La haine de son reflet [PV Tsubaki♥]

 :: Monde d'Endora :: Clan de l'Air :: GRANDES PLAINES Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lun 5 Oct - 21:36


La haine de son reflet
FT. Tsubaki



M
ika se déplaçait sur le dos d'un cheval bai qu'il avait acheté une misère à Firewall, les pas de sa monture suivant le chemin menant à Windtora. Le jeune homme souhaitant améliorer sa maîtrise de la magie avait décidé de se rendre à la capitale du Clan de l'Air afin d'apprendre de nouveaux sorts auprès des mages de la région. Sa quête était bien évidemment périlleuse puisque son clan et celui qu'il voulait fréquenter étaient rivaux... Mais il espérait néanmoins pouvoir convaincre un mage à devenir son tuteur.

Le vampire soupira et fixa l'encolure de son cheval avec un air absent pendant quelques minutes. Son esprit venait de se souvenir de sa mésaventure avec le monstre étrange qui l'avait attaqué et manqué de le tuer... Et surtout il se souvenait de sa perte de contrôle qui avait engendré sa transformation en vampire. Mika ferma les yeux et grimaça, sa main venant se crisper sur son front. Une voix perturba alors ses pensées et le ramena à la réalité.

??: Eh toi là, si tu veux pas d'ennuis, donne nous ton argent et tes objets de valeur..

Les yeux du jeune homme vinrent détailler lentement l'homme patibulaire qui se tenait devant lui sur un énorme loup noir. Une femme et un second homme l'encadraient et Mika pouvait sentir la présence de deux autres personnes dans son dos. Il haussa un sourcil.

Mika: Je n'ai ni l'un, ni l'autre..

Il avait parlé sèchement en espérant démontrer son assurance, mais au fond de lui il appréhendait cruellement la situation: à un contre cinq il avait perdu d'avance. Le leader descendit alors de son loup et marcha lentement autour du cheval de Mika, ce dernier le suivant des yeux sans oser bouger la tête.

??: Pourtant tu as trois bourses à ta ceinture et des habits digne d'un petit bourgeois... C'est bête, je déteste les menteurs.

Avant que le jeune vampire ait pu réagir, l'homme attrapa sa longue cape et tira dessus de toutes ses forces. Mika ne réussit pas à résister à ce geste et tomba brutalement sur le sol, le craquement de son poignet ayant amorti sa chute lui tirant un cri. La troupe de malfrat se mit à rire et leur chef se pencha vers le blessé.

??: Eh bien? On ne sait pas tenir sur son cheval messire?!.

Mika balança alors une petite boule de feu qui passa à quelques centimètres de l'homme qui s'en était pris à lui. Ses yeux bleus le dévisageaient avec haine même si au fond de lui il commençait à être mort de peur. Les alliés du brigand l'entourèrent après avoir fait fuir la monture de Mika et il se sentit tout à coup en très grand danger: tous avaient sorti leurs armes et le regardaient avec hostilité.

??: Ah. Tu veux jouer à ça. Très bien... Tuez-le et récupérez ce pourquoi on est passé ici.

Le vampire se releva d'un bond pour faire face à ses ennemis qui n'attendirent pas longtemps pour lui sauter à la gorge. Il usa de ses flammes pour les repousser mais l'archer parmi eux réussit à le perturber en lui envoyant une flèche dans le bas du dos. Mika serra les dents pour retenir un cri de douleur mais ses flammes disparurent et ses assaillants se jetèrent sur lui. Il finit au sol, à subir les coups violents qu'on lui assénait, ses bras comme seuls protecteurs de sa tête et son visage. Si la situation continuait il allait finir par y rester... Ses yeux s'écarquillèrent alors lorsqu'il sentit une lame transpercer sa chair, en dessous de ses côtes. Le jeune homme échappa un cri, les larmes montant jusqu'à ses yeux, son corps perdant lentement son énergie. Il ferma les yeux, tremblant et espéra qu'un miracle lui sauve de nouveau la vie.
Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Lun 5 Oct - 23:04



Regrets, Souvenirs, Solitude.




Le vent glacé du Nord balayait les immenses plaines du Clan de l'Air. La bise sifflait et emportait tout sur son passage. Les rares feuilles mortes se retrouvaient ballotées dans une danse sans fin, le sable et la terre s'élevaient et se mêlaient dans l'air, alourdissant l'atmosphère.
Un paysage désolé, de larges cicatrices dans la terre témoignant du passage plus ou moins récent d'êtres vivants dont même le soupir de l'existence semblait incongru en ces terres.

Ces étendues, pourtant fréquemment sillonnées de caravanes marchandes, semblaient totalement vides, mais leur taille empêchait la vue de porter à leurs frontières et de savoir si oui ou non un autre hère les foulait. Le vent effaçait traces et odeurs, et si cela ne suffisait pas, les fréquentes et violentes pluies se chargeait de balayer les cadavres et autres témoignages de vie. Le lieu lui-même semblait s'escrimer à rester sauvage, si bien que peu de gens habitaient cette région. Quelques nomades s'y risquaient, des brigands y brigandaient, mais personne ne sentait ressentir ni l'envie ni le besoin d'y poser ses valises. Aussi, la plupart de ceux qui traversaient ce paysage étaient plutôt pressés, comme cherchant à retrouver le réconfort d'une ville ou d'une forêt au plus vite.
Un seul être ne semblait guère avoir cure de l'inconfort de la région...

D'un pas lent, cadencé, l'homme se mouvait en silence. Du moins pouvait-on le supposer, le vent soufflant suffisamment fort pour étouffer le chuintement d'une semelle de cuir entrant en contact avec le sol. L'homme semblait hagard, errant sans but apparent. Pourtant sur l'une des terres les plus hostiles du continent il ne portait qu'un léger sac de cuir, apparemment presque vide. Sa lourde veste de cuir devait certes faire un bon coupe-vent, mais rien ne semblait pouvoir le perturber. Tsubaki errait depuis près de deux jours maintenant. Il avait quitté son refuge des Montagnes Rocheuses pour prendre l'air, espérant peut-être s'aérer autant le corps que l'esprit. Il laissait son esprit vagabonder entre le monde palpable et les Spires, laissant les douces volutes bleutées de son univers orner les plaines de sophistiquées arabesques visibles de ses yeux seuls. Alors qu'il déambulait, un bruit sourd, partiellement couvert par le vent, atteint son tympan. Rien de bien notable. Mais quelque chose d'autre l'atteignit bientôt... Du sang. Une odeur de sang. Lointaine, mais son côté vampire était bien trop à la recherche de cette odeur métallique pour la laisser passer sans tiquer.

Le vampire tourna la tête vers l'odeur, le vent faisant tomber sa lourde capuche sur ses épaules, balayant ses cheveux noirs et lustrés et révélant ses yeux d'un noir profond à l'expression sévère. Il avait vu suffisamment de sang versé sans réagir. Sans pouvoir agir. Sans réfléchir, il disparut vers ce qui ressemblait clairement à une agression.

_______________________________________________________________________________



Un groupe d'une petite dizaine de brigands semblaient s'acharner sur une personne seule, au sol, près d'un cheval tétanisé dont les rênes étaient emprisonnées par une femme au regard mauvais.

Le vampire, apparut sans un bruit derrière un rocher proche, prit le temps d'observer la scène. Il nota tout d'abord le loup noir, aux aguets, des oreilles effilées qui semblaient capables d'entendre le moindre frémissement, des dagues effilées bien que sommaires et des expression goguenardes et détestables. Ces êtres lui rappelaient quelqu'un qu'il avait bien connu par le passé, et dont il avait achevé l'existence. Seulement alors le vampire remarqua-t'il l'état grave de l'homme (?) à terre. Il ne semblait pas bien grand, et prostré comme il était, il ne pouvait pas dire grand chose de plus quant à son état.

Mais lorsque celui qui semblait être le chef des voleurs leva une dague effilée et la planta dans un cri de douleur dans la chair du jeune homme, le vampire ne réfléchit pas une seconde de plus. Trop de gens étaient morts sous ses yeux. Il disparut, repparut sous les yeux du chef qui, avant qu'il ne puisse le réaliser, volait dans les airs du fait d'un coup de poing puissant. Tous semblaient estomaqués. Le vampire savait qu'il devait agir vite. Il n'était pas dans sa meilleure forme et les adversaires étaient tout de même nombreux.

