il enroula plusieurs pans de sa fumée devenue matérielle autour des chevilles fragiles de son adversaire, remonta ses tentacules de pouvoir glacées le long des jambes de Mika et lui saisit également les bras et la gorge. Il le souleva et l'écarta ainsi de lui de plusieurs mètres, se relevant lentement, accusant le coup en sentant ses membres et tout son corps le lancer.

Le souffle court, l'homme se lève et fait tant bien que mal face au petit blond, sa brume s'épaississant entre eux.

" C'est bon, tu t'es suffisamment défoulé ? Ne t'attends pas à ce que je le relâche aussi simplement. "

Leïnell n'en menait pas large malgré ses paroles. Une violente douleur lui prenait désormais l'abdomen et un affreux pressentiment lui serrait le palpitant... Il savait que son prisonnier s'était éveillé à sa condition d'enfermé, et au vu de la puissance de l'inconnu qu'il tentait de contenir, il n'aurait plus beaucoup de répit...

Pour accélérer les choses, il resserra l'emprise de son pouvoir sur le petit blond et laissa un de ses pics lui lacérer la joue... laissant un poison brulant se déverser dans ses veines...

Le poison n'était pas mortel, mais insidieux. Il ne causerait au plus qu'une douleur aigüe au jeune, ou une sensation de malaise générale. Leïnell approcha sa bouche ensanglantée de l'oreille de Mika et souffla un air étrangement glacial dans son oreille avant se faire crisser ses crocs les uns contre les autres:

" Je te serai reconnaissant de me rendre le sang que tu m'as volé. "

A ces mots, l'homme écarta les mâchoires, s'apprêtant à les ficher sans hésitation dans la chair tendre de sa victime... Mais la douleur dans son ventre se fit de plus en plus forte, et Leïnell du lutter pour achever son geste...

Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Sam 16 Jan - 0:20

Marche forcée


Ft. Tsubaki




Mika se raidit quand il sentit la masse violacée entourer son corps pour l'écarter de son adversaire. Il serra les dents, son regard toujours rivé sur le vampire. Ce dernier ne semblait pas encore prêt à coopérer malgré les dégâts qu'il venait de subir. Plus fort encore, il semblait avoir repris du poil de la bête et le blondinet sentit l'aura violette devenir plus oppressante... plus étouffante. Il grimaça.

Une des attaques de Leïnell vint alors entailler sa joue et il écarquilla les yeux quand une vive douleur irradia l'ensemble de son corps en lui arrachant un cri. Il se mit à trembler, tentant vainement de sa débattre, sa respiration devenant rapide et saccadée alors que le poison se répandait dans ses veines. Le vampire s'approcha et dévoila ses crocs aiguisés, prêt à les plonger dans la chair tendre du cou de Mika. Il sembla alors perturbé par quelque chose et le jeune homme prisonnier en profita pour échapper à son emprise.

Il utilisa son pouvoir pour fuir et une fois à quelques pas de son adversaire, il sentit ses jambes se dérober et s'écroula à genoux sur le sol. Le poison avait atrocement affaibli son corps et il tremblait vivement de la tête aux pieds. Sa respiration sifflante brisait le silence ambiant et il releva ses yeux bleus en direction du vampire. Ce dernier ne semblait pas en très bon état non plus et Mika tenta une nouvelle attaque pour briser sa défense: des boules de feu, de la taille d'une balle de golf, fusèrent en direction de Leïnell. Le petit blond se laissa ensuite tomber allongé sur le sol poussiéreux, la vision un peu trouble. Il serra les dents avant de tourner la tête vers le vampire. Sa voix s'éleva alors en résonnant dans les ruelles vides.

MIKA: Tsubaki! Reviens!

Il se crispa une nouvelle fois sous la douleur.

Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Lun 18 Jan - 3:23


Marche forcée
Pv. Mika



Leïnell fut presque soulagé de voir son ennemi reculer. Il se sentait mal, sa peau était marquée de brûlures en plusieurs endroits et l'odeur métallique de son propre sang emplissait ses narines. Sa fumée métallique se compacta pour arrêter les petites boules de feu de désespoir du jeune vampire.

Il étouffa un hoquet aux saveurs de sang et fronça les sourcils, se concentrant pour sa prochaine attaque. Il fallait en finir avec ce gamin effronté. Il en appela à toute l'énergie qui lui restait, fusillant du regard le corps étalé sur le sol à quelques mètres de lui. Mais là, quelque chose le retint. Il cracha du sang sur le sol. Il avait été trop sur de lui, et son erreur le rattrapait...
_____________________________________________________________________________________

Tsubaki était à présent totalement conscient de ce qui lui arrivait. Il était dans une pseudo dimension particulière, apparemment très liée au corps de son geôlier. Il avait senti la barrière faiblir un instant plus tôt, et il lui semblait possible de sentir l'air frais du dehors. Il avait également senti que l'inconnu qui les avait agressés était en mauvaise posture. Etait-ce Mika qui réussissait à le malmener à ce point ? Ou avait-il simplement trouvé un allié impromptu ? Il n'en avait aucune idée, mais il espérait que tout se passait bien pour son ami au dehors.

Toujours dans cette demi-torpeur, il entendit une voix s'élever. Mika ? La voix était assez fluette pour être la sienne. Et soudain, Tsubaki écarquilla les yeux. Du sang. Il avait senti du sang. Il se mit à grogner. Il reconnaitrait cette odeur entre mille. Il fallait qu'il sorte. Ce sang était celui de Mika, le jeune vampire qu'il avait pris sous son aile, et il se refusait de sentir cette odeur sans réagir. Le Camélia se concentra, rassemblant toutes ses forces magiques. Ses iris devinrent d'un blanc laiteux. Il bouillait d'énergie, de colère, et d'envie d'en découdre. Il concentra toute son énergie en un point, resserrant au maximum celle-ci en un petit orbe lumineux. Et d'un coup, il la libéra.
_____________________________________________________________________________________

Leïnell s'effondra sur le sol, pris par une violente douleur à la poitrine. Il constella le sol sous lui de plusieurs tâches de sang, maugréant contre son idée d'avoir choisit le plus costaud des deux pour sa petite représentation de marionnettiste. Il fut soudain pris de tremblements et une étrange lumière sembla s'élever de lui. La limite. Déjà. Ce petit avait eu davantage de mordant qu'il ne le pensait, et l'avait définitivement mis en difficulté. Il gronda une dernière fois, sa vue déclinant.

Sur le sol de la ruelle, quelques mètres à peine derrière L'homme aux cheveux violets, une étrange noirceur commença à apparaitre, comme si quelque chose apparaissait. Bon, cessons de créer un suspens inutile. Il s'agissait de Tsubaki bien sur. Il était là, encore un peu perdu, sur le sol souillé. Il ouvrit des yeux encore baignés de blanc et analysa la scène. Deux corps. L'un d'entre eux semblait légèrement trembler. Des cheveux blonds, et des trace de brûlure de charbon un peu partout sur les pavés autour d'eux. Le vampire se leva, tout d'abord hésitant, mais son sang ne fit qu'un tour lorsqu'il perçut l'énergie perturbée de Mika. Du poison ? Quel infâme rat osait utiliser un tel artifice en combat un contre un ?

Tsubaki gronda et agrippa le col de Leïnell sans aucune délicatesse, faisant fi des pauvres répliques de la fumée agressive et des zébrures rouges qu'elles laissaient sur sa peau. Il le souleva d'un bras, gelant en partie son haut au passage.