D'un lancer de main il fit apparaitre des menottes et baillons de glace sur trois de ses adversaires. Un coup de genou bien placé dans la glotte du grand loup noir eût tôt fait de le réduire au silence, et quelques esquives de lames plus tard, il avait réussi à immobiliser tous ses adversaires dans une gangue de glace épaisse et brillante.
Tout avait été très vite. Le vampire, rompu au combat, avait neutralisé ses ennemis avec souplesse et hâte, et si quelques mauvais coups n'avaient pu être épargnés, il s'était refusé à leur asséner un quelconque coup fatal.

" Fuyez. Maintenant. "

La voix était ferme. L'ordre impossible à contourner, même s'il avait été explicité sans un cri. Tsubaki, voyant que les brigands ne cillaient pas, laissa libre court à ses sentiments, laissant sa rage l'envahir et développer son aura écrasante. Soudain, la peur envahit le regard des hommes et même si la glace les empêchait de crier, ils rampèrent, coururent et se démenèrent pour partir loin d'ici et du monstre à la présence écrasante.



Une fois assuré que tous étaient partis tant bien que mal, trainant à moitié le grand loup derrière eux, Tsubaki se pencha sur le corps du jeune homme. Ses habits semblaient clamer qu'il était de haute naissance et ses atouts ne disaient pas le contraire. Ses cheveux étaient d'un blond soyeux et son visage semblait presque fait de porcelaine.

Tsubaki avait immédiatement remarqué le sang qui teignait ses vêtements et le sol sous lui. Il retira sèchement, mais non sans précautions, la lame du torse du jeune homme. Il gela immédiatement la plaie, proprement, pour empêcher le sang de s'en écouler davantage. La solution n'était guère un soin mais suffirait si elle n'était que temporaire. Le vampire attrapa vivement les rênes du cheval terrifié qui ne semblait pas plus décidé à fuir l'odeur du sang qu'à rester, et l'emmena près du corps. Il fallait qu'il amène le petit chez un guérisseur. Rapidement. Et même s'il avait décidé de s'éloigner des villes un certain temps, il ne pouvait soigner le jeune homme seul. Il le hissa donc sans grand ménagement sur le cheval, s'assura qu'il ne risquait pas de tomber en l'attachant à l'aide d'une corde au pommeau de sa selle.
Tsubaki commença à marcher vers ce qu'il pensait être une ébauche de village au loin, sans pouvoir s'empêcher de soupirer à sa solitude gâchée.
Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Mar 6 Oct - 1:01


La haine de son reflet
FT. Tsubaki



T
out s'arrêta d'un coup. Le bruit. Les coups. Mika resta immobile, tétanisé par la douleur et à moitié conscient. Il entrouvrit les yeux, sa vision trouble, et écarta lentement ses bras. Un visage se dessina devant lui, inconnu et glacial. Le vampire pensa un instant devoir juste mourir des mains d'un ennemi plus puissant jusqu'à ce qu'il se sente décoller du sol. L'homme le déposa sur son cheval après avoir gelé sa blessure. Tremblant de douleur, Mika lutta pour rester éveillé pendant le trajet, mais son état eut raison de lui et il se sentit sombrer dans l'inconscience.

Lorsqu'il rouvrit les yeux, sa vision mit un moment à devenir claire et nette. L'endroit était sombre, sûrement en raison de l'obscurité qui régnait dehors. Seule une lanterne posée près du lit dans lequel il était allongé éclairait la pièce. Mika grimaça de douleur en essayant de se relever, raidissant sa main sur sa blessure. Il sentit du tissu sur sa peau... et aperçut un bandage, légèrement tâché de sang, lorsqu'il écarta les draps. Un frisson lui parcourut le dos: son torse nu à découvert de la chaude couverture le laissait exposé à la température fraîche de la nuit.

Mika posa une main sur son visage en fermant les yeux avec un soupir. Encore un fois, il venait d'être sauvé par un parfait inconnu et n'avait même pas eu l'opportunité de le remercier... Du moins c'est ce qu'il pensait jusqu'à ce que ses sens se raniment et qu'il se rende compte en relevant la tête qu'une personne était assise dans un coin de la pièce. Un jeune homme, ayant sûrement aux alentours de son âge, se tenait là, l'observant de ses prunelles noires et hostiles. Le vampire avala lentement sa salive avant de détourner le regard, mal à l'aise.

Mika: C'est toi qui m'a... aidé, je présume? Je peux connaître ton nom?

Il grimaça en voulant bouger, ses deux blessures lui rappelant vivement leur présence, et il s'adossa doucement contre le mur après avoir placé son oreiller dans son dos, ses yeux hésitant encore à croiser une nouvelle foi le regard de l'inconnu.
Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Mar 6 Oct - 2:19
Dialogue




Tsubaki avait vu juste. Il y avait bel et bien un village à quelques miles de là, à flan de "colline" (n'importe quelle butte de terre peut sembler un mont insurmontable dans des étendues aussi plates que les grandes plaines). Ce n'était pas un grand village bourgeois, mais plutôt un petit hameau reculé, quelques bêtes hagardes et des personnes âgées qui avaient toujours vécu là. Le vampire se fraya un chemin dans les rues sinueuses sous le regard insistant des locaux. Finalement, il atterrit devant une échoppe d'apothicaire, la seule qui se rapprochait de près ou de loin d'un quelconque bâtiment dédié aux soins, et après avoir chargé son petit colis à peu près vivant sur son épaule, pénétra la boutique.

Le vampire eût toutes les peines du monde à faire preuve de sa bonne foi au marchand rendu méfiant par des casses à répétition, mais lorsque celui-ci vit l'état du petit, il s'empressa de les amener tous deux dans l'arrière boutique. L'apothicaire, après avoir demandé à Tsubaki de retirer la glace du corps, et veillant à ne pas entrer en contact avec l'étrange homme à la présence glaciale, commença à étaler un onguent sur les blessures du blondinet.

Tsubaki attendit patiemment dans la boutique que l'homme ai fini son office. Il transporta ensuite le blessé dans une chambre d'une dépendance attenante, suffisamment loin de la maison de l'apothicaire pour qu'ils n'aient pas accès à ses biens mais suffisamment proches de sa boutique en cas d'urgence. Le vampire laissa le médecin d'un jour vérifier l'état du petit une dernière fois avant de retourner, avec un empressement apparent, à ses occupations. Il s'assit contre le rebord de la fenêtre, les sens en alerte, observant l'activité extérieure, se demandant ce qu'il avait bien pu encore faire pour se retrouver embarqué, encore une fois, dans une situation aussi farfelue.

Alors qu'il était perdu dans ses pensées, il perçut un mouvement dans les Spires. Il tourna instantanément son attention sur le blessé devenu remuant, l'analysant de ses prunelles noires. Puis, finalement, le petit ouvrit les yeux. Deux grands yeux d'un bleu de lac de glacier. Le vampire tenta de percevoir ses pensées, ne faisant qu'intensifier son regard.

" C'est toi qui m'a... aidé, je présume? Je peux connaître ton nom? "

La voix était aussi jeune que l'aspect. Le vampire continua de fixer l'inconnu, comme s'il espérait lire en lui.

" Tsubaki. Mais ça n'a pas grande importance... "

Sa voix était lasse, ne contenait pas le mordant habituel, mais il était clair qu'il était tel un tigre prêt à bondir. Voyant que l'inconnu semblait récupérer correctement, le vampire rajusta sa veste sur ses épaules, se leva, et commença à se diriger vers la porte, comme si sa mission avait été accomplie.
Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Mar 6 Oct - 15:20


La haine de son reflet
FT. Tsubaki



P
as grande importance? Cette remarque fit ouvrir de grands yeux à Mika. Ce type venait de lui sauver la vie et il n'estimait pas son identité importante? Le jeune vampire serra les dents en se rendant compte qu'il avait beau s'offusquer d'une telle remarque... Il ne savait pas vraiment comment remercier son sauveur. De l'or? Des terres? Le genre de choses passablement utiles qui, il s'en doutait, n'intéresseraient jamais Tsubaki. Après tout... Il semblait être un solitaire, nomade qui plus est, à en juger par son attitude, ses vêtements et ses légers bagages.

Mika: Attends!

S'exclama-t-il en le voyant se diriger vers la sortie avant de grimacer en crispant ses doigts sur sa blessure. Il ferma les yeux quelques secondes, serrant les dents en essayant de calmer un peu la douleur qui venait d'envahir son corps et expira profondément avant de rouvrir les yeux en fixant son bandage d'un air absent.

Mika: J'hallucine peut-être mais... Tu ne sembles pas être le genre de personne à sauver les gens par pure charité alors... Pourquoi tu m'as aidé?

Ses deux prunelles claires vinrent croiser une nouvelle fois le regard sévère de son bienfaiteur. Un frisson lui parcourut le dos et il sentit son cœur se serrer, comme si quelque chose d'autre que ces yeux d'un noir profond perturbait son être. Mika ne savait pas de quoi il s'agissait, mais quelque chose chez ce Tsubaki le tétanisait. Il sentait une aura puissante et effrayante, sans savoir d'où elle provenait. Sa poitrine se comprimant sous l'angoisse qui le saisissait lentement, il rabaissa les yeux avant de murmurer.

Mika: Oh et... Je m'appelle Mika...

Il releva timidement les yeux, sans s'attarder cette fois, juste pour lui adresser un sourire léger et peu assuré qui dévoila ses canines beaucoup plus longues et acérées que celles d'un humain normal. Le jeune homme oubliait parfois ce détail : comme il ne souriait que très peu, son esprit avait tendance à éluder les caractéristiques vampiriques de ses dents. Il attendit donc sagement de voir ce que lui répondrait cet étrange individu, et commença à réfléchir sur un moyen de le remercier pour son geste.
Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Mar 6 Oct - 16:53



Le vampire s'immobilisa lorsque le jeune blessé l'interpella. Il ne se retourna pas immédiatement et continua à tendre la main vers la poignée. Lorsque le jeune homme lui demanda pourquoi il l'avait sauvé, Tsubaki ne put réprimer un grincement de dents. Alors comme ça maintenant il fallait se justifier de préférer protéger la vie que d'encourager le meurtre ? Ce monde était vraiment sans queue ni tête. Il soupira une dernière fois avant de se retourner vers le lit, les yeux chargés de lassitude, de colère, mais également teintés de tristesse.

" Excuse-moi, si j'avais su qu'il fallait une raison pour sauver une vie, la prochaine fois je te ferai signer un contrat d'abord. "

Cette ironie n'était pas vraiment naturelle chez le vampire. Il l'avait développée pour tenir tête à un de ses anciens amis, roi des taquineries. Mais Tsubaki n'avait pas encore compris que l'ironie devait s'allier d'un sourire mesquin pour être bien comprise. Il continuait à fixer le blondinet de ses yeux intenses, comme s'il n'allait jamais cligner. Lorsque le blessé lui adressa un sourire timide, Tsubaki remarqua immédiatement les canines effilées et fronça légèrement les sourcils. Un vampire. Comme lui. Et visiblement de bonne naissance. De quel Clan pouvait-il bien venir ? Sous l'influence de qui pouvait-il bien être ?..

Le grand brun se détourna vivement du corps allongé et s'apprêta à amorcer son départ.

" Mika... Ce n'est pas prudent pour un jeune vampire comme toi de s'éloigner de sa troupe. "
Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Mar 6 Oct - 20:18


La haine de son reflet
FT. Tsubaki



L
e jeune vampire se raidit un peu en entendant la première remarque de Tsubaki. Il était vrai qu'en y réfléchissant, sa question était plutôt stupide... Pourquoi demander une justification à ce geste au lieu de s'estimer simplement heureux que quelqu'un soit venu lui sauver les fesses alors qu'il allait lentement mourir sous les coups de ses assaillants? Mika ferma les yeux et murmura:

Mika: Oui, pardon... Ma question était sans intérêt...

Le jeune homme s'était adouci, un peu honteux d'être si maladroit... Quand soudain son sang ne fit qu'un tour. Tsubaki venait de lui parler du sujet qu'il ne fallait jamais aborder, à part avec de bonnes grosses pincettes. Mika sentit la colère envahir son esprit et son corps et il lâcha d'une voix sèche en haussant un peu le ton:

Mika: Je ne suis PAS un de ces monstres!

Il fixait le beau brun avec un regard furieux, sa respiration ayant accéléré d'un coup tandis que son cœur bondissait dans sa poitrine. Mika était furieux d'être obligé de se rappeler l'immonde créature qu'il était devenu... Les souvenirs liés à son statut de vampire étaient encore trop douloureux pour qu'il les encaisse avec sérénité et calme. L'évocation de cette race le faisait donc entrer dans une colère noire, moyen pour lui d'extérioriser sa douleur autrement que par les larmes.

Seulement, dans cette situation, une question vient chatouiller son esprit et le blondinet se raidit. D'habitude, les gens qui s'apercevaient de sa caractéristique physique avaient tendance à le regarder avec effroi ou avec haine. Il avait souvent croisé des villageois qui s'étaient montrés hostiles avec lui dès qu'il avait un peu trop ouvert la bouche en parlant... Hors là, Tsubaki venait de lui donner un conseil. Conseil presque bienveillant... Mika lui demanda alors sur un ton glacial:

Mika: Par hasard... Serais-tu un vampire aussi?

Il agitait lentement ses doigts, une petite flamme apparaissant progressivement dans la paume de sa main. Bienfaiteur ou pas, si la réponse était positive, le blondinet ne le laisserait pas sortir de cette pièce vivant.
Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Mar 6 Oct - 20:50

Tsubaki haussa légèrement un sourcil en sentant la colère jaillir de la bouche du prénommé Mika. Il décelait autre chose. De la tristesse ? De la peur aussi. Le vampire détailla plus assidument celui qui lui faisait face. Il remarqua que ses pupilles dilatées tremblaient imperceptiblement. Il n'avait pas autant d'assurance qu'il voulait bien le faire croire...

Tsubaki sentit alors la peau de son bras s'hérisser. Son nez frémit. Il reconnaissait cette odeur. Il fronça les sourcil davantage. Le petit, dans sa main dissimulée derrière sa cuisse, semblait préparer quelque chose en rapport avec une flamme. Et bien, on ne la lui avait jamais faite celle-là. Voilà que le petit miraculé au torse lacéré le menaçait implicitement. Le vampire ne put s'empêcher d'afficher un léger rictus goguenard à cette pensée. Il le sauvait, et maintenant un gamin alité et sur le point de voir ses blessures se rouvrir le menaçait ? Et bien, en voilà un danger sérieux.

Tsubaki reprit alors son air des plus sérieux, planta ses pupilles de charbon dans celles du jeune homme et avança d'un pas lent, décomposé, vers lui. Les charbons de ses yeux semblèrent commencer à se changer en braises rougeoyantes alors qu'il faisait appel à sa magie. Dans un crépitement caractéristique, une fine pellicule de glace commença à se former sur les draps... La glace, tel un serpent, semblait envahir lentement l'espace vital du jeune homme par le côté où se tenait le vampire. Celui-ci en profita pour relâcher le contrôle de son aura par la même occasion, déchainant les tentacules sombres de sa présence meurtrière.

" Puisque tu demandes... Oui, j'en suis devenu un. "

Il continua à avancer lentement, le regard fixe, jusqu'à toucher le bord du lit avec son genou. Puis, d'un mouvement vif, il leva le bras droit vers Mika, paume vers le haut. Les doigts du jeune homme furent aussitôt envahit par une gangue de glace translucide, coupant toute chaleur qu'il aurait pu tenter de créer, du moins pour l'instant.
Le regard du vampire sembla s'adoucir soudain et il soupira, abaissant son aura et croisant les bras devant lui.

" Et joues pas avec ça, tu serais capable de te brûler. "
Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Mar 6 Oct - 21:12


La haine de son reflet
FT. Tsubaki



M
ika frémit en voyant la glace qui se formait lentement sur le lit et serra les dents sans détourner le regard. Il ne devait pas faillir... Pas encore... Pas cette fois. Seulement il ignorait ce que renfermait le garçon qui avançait lentement vers lui. Une aura sombre, effrayante, et dangereuse vint envahir la pièce et tétaniser ses sens. Le coeur de Mika accéléra de plus belle, et le jeune homme sentit son corps se mettre à trembler. Il avait beau essayer de le nier, il avait peur.