" Espèce de... "

Le vampire matérialisa un pic de glace dans sa main, prêt à l'abattre dans le cou si tentant de l'inconnu qui persistait à le fixer de son regard maladif et défiant, mais il ne savait pas si se laisser aller à sa colère sourde était la meilleure chose à faire... Et pourtant une haine sans nom le prenait quand il constatait l'état de son compagnon...

Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Mar 19 Jan - 3:58

Marche forcée


Ft. Tsubaki




Mika se cambra un peu sur le sol, sa main gauche agrippée à sa chemise à la hauteur de sa poitrine dans laquelle la douleur était le plus aiguë. Ses tremblements refusaient de s'arrêter et il fixait le vampire blessé du coin de ses yeux entrouverts. Le poison qui provoquait ses spasmes était puissant même s'il n'était pas létal, et le blondinet essayait tant bien que mal de respirer sans avoir l'impression de suffoquer.

Un événement lui fit alors écarquiller les yeux: après que Leïnell ait quasiment craché la moitié de son sang sur le sol poussiéreux, une masse noire se dessina non loin de lui et la silhouette de Tsubaki apparut alors dans le champ de vision du jeune vampire. Ce dernier ferma un instant les yeux, soulagé, avant de les rouvrir et de voir son ami attraper violemment le fauteur de troubles par le col en matérialisant un pic de glace.

Mika roula sur le côté et s'appuya sur son avant-bras pour essayer de se relever, son corps encore engourdi. Ses tentatives pour se mettre debout furent vaines, ses jambes étant totalement paralysées. Le petit blond leva alors ses yeux bleus en direction de Tsubaki avant de lancer d'une voix presque suppliante:

MIKA: Attends!... Fais pas ça...

Il ne voulait pas que le vampire tue cet homme. Il ne savait pas trop pourquoi mais son inconscient lui criait de ne pas laisser Tsubaki céder à sa colère. Le jeune homme rassembla alors ses forces restantes et raviva sa volonté pour réussir à enfin se mettre debout malgré les tremblements qui agitaient toujours son corps. Il marqua une pause le temps de reprendre son souffle avant de parler de nouveau.

MIKA: Je veux... savoir qui il est... et pourquoi il nous a attaqué...

En plus de la douleur, une seconde émotion illuminait le regard du petit vampire: la méfiance. Ce type était fort et il en était sûr, il ne s'en était pas pris à eux par hasard...

Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 21 Jan - 3:25


Marche forcée
Pv. Mika



Le vampire, le poing dressé, serrant dans celui-ci l'une de ses pointes de glace, prêt à trancher la carotide de l'arrogant inconnu. Alors qu'il armait son bras puissant, une voix familière, étrangement faible, l'interrompit:

" Attends ! Fais pas ça... "

Le vampire tourna ses yeux rougeoyants vers son jeune ami. Ses yeux semblaient pleins... D'inquiétude ? Le Camélia haussa un sourcil. Il l'observa alors se lever avec de grandes difficultés. Il était clair que ce poison qu'il avait aperçu dans les Spires minait son compagnon et le rongeait de l'intérieur. Il dû se retenir d'en décoller une à l'insolent au bout de son bras pour se calmer. Il ne put cependant pas s'empêcher de raffermir sa prise sur le col de son opposant et de vérifier qu'il était bien plaqué contre le mur.

Lorsque le jeune blondinet arriva près de lui, il ne put s'empêcher de lâcher son pic et de le rattraper d'un bras par réflexe. Il sentit les tremblements du corps frêle contre son bras. Le poison, même s'il ne semblait pas mortel, semblait très agressif. Ecoutant les paroles de Mika, il s'assura que celui-ci était stable et reporta son attention sur Leïnell. Il n'en menait pas large, tout barbouillé de sang qu'il était. Mais son sang n'avait rien d'attractif. Il avait une odeur de rance. Il semblait aussi pourri que lui. Tsubaki le regardait avec un dédain et une haine froide qui lui était peu communes. La colère transparaissait par tous ses pores. Son aura écrasante semblait presque palpable tant elle oppressait les deux personnes autour de lui. Il hésitait à laisser parler le serpent à sonnette qu'il avait face à lui.