Tsubaki: Puisque tu demandes... Oui, j'en suis devenu un.

Ces paroles figèrent le petit vampire. Devenu? Alors il était comme lui? Pourtant il semblait tellement différent... Tandis que lui luttait contre son destin, Tsubaki avait accepté le sien. Il était sûrement devenu fort grâce à ça. Mika serra les dents avant d'ouvrir de grands yeux quand son acolyte vampire lui attrapa le bras et recouvrit ses doigts de glace. Il essaya de se débattre et récupéra sa main en la maintenant contre lui. Il ferma les yeux, toujours tremblant, avant de murmurer:

Mika: Comment tu fais?...

Son regard bleuté vint de nouveau chercher celui de Tsubaki, ses yeux brillant de désespoir. Il se recroquevilla légèrement avant de rebaisser la tête en refermant les yeux, les sourcils légèrement froncés. Sa gorge était nouée par un sentiment qu'il détestait: la faiblesse. Il avait en face de lui un homme qui avait subi le même sort que lui et qui pourtant clamait son statut de vampire avec un ton assuré. Qui plus est il était puissant, fort, impressionnant... Tout ce que Mika n'avait pas. Il serra l'une de ses mains sur sa poitrine avant de continuer d'une voix tremblante.

Mika: Comment tu fais pour accepter d'être un vampire aussi facilement?

Il avait besoin de comprendre... car peut-être que derrière la réponse de Tsubaki il trouverait la force d'aller de l'avant et d'accepter sa nouvelle identité.
[/i]
Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Mar 6 Oct - 21:44

Alors qu'il reculait pour récupérer son sac de voyage qu'il avait laisser tomber sur le sol comme une vieille chaussette, Tsubaki fut surpris de la réaction du jeune croc. Il paraissait totalement perdu, déboussolé, et par-dessus tout, blessé. A l'instant où Tsubaki avec libéré ses pouvoirs, le jeune homme semblait s'être recroquevillé sur lui-même comme une huître. Tout d'abord la peur semblait avoir le dessus, mais d'un coup, alors que Mika se recroquevillait, le vampire comprit. Ce n'était pas la peur qui le contrôlait, mais la tristesse et le regret.
Le jeune homme semblait rejeter sa nature. Ce point là au moins était clair. Restait à comprendre pourquoi. Étonnamment, Tsubaki se voyait dans le jeune homme. A une bien lointaine époque, lui aussi s'était haï plus que de raison, et sans raison d'ailleurs.

Le vampire soupira. Il n'avait eu aucune envie de renouer avec la vie de société si tôt, et pourtant, il se retrouvait là, face à un gamin qui faisait quelque part écho à ses anciens travers. S'il avait voulu, il serait seulement parti avec son baluchon sur l'épaule sans un aurevoir, mais voilà, il ne pouvait décemment se l'autoriser. Ne serait-ce que par considération pour ses amis passés et ceux qui l'avaient aidé quand lui-même était dans l'impasse. Un visage souriant encadré de cheveux de feu fit irruption dans son esprit. Il secoua vivement la tête, comme pour chasser l'image. Alors, respirant un bon coup, et observant les réactions du jeune homme en face de lui, il dit d'une voix neutre:

" Je suis ce que je suis. La race n'a aucune importance. Si je n'étais pas devenu un vampire, je serai mort depuis bien longtemps. "

Tsubaki n'avait aucune intention de détailler davantage son passé devant un inconnu, mais si quelques phrases simples pouvait le réconforter, il pouvait bien faire ce sacrifice. Après des mois de solitude son quotat de paroles était bien loin d'être rempli après tout.
Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Ven 9 Oct - 13:09


La haine de son reflet
FT. Tsubaki



M
ika sentit le jeune homme en face de lui s'apaiser un peu, son aura devenant moins oppressante et agressive. Il releva une nouvelle fois les yeux vers lui, l'observant avec un regard presque suppliant, désireux de recevoir une réponse qui pourrait l'éclairer.

Tsubaki: Je suis ce que je suis. La race n'a aucune importance. Si je n'étais pas devenu un vampire, je serai mort depuis bien longtemps

Mika écarquilla les yeux: devenir vampire lui avait sauvé la vie? Cet aveu était presque impossible à croire et pourtant, il savait que c'était vrai. Il le sentait. Mais cela signifiait alors que des vampires pouvaient aider les humains... et cette pensée faisait un blocage dans son esprit. Qui plus est, il comprit à travers les paroles de Tsubaki que leurs antécédents étaient complètement opposés. Le jeune vampire prit sa tête entre ses mains en fermant les yeux, avant de dire d'une voix tremblante:

Mika: Moi je ne peux pas accepter ça... Les vampires qui m'ont transformé ont tué mes parents... Accepter d'être l'un d'eux... serait la même chose que trahir ma famille...

Ses doigts se crispèrent un peu plus sur ses mèches blondes et des larmes roulèrent lentement le long de ses joues. Ce souvenir lui faisait tellement mal... Il se rappelait encore le sang... Le visage de ces immondes meurtriers... Leur sourire... Mika serra les dents avant d'écarter ses mains pour venir les poser sur son visage. Son esprit était flou et douloureux, encore plus que sa blessure physique. Comme à chaque fois qu'il se remémorait ça, il avait envie de disparaître.

Il prit quelques minutes pour se calmer, et se redressa en essuyant ses larmes d'un geste de la main. Il détourna la tête et fixa le mur. Le jeune vampire se sentait honteux d'avoir ainsi cédé à ses émotions: il n'avait plus l'habitude de réagir comme ça, car d'ordinaire, seule la colère troublait son esprit lorsqu'il pensait à son passé... Et elle revint d'ailleurs aussi vite qu'elle était partie. Son regard toujours braqué à l'opposé de Tsubaki, il parla alors d'une voix un peu froide.

Mika: J'ai été stupide de croire que tu pourrais m'aider... Après tout tu es du côté de ces monstres...

Après tout, il avait été très naïf de penser qu'il pourrait trouver de l'aide quelque part. Pour ça, il avait toujours été seul et il le savait... ça ne changerait jamais.
Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Dim 11 Oct - 10:04

Le vampire fronça les sourcils en entendant les répliques du jeune homme. Il ne supportait pas les jugements de valeur. Et encore moins les généralités. Les vampires, des monstres ? Il grinça des dents. Un grognement commença à se former dans sa gorge. Le petit avait beau être blessé, traumatisé, et n'importe quel autre mot en "é", il ne pouvait supporter ces commérages sans fondement.
Il répondit alors d'une voix sèche et agressive, sans laisser le temps au jeune homme de continuer sa plaidoirie:

" Je n'ai jamais dit que j'avais envie de t'aider. Tu traites de monstre une race entière alors que tu n'en connais qu'une poignée. Ton ignorance et ta vision à œillères me laissent penser que toi aussi tu deviendra un membre marginal de notre communauté, ne participant qu'à sa mauvaise presse. Je ne peux rien pour un idiot pareil. "

Le vampire se détourna vivement, sentant des émotions contraires l'envahir, avant de se reprendre et de lâcher dans un grondement:

" Si j'avais eu la même mentalité je serai mort ou en train de m'apitoyer sur mon sort telle une larve, comme toi. Ces humains si chers à ton cœur ont exterminé mon peuple, et pourtant je ne les juge pas en tant qu'espèce. Si tu continues à voir le mal partout, ni moi, ni personne d'autre ne pourront rien pour t'aider. Autant rouvrir tes blessures, te vider de ton sang, et salir de ta lâcheté le sacrifice de tes parents. "

Le vampire était plein de colère. Son aura recommençait à filtrer à travers sa vigilance. Il n'avait pas que ça à faire de veiller le chevet d'un dépressif qui n'assumait même pas son identité. Et par-dessus tout, il ne pouvait laisser le freluquet insulter son passé, insulter ces merveilleuses années qu'il avait passé avec sa femme, et insulter plus que son passé: son présent. Tsubaki était devenu un vampire, avait mis des années à apprendre leurs pratiques et leurs mœurs, à se faire respecter en temps que membre éminent de leur communauté, et il n'était pas venu l'instant où un gamin à peine sorti de ses couches pourraient remettre en question son choix de vie.
Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Oct - 18:02


La haine de son reflet
FT. Tsubaki



L
e jeune vampire encaissa le discours de Tsubaki en sentant une violente douleur s'emparer de sa poitrine. Idiot? Ignorant? Lâche? Mika se mit à trembler de colère, ses dents férocement serrées autour de sa lèvre inférieure. Il avait envie de sauter sur cet homme glacial et de le frapper de toutes ses forces pour extérioriser toute la haine qu'il ressentait envers lui à cet instant... mais quelque chose d'autre que ses blessures l'en empêchait.

Au fond de lui, les paroles de Tsubaki résonnaient dans tous les recoins de son âme. Certes, il était furieux parce qu'il venait de s'en prendre plein la figure... seulement il n'y avait pas que ça. La colère envahissait son esprit parce qu'il y avait du vrai dans les paroles du vampire et que ça lui faisait atrocement mal de l'admettre. Mika généralisait cette race depuis cet incident sans même chercher à comprendre ce qui se cachait derrière ses aprioris. Après tout, lui-même était un vampire, qu'il le veuille ou non, et... il n'était ni mauvais; ni sans pitié comme les monstres qu'il avait croisés dans son enfance.

Ces gens qu'il méprisait ce n'étaient pas les vampires au final. C'étaient les assassins. Et plus particulièrement ceux de ses parents. Or, il ignorait leur identité, alors s'attaquer aux vampires en général était un moyen d'assouvir sa vengeance sans s'attaquer à la source même de sa douleur. Mika crispa les doigts de sa main droite sur son torse en serrant les dents, un mince filet de sang s'échappant de sa lèvre. Il resta immobile et silencieux quelques instants avant de relever la tête et de fixer Tsubaki.

Mika: Oui je suis faible, oui je suis un lâche, et alors?! Je ne sais pas comment aller de l'avant, d'accord?! Je n'y arrive pas! J'ignore comment faire...

Il referma les yeux, toujours tremblant. Il avait peur... Peur de cet être qu'il était devenu et qu'il n'arrivait pas à contrôler... Peur de réaliser qu'il ne serait pas à la hauteur pour éliminer les assassins de ses parents... Peur de faire face à un échec en essayant de se battre.
Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Lun 12 Oct - 23:15

Tsubaki bouillonnait. Il ne supportait pas qu'on crâche au visage de son vécu ainsi. Il serrait les poings, fixant la porte. Il refusait de faire face à ce gamin effronté, aveuglé et pitoyable. Il refoula une bouffée de colère, laissant seulement échapper un court grognement.
Alors qu'il tentait de reprendre le dessus sur le tourbillon d'émotions qui l'envahissait, le jeune homme éleva la voix, coupant le vampire dans sa concentration:

" Oui je suis faible, oui je suis un lâche, et alors?! Je ne sais pas comment aller de l'avant, d'accord?! Je n'y arrive pas! J'ignore comment faire... "

La colère qu'il tentait de réprimer ressurgit telle une tempête. Il se retourna vivement vers le blondinet, rugissant sa haine:

" Et bien ne fais rien ! Lamente toi là, et disparais ! "

Le vampire saisit la poignée, ouvrit la porte, sortit, et la fit lourdement claquer derrière lui. L'apothicaire avait surgi de chez lui, alarmé par le bruit, et regarda Tsubaki sortir comme une furie d'un air apeuré. Le marchand s'approcha timidement de la porte pour l'ouvrir et aller s'enquérir de la santé du blessé.

Tsubaki bondit hors de la boutique. Il disparut, bondit sur un toit, se projetant vivement hors du hameau, sous les yeux désabusés des quelques villageois qui l'avaient aperçu. Le vampire se mit alors à courir, à pleine vitesse. Son sprint pouvait rivaliser avec la vitesse de croisière d'un dragon de taille moyenne en plein vol. Il filait dans les plaines sans but, cherchant juste à extérioriser la haine et la frustration que Mika avait éveillés en lui. Il continua une bonne dizaine de minutes avant de retrouver une certaine mesure et de constater que son estomac grondait.

Apercevant un bosquet du coin de l'œil, il bondit, plongeant entre les branches dans un silence absolu, et se tapît sur le sol comme un fauve. Un bruissement. Un rayon brun. Une lame de glace surgit, et placarda la pintade à un rocher quelques mètres plus loin.
Le vampire se leva doucement et alla clamer sa prise. Il en ôta le pic de glace, qui sembla se fondre dans son corps, comme s'il en faisait originellement partie.
Alors seulement, le grand brun soupira. Il avait encore agit impulsivement. Le petit avait éveillé en lui rapidement des sentiments pourtant habituellement enfouis sous plusieurs couches protectrices. Il n'aurait pas du lui cracher au visage son ressentiment vieux de plusieurs décennies... Levant les yeux au ciel, il se maudit de son attitude tout aussi immature que celle du blondinet. Le jeunot avait été traumatisé tout récemment, et lui il le jugeait froidement. Il pensait ce qu'il avait dit, là n'était pas le problème, mais comme toujours, il avait cruellement manqué de tact.

Le vampire jeta la volaille sur son épaule et se dirigea alors, avec beaucoup moins d'empressement, vers le hameau.

____________________________________________________________________

Après plus d'une heure de marche forcée, le grand brun arriva en vue du hameau. Le Soleil avait déjà presque achevé sa course dans le ciel diurne, teintant les maisons d'ombres bleutées aux reflets violacés. Les yeux du vampire se teintaient encore davantage de rouge dans la lumière agonisante. Une fois arrivé en vue du magasin d'apothicaire, Tsubaki le contourna. Il se refusait à entrer par la grande porte après sa petite scène, et encore plus si cela signifiait devoir faire des excuses.

Il s'assit dans l'herbe sèche sous la fenêtre où Mika était alité et entrepris de plumer sa volaille tout en allumant un feu. Une fois le plus gros du travail accompli, il commença à faire rôtir la volaille au-dessus du feu, après l'avoir préalablement assaisonnée à l'aide de plantes sauvages ramassées sur le chemin (il ne s'en vantait pas trop, mais le vampire, fin gourmet, était une véritable fée du logis). Un délicat fumet se dégagea bientôt du foyer.
Suffisamment apparemment pour aiguiser la curiosité du blessé deux mètres plus haut. Lorsqu'il entendit le craquement caractéristique d'une vieille fenêtre qu'on ouvre, le vampire lança alors, l'air de rien, ses yeux habités par la lumière des flammes se tournant vers l'intrus:

" Tu dois avoir faim. L'aile ou la cuisse ? "
Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 15 Oct - 10:45


La haine de son reflet
FT. Tsubaki



L
a porte claqua violemment en faisant sursauter le jeune vampire. Celui-ci pesta un instant en serrant les dents avant de se rallonger avec une grimace, ses doigts venant se crisper sur ses bandages. Une fois sur le dos, il mit quelques minutes à reprendre un souffle calme et lent, son regard fixé sur le plafond. De nombreuses émotions se mélangeaient dans son esprit, si bien qu'il ne savait même plus laquelle prioriser.

Sa langue passa lentement sur ses canines aiguisées et il ferma les yeux avec une expression de dégoût. Un frisson lui parcourut le dos alors que les images de la mort de ses parents revenaient de façon percutante dans son esprit. Il ignorait comment accepter sa condition de vampire... Plus il y pensait plus il se disait que surmonter ça revenait à nier la mort de ses parents... à l'insulter. Mika rouvrit les yeux, fixant toujours le plafond avec un air vide, la gorge nouée.

Plus les minutes passaient, plus il retournait les paroles de Tsubaki dans sa tête. Il y avait du sens dans tout ce qu'il disait, et même lui ne pouvait pas le nier. Seulement, une chose était sûre, s'il voulait accepter sa nature et aller de l'avant il allait avoir besoin d'aide... Mais après ce qui venait de se passer, le seul allié qu'il aurait pu avoir refuserait sûrement de lui apporter une aide quelconque. Mika soupira en réalisant sa bêtise d'avoir parlé de façon aussi agressive au vampire qui l'avait secouru. Il venait sûrement de perdre une des seules personnes pouvant lui venir en aide.