Celui-ci lui lança d'ailleurs un regard presque moqueur face à sa docilité aux mots du petit blond. Le grand brun compris cette moquerie, et dû se retenir une nouvelle fois de lui éclater les dents. Décidément, l'homme aux cheveux violets avait le don de le mettre sur les nerfs.

" Tu as entendu la question. Alors ? "

L'homme tenta de lui rire au nez, mais sa trachée s'emplit de sang et transforma son rire en un hoquet sinistre. Il reprit péniblement son souffle et répondit d'une voix cassée:

" Pour le plaisir. Comme si on avait de raison, nous autres, pour découper des têtes quand l'occasion se présente. "

Il lança un regard lourd de sens à Tsubaki, qui le soutint, bien conscient de ce qu'il insinuait, réalisant également que cela impliquait qu'il en savait plus qu'il n'en disait. Leïnell comprit que le vampire ne le lâcherai pas pour si peu et soupira.

" Oui, je sais qui tu es, Tsubaki Kisochi. Mais je suis loin d'être le seul dans ce cas. Surtout parmi les vampires. Inguëlla est restée un mythe, et l'on dit que tu t'approches de plus en plus de son niveau. Alors quand je t'ai reconnu, j'ai voulu tester ce racontars par moi-même. Même si... - son regard glissa vers Mika. Il était dénué de haine, mais plutôt du presque respect des combattants - je n'en ai pas vraiment eu l'occasion. "

L'homme soupira une nouvelle fois et planta ses prunelles dans celles, noires, du Camélia.

" Tu as su t'entourer, mais je sais que ce n'est pas la première fois.
- Tsubaki sentit un frisson glacé lui remonter l'échine - Et tu as encore nombre d'ennemis dans les rangs de notre peuple. Pas qu'ils t'en veuillent particulièrement, même si certains partisans de Sharïf subsistent, mais t'abattre serait une preuve de puissance, et certains espèrent utiliser cette renommée pour ressouder les tribus. "

Tsubaki était un peu abasourdi par la nouvelle. Il ne pensait pas que des événements vieux de plus de 30 ans le poursuivraient encore. Mais les vampires, tout comme la majorité des peuples à grande longévité, avaient la dent dure et la rancœur tenace... Le vampire était légèrement décontenancé, ne sachant pas quoi penser, ou comment réagir...  
Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 21 Jan - 22:44

Marche forcée


Ft. Tsubaki




Mika s'appuya timidement contre le vampire ténébreux, le souffle toujours un peu court. Il posa une main sur son épaule pour se maintenir debout sans être trop chancelant et observa leur ennemi qui continuait son petit manège. Seulement son état n'était pas glorieux et il finit par accepter de parler.

Le petit blondinet écouta ses paroles avec attention tandis que ses tremblements se calmaient un peu. Il analysa chacun des noms et chacune des situations qui furent prononcés pour les graver dans sa mémoire. En entendant les mots qui s'échappaient de la bouche de Leïnell, Mika réalisait à quel point il ignorait tout de Tsubaki et de son passé. Cette pensée lui fit baisser les yeux avec une expression amère. Il eut un mouvement de recul et porta une main à sa tête en grimaçant.

MIKA: C'est bête, Tsubaki n'est pas qu'un vulgaire mercenaire pitoyable comme toi.

Il attrapa alors le poignet du vampire qui n'était pas occupé et le tira un peu vers lui.

MIKA: Viens allons-nous en... Laisse-le crever là... C'est tout ce qu'il mérite.

Son regard azur foudroya le blessé et il grinça des dents, échappant un petit gémissement de douleur alors que le poison crispait de nouveau son corps.

Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Monde d'Endora :: Clan de l'Eau :: MONTAGNES ROCHEUSES-