Le jeune vampire se redressa avec un gémissent de douleur en fronçant les sourcils. Il s'assit sur le bord du lit et soupira. Sa vie devenait de plus en plus compliquée, et il se rendait compte qu'il n'arrivait plus à garder quoique se soit sous contrôle. Une odeur inhabituelle vint alors perturber ses pensées et il se leva avec quelques difficultés pour voir d'où elle provenait. Il ouvrit la fenêtre et aperçut alors Tsubaki en train de faire griller une volaille en bas de la fenêtre.

Tsubaki: Tu dois avoir faim. L'aile ou la cuisse ?

Mika ouvrit de grands yeux et se mit à rire face à cette scène improbable. Il recula et enfila sa longue cape blanche avant de descendre - avec quelques difficultés - pour le rejoindre. Il s'assit près du feu et soupira en entendant son ventre gargouiller. Le jeune vampire fixa la bestiole rôtie avec un air affamé.

Mika: Je... Je veux bien une cuisse...

Il baissa ensuite les yeux avec un air gêné.

Mika: Et je voudrais m'excuser... Pour ce que j'ai dit et... La manière dont je l'ai dit...
Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Sam 17 Oct - 15:26

En entendant le jeune homme rire, Tsubaki écarquilla légèrement les yeux. Il n'était pas habitué à une pareille démonstration émotionnelle. Ou en tout cas, il ne l'était plus. Son regard s'adoucit. Le blondinet lui rappelait certaines de ses connaissances passées, qui, contrairement à lui, n'éprouvaient aucune difficulté à afficher leurs émotions, joies ou peines. La douce lueur rouge dans ses yeux disparut, remplacée par une profondeur d'un blanc nacré. Le changement était subtil sous le charbon intense de ses prunelles, mais l'impression générale était clairement différente.
Il regarda en haussant un sourcil le petit descendre difficilement de sa chambre. Il n'avait clairement pas été habitué à se déplacer en extérieur, songea le vampire. Enrubanné dans sa cape blanche (même si tâchée de sang après les événements de la veille), le blessé dégringolant sans aucune grâce de sa fenêtre avait des airs de petit noble faisant le mur pour la première fois. Tsubaki retint un sourire intérieur, même si outre le comique de la situation, les difficultés du petit lui faisaient plutôt de la peine. Un vampire était supposé être souple, agile et rapide, et non ressembler à un crapaud unijambiste glissant d'un rocher couvert de mousse...

Il lâcha un soupir alors que le petit s'installait et lui tendit le morceau de pintade qu'il demandait. Il plongea alors ses yeux d'un noir laiteux dans ceux de Mika, qui s'acharnait sur sa cuisse, avant de lui demander d'une voix neutre:

" Les blessures ? "

Il ne cherchait pas uniquement à connaitre l'état du petit, mais également à évaluer ses capactités de régénération qui auraient du augmenter de manière importante avec son passage dans les rangs vampiriques. Il ne voulait pas poser la question directement, ne voulant pas relancer un débat de sourds.
Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Sam 17 Oct - 17:46


La haine de son reflet
FT. Tsubaki



M
ika évita un peu son regard, toujours mal à l'aise et le remercia avec une petite voix en récupérant la cuisse de volaille qu'il lui tendait. Il commença à la grignoter en silence, son regard fixant les flammes qui dansaient avec beauté dans l'obscurité. Le feu... C'était un élément qui lui plaisait tellement. Depuis son enfant il avait adoré admirer les flammes dans la cheminée ou dans les spectacles qui avaient lieu à Firewall. Il trouvait ça apaisant, rassurant... Regarder le feu lui faisait oublier ses soucis.

La voix de Tsubaki le tira de ses pensées et il cligna plusieurs fois des yeux avant de le regarder. Ses blessures? Mika baissa instinctivement les yeux en direction du bandage qui entourait son torse à la hauteur de sa blessure la plus profonde. Il avait toujours mal mais c'était différent d'avant. Il posa sa main sur le tissu et le brûla pour pouvoir l'enlever. Il se tortilla un peu pour regarder l'entaille: elle était toujours là et bien dessinée, mais elle avait déjà cicatrisé. Le jeune vampire soupira.

Mika: Apparemment ça va...

Son corps avait changé depuis qu'il n'était plus humain, et heureusement pour lui... Vu le nombre de fois où il avait été grièvement blessé, s'il n'avait pas été un vampire à la régénération augmentée, jamais il n'aurait pu survivre jusqu'ici. Mika baissa les yeux et jeta l'os qu'il tenait à la main au feu après avoir fini de le grignoter.

Mika: Je sais qu'un vampire est censé se remettre rapidement de ses blessures mais... Je pense que mon état d'esprit bride un peu ces capacités.

Il refusait d'être un monstre et par la même occasion il refusait donc d'utiliser les capacités liées à ce statut honteux. Seulement, dans ce genre de situation, bloquer ses compétences de vampires pouvaient mettre sa vie en péril... Le jeune homme passa une main sur son visage avec un soupir avant de se remettre à fixer le feu en arborant un air vide et triste.

Mika: J'ai peur de perdre le contrôle de moi-même en fait...

Avoua-t-il d'un coup d'une voix neutre.
Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Dim 18 Oct - 0:01

Le vampire confirmé resta silencieux pendant que le jeune homme qui lui faisait face lui parlait entre deux bouchées. Tsubaki en profita pour évaluer le niveau de cicatrisation du torse du jeune homme, notant par la même sa constitution pour le moins moyenne. La plaie semblait saine sous ses points, mais le vampire fut étonné de voir encore la couleur de la chair à vif et de sentir de manière aussi nette l'odeur du sang. Les paroles du blondinet l'interrompirent dans ses rêveries et prirent alors tout leur sens. Effectivement, se dit-il, dans ses jeunes années il avait lui aussi eu du mal à prendre la pleine mesure de ses capacités et d'en jouir pleinement, mais ça n'avait pas été une question de volonté. Il se demandait si la réticence du jeune homme pouvait autant jouer.

Il finit sa demi-volaille, observant son interlocuteur pour voir s'il en voulait davantage, mais celui-ci semblait trop concentré dans sa rêverie. Le vampire arracha alors de la lame de son couteau un lambeau de chair blanche et juteuse et le goba d'un mouvement de mâchoire entrainé. Il mangeait sans perdre des yeux le jeune vampire, tâchant de capter le moindre mouvement pouvant le renseigner sur des émotions dissimulées. Tsubaki n'était pas le plus doué pour lire le langage corporel, mais il avait été à bonne école et avait appris à apprécier les bénéfices d'une observation minutieuse.

Alors, le jeune homme souleva un point important. Le contrôle. Il était vrai que la plupart des vampires pure souche qu'il avait connus devaient se battre au quotidien pour maintenir leurs instincts sous contrôle, même si certains se laissaient aller et devenaient ces êtres sombres porteurs de malheur comme l'étaient ceux qui avaient tant troublé Mika. Cependant, les "nouveaux" vampires, les transformés, n'avaient pas les mêmes besoins. Le vampire termina lentement sa bouchée avant de répondre calmement:

" Tu as déjà ressenti l'envie de mordre un humain ? En le croisant par exemple ? Il est vrai que certains transformés ressentent ce même besoin que les purs parfois. Souvent s'ils ont été transformés par un vampire supérieur. Ça a été mon cas. J'ai mis plusieurs mois à calmer mes pulsions, mais c'est un combat de chaque instant pour les Seigneurs. Si tu n'as pas ressenti ce besoin irrépressible depuis ta transformation, je doute que ça t'arrive un jour. Ton transfert a dû être bâclé, ton bourreau ne t'a peut-être pas transmis autant de venin qu'il l'aurait souhaité."

Le vampire s'interrompit, reprenant un morceau de viande et levant pensivement ses yeux laiteux vers le ciel.

" C'est sûrement pas plus mal. Tu vas peut-être éviter les inconvénients qu'être un vampire implique grâce à ça. Après, reste à savoir si tes capacités vampiriques sont, elles, complètes et à la hauteur de notre race. "

Tsubaki planta alors ses deux yeux noirs aux reflets nacrés dans ceux de Mika. Si ce petit n'avait aucun goût du sang, il y avait deux possibilités. Soit il n'était qu'un bâtard dont la transformation était incomplète et qui n'aurait qu'un pâle avant-goût des capacités d'un vampire, soit il aurait la chance de jouir de ces capacités, dans une proportion plus ou moins grande selon ses prédispositions, sans devoir se battre contre son instinct pour mériter ces capacités. Dans tous les cas, la chose commençait à prendre une tournure intéressante...
Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Mar 20 Oct - 14:37


La haine de son reflet
FT. Tsubaki



M
ika se raidit en entendant sa question et baissa les yeux un instant en restant silencieux. Il se mit à réfléchir à la question et sentit sa poitrine devenir douloureuse. Le jeune vampire ferma les yeux, respirant un instant de façon calme pour éviter de paniquer ou de s'énerver. Il avala sa salive avec quelques difficultés et releva lentement la tête pour plonger son regard dans celui de Tsubaki.

Mika: Ca m'est arrivé oui... Mais que quand la personne était blessée et que l'odeur du sang était trop forte...

Il serra les dents en grimaçant de dégoût avant de réprimer un frisson. Souvent lorsqu'il avait croisé une personne ou un animal blessé, l'appel du sang l'avait saisi aux tripes et il avait réussi à se contenir tant bien que mal en réprimant son malaise et sa panique. Mika se sentait coupable en avouant cela, comme s'il admettait enfin à haute voix que oui, il était bel et bien un vampire, avec tout ce que ça pouvait inclure.

Le jeune homme rabattit ses jambes vers lui et rabaissa les yeux. Il resta silencieux quelques instants en fixant le feu avant de tendre la main droite devant lui, une flamme apparaissant au dessus de sa paume et dansant avec douceur au gré de la brise nocturne. Mika la regarda avec un sourire doux avant de fermer les yeux, et ses doigts peu après. Il savait utiliser et contrôler la magie, il se sentait puissant et en sécurité lorsqu'il s'en servait mais ses pouvoirs de vampire... Eux ils lui faisaient peur...

Mika: Il se passera quoi si je n'arrive pas à maîtriser mon côté vampire? Je vais me transformer en monstre avide de sang après avoir perdu la raison, c'est ça?

Il releva des yeux tristes et amers en direction de Tsubaki, sa gorge nouée par la peur et la douleur.
Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Mar 20 Oct - 15:06

Ainsi il avait bel et bien ressenti l'appel du sang, se dit le vampire. Quelque part il était presque déçu de l'entendre, espérant avoir affaire à un cas particulier, si rare, mais il était également soulagé pour le petit. Cela signifiait qu'il n'y avait pas eu d'erreur dans sa transformation, et que le seul paramètre inconnu était le rang de son bourreau et l'étendue des capacités qu'il avait transmises à sa jeune victime.

Tsubaki nota que le jeune homme commençait à pouvoir parler de son état, même si le fait qu'il ramène ses jambes contre lui dans un réflexe de réconfort en disait long sur son état de confusion mentale... A la question de Mika, il réfléchit un instant. Il n'avait jamais été confronté au cas d'un transformé qui refusait d'accepter le changement, mais il doutait que cela change grand chose. Dans le clan où lui avait été éduqué, la plupart des vampires étaient originellement carnivores, c'est à dire qu'ils se nourrissaient de sang humain ou d'autres créatures humanoïdes. Certains se spécialisaient même dans la chasse de certaines races, les trouvant plus amusantes à traquer et assurant qu'un sang différent donnait des capacités différentes. Le vampire de glace avait également été un chasseur pendant près d'une décennie, voulant faire bonne figure auprès de son nouveau peuple. Par la suite, les choses avaient radicalement changé.

La Reine de leur clan avait commencé à faire bouger les mentalités en devenant elle-même végétarienne. Cela n'avait pas été évident et beaucoup l'avaient accusé de s'affaiblir, mais en voyant avec quelle facilité elle repoussait ses détracteurs, ils se mirent à se ranger de son côté, voyant à quel point cela pourrait effectivement améliorer leurs relations avec les villages et villes voisines et leur permettre, à terme, de faire du commerce.
C'était au cours de ce changement de mentalité que Tsubaki avait été sevré, sous la direction de la Reine elle-même. Il se souvenait de ses difficultés à se nourrir exclusivement d'animaux au début, et de son isolement forcé au plus profond des Montagnes Rocheuses. Il n'avait pas été le seul à lutter, mais il savait que ça avait été bien plus difficile pour les vampires purs que pour lui, et bien plus facile pour les nouveaux nés qui n'avaient jamais goûté au sang humain, comme c'était le cas de Mika.

Rassemblant ses pensées, le vampire lui répondit alors:

" Non. La seule chose qu'il risque de se passer si tu passes outre ton entrainement et la découverte de tes nouvelles capacités, c'est que non seulement tu ne pourras jamais les maitriser et restera un bâtard non achevé d'humain et de vampire, mais aussi que la moindre émotion forte pourrait laisser tes pouvoirs s'emballer. "

Le vampire se souvenait de ces fois où, exposé à la rage ou la colère il s'était changé en esprit destructeur.

" Pour la soif du sang, je ne sais pas depuis combien de temps tu as été mordu, mais le sevrage d'un transformé qui n'a jamais bu de sang humain est d'à peine quelques mois. Une fois la phase de sevrage achevée, tu seras en droit de prétendre à un réel entrainement. Pas avant, parce que si la faim t'aveugle durant ton sevrage et que tu tentes de te retourner contre ton ou tes gardiens, mieux vaut que tu ne sois pas trop difficile à calmer. "

Songeant au travail que représentait le sevrage d'un vampire, Tsubaki demanda alors:

" En parlant de difficulté à maitriser. J'ai vu que tu savais faire des flammes. Quel est ton niveau réel ? "

C'était une question très directe mais également très sérieuse. Même si ce n'était pas Tsubaki qui se chargeait de l'entrainement du jeunot, il fallait qu'il puisse expliquer la situation ou même se parer à la moindre éventualité.
Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Mar 20 Oct - 22:09


La haine de son reflet
FT. Tsubaki



M
ika grimaça en entendant les paroles du vampire. Il ne voulait pas devenir un monstre mais... l'idée d'être une créature inachevée incapable de se contrôler ne l'enchantait pas non plus. Un frisson lui parcourut le dos en imaginant un scénario où il devenait une bête assoiffée de sang, moitié vampire moitié humaine. Il ferma les yeux et se concentra sur sa respiration pour tenter de calmer la peur qui saisissait violemment sa poitrine alors qu'il s'imaginait les choses les plus folles.

Le jeune vampire rouvrit les yeux en entendant le reste du discours de Tsubaki et il releva la tête pour le regarder. Un sevrage concernant le sang? Il n'avait jamais entendu parler du ça...Un sourire amer se dessina sur son visage lorsqu'il réalisa que vu le temps depuis lequel il était comme ça, ce détail ne poserait sûrement aucun problème. Mika se mit alors debout avec une grimace de douleur, son corps encore engourdi par ses blessures, et regarda le vampire.

Mika: Ca fait plusieurs années que je suis comme ça... J'ai été mordu quand j'étais enfant. Quant à mon pouvoir de feu...

Il tendit la man vers le ciel et une colonne de flammes s'éleva brusquement sur plusieurs mètres de haut, avant de prendre la forme d'un serpent, ondulant dans le ciel sombre. Lorsque le jeune blondinet ferma les yeux, la créature de feu se volatilisa. Il soupira et se rassit avant de fixer le sol.

Mika: Je suis plutôt doué en magie, surtout concernant la maîtrise du feu, mais j'aimerais en apprendre d'autre... Et puis... J'aimerais bien apprendre à me défendre au corps à corps aussi, parce que pour l'instant, de ce côté là je suis plutôt... très faible.
Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Mar 20 Oct - 23:08
Tsubaki observa les réactions du jeune homme, se rendant compte que son discours ne le touchait pas plus que ça. Tant qu'il resterait un un vampire il serait mélancolique, semblait-il. Malheureusement, ça, personne n'y pouvait rien, et le vampire savait qu'il fallait que le jeune blond apprenne à faire avec. Et puis, qui sait, peut-être qu'en apprenant à maîtriser son nouveau corps et en en apprenant plus sur son peuple d'adoption le petit deviendrait un "bon" vampire ?
En se rendant compte qu'il réfléchissait comme il le faisait à l'époque où il avait des responsabilités au sein de sa communauté, Tsubaki soupira. Ça non plus ça ne changeait pas aisément, apparemment. Alors, il regarda le blessé se lever avec un œil plus ou moins inquiet. Il n'était pas sûr de l'état du jeune homme et n'avait pas demandé une démonstration. Mais celle-ci valait mille mots. Le vampire ne voulait pas le montrer, mais il était plutôt impressionné par la maîtrise du petit, et en vint à se demander comment il avait pu se faire mettre dans un état pareil si facilement par de simples brigands. Et là, comme pour répondre à sa question, le petit lui dit de lui-même qu'il ne savait pas se défendre avec son corps. Enfin, en le voyant faire le crapaud tout à l'heure et au vu de sa carrure de grand sportif, ça, le Camélia avait pu le deviner tout seul...

Rassemblant son pouvoir, le vampire fit apparaitre dans le creux de sa main une sublime fleur de glace, dont les détails et le reflet des flammes qui caressaient ses pétales la rendaient presque vivante. Il avait fait ça sans raison. Peut-être pour rafraichir un peu l'atmosphère après le tour de force de Mika ? Le vampire vit danser un instant sa création dans sa main avant de dire, cherchant de ses yeux noirs ceux du jeune homme:

" Qu'est ce que tu cherches au juste à accomplir ? S'entrainer au corps à corps, c'est simple. La magie, ça s'apprend avec le temps. Mais un but, ça, c'est à toi d'en trouver un. "

La question semblait un peu sortie de nulle part. En fait, le vampire n'avait fait aucun commentaire sur les capacités du blondinet car celui-ci semblait conscient de son niveau. Ce qu'il voulait savoir, c'était si le petit pouvait réellement se révéler suffisamment intéressant pour lui donner envie de s'attarder un peu avec lui, et pourquoi pas, de commencer à le former. Former... Tsubaki n'avait pas fait ça depuis bien longtemps, mais tant qu'on ne lui demandait rien de trop théorique, il avait toujours fait preuve d'une certaine souplesse et aptitude de professeur.
Restait à savoir si celles-ci lui serviraient à nouveau un jour.
En songeant à son passé, le vampire ferma sa main sur la fleur de glace et la fit disparaitre dans sa paume, là d'où elle avait jailli, attendant une réponse.
Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Oct - 10:24



La haine de son reflet
FT. Tsubaki



L
e vampire en face de lui sembla assez impressionné par sa démonstration, et cela fit énormément plaisir à Mika. Il ne l'exprima pas explicitement, mais voir que quelqu'un considérait sa magie comme admirable était un accomplissement innommable pour lui. Le jeune homme souffrait au fond de lui d'un profond manque d'assurance. Il avait besoin de reconnaissance pour oublier ses faiblesses et cette impression d'être incapable de faire quelque chose de "grand" qui le hantait depuis des années. Son statut de vampire ne faisait qu'empirer ce sentiment d'impuissance et de manque de contrôle... En pensant à tout ça, Mika sentit sa poitrine devenir douloureuse et crispa ses doigts dessus avec un air amer.

Le blondinet entendit les paroles de Tsubaki mais il mit plusieurs instants à lui répondre. Quel but avait-il dans la vie? Devenir un mage puissant. C'était indéniable... Mais comment l'atteindre alors qu'il se sentait tellement faible et qu'il n'arrivait pas à maitriser une part de lui-même? Mika avait peur de son statut de vampire et de son emprise, tout comme il avait peur que ce dernier bride totalement sa vie et ses ambitions. Il grimaça un peu en pensant à tout ça et releva ses yeux clairs en direction de Tsubaki.

Mika: Je veux devenir un mage élémentaire. Je veux arriver à maîtriser les quatre éléments parfaitement et peut-être entrer dans le cercle des mages de Firewall... Mais je ne sais pas si j'en suis capable... Non en fait, je sais que c'est un rêve très utopique mais... J'aimerais au moins essayer.

Au fond de lui, il se sentait totalement incapable d'accomplir ce destin de rêve qu'il venait d'avouer au brun ténébreux. Seulement, il gardait une lueur d'espoir au fond de son cœur, une lueur qui le poussait à croire en son rêve même si tout ce qu'il voyait et ressentait lui criait d'abandonner. Il rabaissa son regard avant de poursuivre:

Mika: Pour maîtriser la magie et s'en servir en combat, il faut être fort, physiquement et mentalement... Chose que je ne suis pas... D'où mon besoin d'aide.

Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 22 Oct - 21:36

Tsubaki écouta, songeur, le petit jeune lui parler de ses rêves. Il était loin le temps où lui en avait. Ils avaient tous été dépecés un à un par ses ennemis. Il était presque jaloux de la capacité du petit à se projeter dans l'avenir, lui avait l'impression qu'on lui avait volé le sien. Enfin, d'après tout ce que Mika lui avait montré depuis qu'il le connaissait, lui aussi n'avait pas eu beaucoup de chance.

Le vampire réfléchit un instant alors qu'il attaquait une aile de la volaille, se laissant guider par son estomac de glouton et son amour de la nourriture. Il se demandait comment il pourrait marquer le jeune avec ses paroles ou ses actes pour le pousser à sortir de sa dépression.

" C'est une belle aspiration. Il n'est pas simple d'apprendre tous les éléments de la même manière... J'ai connu des gens qui ont essayé, mais certaines forces de caractère sont handicapantes dans l'apprentissage de la magie. "

Pendant qu'il parlait, comme pour illustrer ses propos, il fit apparaitre un petit écureuil de glace dans sa main, qui se frotta le nez comme s'il était réel, sauta sur le sol, tendant sa truffe de glace vers Mika pour quémander du contact avant de disparaitre dans une gerbe de flocons.

" Personnellement, je ne sais utiliser que la glace. Enfin, techniquement c'est un mélange d'eau et de vent, mais même si je sais utiliser l'eau seule, je n'ai jamais été capable de produire un seul souffle seul. Et pourtant il parait que la combinaison est ce qu'il y a de plus technique. Ca dépend vraiment des gens. "

Le vampire se remémora l'époque de son apprentissage et son regard s'adoucit sur le coup de la nostalgie, laissant même un sourire sincère s'installer sur ses lèvres.

" Honnêtement, pour la technique, j'étais un cancre, j'étais beaucoup plus physique, combat au corps à corps. Mais j'ai appris, et je respecte ton ambition, la théorie a aussi son charme. "
Modératrice
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Modératrice
Revenir en haut Aller en bas
Dim 25 Oct - 19:31


La haine de son reflet
FT. Tsubaki



M
ika écouta la réponse du vampire, ravi de pouvoir parler d'un sujet qui le captivait. La magie était toute sa vie et sa seule puissance. Sans cela, il devenait un petit noble faible et prétentieux, chose qu'il ne supportait pas. Le jeune homme regarda alors le petit écureuil de glace avec de grands yeux émerveillés. Lorsqu'il approcha sa main pour le toucher, la petite bête disparut dans un nuage de flocon. Il sourit et leva son regard vers Tsubaki, la méfiance et l'hostilité qui l'habitaient auparavant ayant complètement disparu.

Mika: En fait, chaque élément a son opposé, pour le feu c'est l'eau et pour l'air c'est la terre et inversement... Il est très compliqué de maîtriser l'eau, c'est pour ça que je venais déjà m'adresser à des mages aériens.

Il baissa un peu les yeux en réalisant la difficulté que représentait sa tâche. Il avait déjà tenté de maîtriser son élément faible mais en vain. Pas une seul petite goutte n'était apparue. Mika secoua légèrement la tête pour oublier ses mauvaises pensée et il la releva pour regarder de nouveau Tsubaki avec de grands yeux pleins d'espoir.

Mika: Ce que je vais te dire va peut-être te paraître fou et... Tu n'es pas obligé d'accepter mais... Est-ce que tu serais d'accord pour m'apprendre à me battre et à maîtriser la glace?
Humain.e
avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Humain.e



   
I will save your life
Sometimes I wish I could save you And there're so many things that I want you to know I won't give up till it's over If it takes you forever I want you to know
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sauter vers :

Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Monde d'Endora :: Clan de l'Air :: GRANDES PLAINES-